Tafsir d'une sourate par semaine -

  > Forum Franais > Islam > Versets du Coran

   ( ) .


Tafsir d'une sourate par semaine

 
2013-10-14, 23:17   : 1
aboumoadh
 
Tafsir d'une sourate par semaine



Je vais avec l'aide d'Allah azza wa jalla poster chaque semaine un tafsir d'une sourate , tir de plusieurs tafsir (ibn kathir, assadi, tahar ben Achour, shaarawi, assamari,.ect"

si le tafsir de la sourate est un peu long , je le posterai sur 2 ou 3 jour pour ne pas saturer le post.
Je vais faire les sourates courtes que nous recitons souvent dans nos prieres
Je commence par Al Fatiha puis je ferais kissar al moufssal avec l'aide d'Allah azza wa jalla

Je demande Allah qu'il me facilite la tache amin






 

2013-10-14, 23:18   : 2
aboumoadh
 

Sourate Al-Fatiha


ۡ
ۡ ٱ ٱٰۡ ٱ (١)



ٱۡۡ ٱٰۡ (٢) ٱٰۡ ٱ (٣) ٰ ۡ ٱ (٤) ۡ ۡ (٥) ٱۡ ٱٲ ٱۡۡ (٦) ٲ ٱ ۡۡ ۡۡ ۡ ٱۡۡ ۡۡ ٱٓ (٧)


.Surah PROLOGUE ou OUVERTURE
Au nom dAllah, le Tout Misricordieux, le Trs Misricordieux (1)




Au nom dAllah, le Tout Misricordieux, le Trs Misricordieux(1) (2) Louange Allah, Seigneur de lunivers. (3) Le Tout Misricordieux, le Trs Misricordieux, (4) Matre du Jour de la rtribution. (5) Cest Toi [Seul] que nous adorons, et cest Toi [Seul] dont nous implorons secours. (6) Guide-nous dans le droit chemin, Le chemin de ceux que Tu as combls de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colre, ni des gars(2) (7


Sourate mecquoise

1/ Son nom :
-Alafatiha

Selon Obada Ibn As-Samit, le Prophte, , a dit dans ce sens : Nest point valide la prire de celui qui na pas rcit Fatihat Al-Kitab (La Liminaire du Livre).
-Oumm kouran : c d elle cite les principes dits dans le coran :
Le prophete disait : toute proiere sans oum kouran est defectueuuse


-Oum Alkitab : Allah azza wa jalla dit :
ٱٓ ۡ ٱٰۡ ۡ ٰ۬ ٰۡ ٱٰۡ ٰٰ۬ۖ ٱ ۡ ۡ۬ ٰ ۡ ٱۡٓ ٱۡۡ ٱۡٓ ۡۦۗ ۡ ۡ ۥۤ ٱۗ ٱٲ ٱۡۡ ۦ ۬ ۡ ǝۗ ٓ ٱٰۡۡ (٧)
Cest Lui qui a fait descendre sur toi le Livre: il sy trouve des versets sans quivoque, qui sont la base du Livre, et dautres versets qui peuvent prter dinterprtations diverses. Les gens, donc, qui ont au cur une inclination vers lgarement, mettent laccent sur les versets quivoque, cherchant la dissension en essayant de leur trouver une interprtation, alors que nul nen connat linterprtation, part Allah. Mais ceux qui sont bien enracins dans la science disent: Nous y croyons: tout est de la part de notre Seigneur! Mais, seuls les dous dintelligence sen rappellent. (7)
-Al-Kafiya (La Suffisante), parce qu'elle se passe des autres, alors que les autres ne peuvent pas se passer d'elle lors de la priere . En effet le Prophte () a dit :Oum Al-Qouran (La Mre du Coran) peut suppler tout autre sourate, mais aucune autre ne peut la suppler. (Ad-Daraqoutni et Al-Hakim)
- : certains disent ce sont les sourates longues dautres disent cest fatiha au vu de ses deux hadith
- - :
Abou Sad Rafi ibn Al-Moulla, Radhia Allahou Anhou, a rapport que le Messager dAllah SALLA ALLAH 3ALAYHI WASALAM, , lui a dit : Ne tenseignerais-je pas la plus sublime sourate du Coran avant que tu ne sortes de la mosque ? Il me prit par la main et lorsque nous fmes sur le point de sortir, je lui demandai : Ô Messager dAllah ! Tu mas dit que tu menseignerais la plus sublime des sourates du Coran. Il me rpondit : Louange Allah. Seigneur de lUnivers. Cette sourate est Al-Fatiha (La Liminaire du Livre), les sept versets rpts et le coran sublime que jai reu ! (Hadith rapport par Al-Boukhari). "


[ ] : : - - : - - : " : "

-Al-Hamd (La Louange), car elle commence par la mention d'Al-Hamd: Al-Hamdou Lillahi Rabbi Al-Âlamin (Louange Allah, Seigneur des mondes)
-Al-Wafiya (L'Intgrale), parce qu'on ne peut pas la diviser dans la prire, mais on doit la lire intgralement.
-Al-Assas (Le fondement), car Ibn Abbas RADI ALLAH 3ANE3OU aurait rapport : A toute chose un fondement et le fondement du Coran, c'est la Fatiha. .
-Ach-Chifaa (La Gurison), car le Prophte (SALLA ALLAH 3ALAYHI WASALAM) a dit : L'Ouverture du Livre est une gurison contre toute maladie. (Hadith rapport par Ad-Darimi dans ses Sounanes et Al-Bayhaqi dans son livre Chouabou Al-Iman) mais cest un hadith faible






2013-10-14, 23:19   : 3
aboumoadh
 



2/La valeur de fatiha :
hadith du compagnon qui le prophete saw veut lui enseigner la sourate la plus importante, et lui a enseigner sourate Al fatiha

Histoire des compagnons dont un afait ruquya
: : : : : : : .
Un autre hadith
Ibn Abbas, Radhia Allahou Anhouma, a rapport : Pendant queDjibril (lAnge Gabriel), Alaihi Salam, tait assis en compagnie du Prophte (SALLA ALLAH 3ALAYHI WASALAM), il entendit un bruit au-dessus de lui. Il leva son regard vers le ciel et dit : Voici une porte du ciel qui a t ouverte aujourdhui et qui navait jamais t ouverte avant ce jour. Puis un Ange en descendit et Djibril fit ce commentaire : Voil un Ange qui vient de descendre sur terre; il ny est jamais descendu avant ce jour.
LAnge salua et dit au Prophte(SALLA ALLAH 3ALAYHI WASALAM) : Rjouis-toi car tu as reu deux lumires quaucun prophte avant toi navait reues : Al-Fatiha (La Liminaire du Livre) et les derniers versets de la sourate Al-Baqara (La vache). Tu ne liras pas une seule de leurs lettres sans tre exauc !
(Hadith rapport par Mouslim)
.
Allah dit dans un hadith kodsi :
Jai partag la prire en deux parts, lune pour Moi, lautre pour Mon Serviteur, et Mon Serviteur ce quil demande. Si Mon Serviteur dit : Louanges Dieu, Seigneur des Mondes. , Je dis : Mon Serviteur Ma lou. Sil dit : Le Clment, le Misricordieux. , Je dis : Mon Serviteur Ma rendu les hommages. Sil dit : Le Matre du Jour de la Rtribution. , Je dis : Mon Serviteur Ma glorifi. Sil dit : Cest Toi que nous adorons et cest Toi que nous implorons. , Je dis : Cela Nous concerne Moi et Mon Serviteur, et Mon Serviteur ce quil demande. Sil dit : Guide-nous vers le droit chemin. Le chemin de ceux que Tu as combls par Tes bienfaits, non le chemin de ceux qui ont encouru Ta colre ni de ceux qui se sont gars. , Je dis : Cela est pour Mon Serviteur, et Mon Serviteur ce quil demande. .

Suite ...






2013-10-16, 22:44   : 4
aboumoadh
 

4/Sens des verset :
Verset : :

Au nom dAllah : marque lexclusivit de laction qui suit :

: : : : . : . : : :



. Le prophte conseille de dire bismillah dans tout ce que nous allons entreprendre meme les rapport intime avec sa femme
Le Prophte dit :

Quand lun de vous veut avoir un rapport avec sa femme quil dise Au nom dAllah. O Allah protge-nous contre Shaytan et carte le de ce que Tu nous accordes, Si un enfant doit natre de ce rapport, Satan ne lui causera aucun tort
( Rapport par El Bokhari et Mouslim )

Arahman , Arrahim les deux sont tirs de la misricorde mais le premier plus ample que le deuxime, dailleurs Allah a donn le mot rahim pour le prophte mais na le nom rahman .

-Verset 1 :
On loue Allah azza wa jalla
Le louange adress quelquun peut etre pour ses propres qualits, ou pour un bienfait que ten beneficie , ou esprer une misericorde , le fait que tu sois sous sa protection.
Et le louange dAllah est en soi une invocation : Comme Allah a dit dans un verset
.


Et leur derniere invocation est louange au seigneur des univers "

Le sens Alhamd est plus large car il touche tout les bienfaits fait par la personne loue que ce ses bienfait touchent celui qui loue ou pas, mais ne se fait que par la langue
Chokr a un sens strict puisque sutilise qd les bienfaits touchent la personne qui parle mais peut se manifester de faon large : parole ou actes.
Le fait de dire de louer est un signe de reconnaissance et dhumilit et cette humilit ouvre le cur accepter la guidance divine.
:signifie quil a des qualit ncessaire cette seigneurie comme omniscient, omnipotent , immortel, createur, bienfaiteur et puis il est seigneur de tous les univers

Verset2 :
le misricordieux.. : comme Il est le Seigneur des univers , cette toute puissance est accompagne dune misricorde infine , ici bas et dans lau del
-Verset 3 :

Ce rappel quil est Maitre du jour du jugement dernier, cest pour deux choses , dune par pour que les gens ne vont pas dire que sa misricorde va nous couvrir et va nous pardonner sans nous juger et dautre part pour nous dire que ce jour de jugement dernier Je ne lai mis que par misricorde sinon le faible dentre vous naura jamais de ddommagement, et son prejudice ne sera jamais reparer et souvent on entend lopprim dire son agresseur "
Dieu merci, il ya un jour tu sera jug

Et il ya deux lecture :


Maliki cest du moulk cest le roi, propritaire mais peut etre ne gre pas
Maaliki cest celui qui a la responsabilit de grer qualque chose sans etre son proprietaire et de ce fait allah azza wa jalla il a les deux qualits . Dailleurs dans un autre verset Allah dit : pour mentionner ces deux attributs
ٱ ٰ ٱۡۡ ۡ ٱۡۡ ٓ ٱۡۡ ٓ ٓ ٓ*ۖ ٱۡۡ*ۖ ٰ ۡ۬ ۬ (٢٦)
Dis: Ô Allah, Matre de lautorit absolue. Tu donnes lautorit qui Tu veux, et Tu arraches lautorit qui Tu veux; et Tu donnes la puissance qui Tu veux, et Tu humilies qui Tu veux. Le bien est en Ta main et Tu es Omnipotent.
l cest une faon di3jaz dans le coran : les arabes ne connaissait ce style coranique qui nest un poeme ni texte, puis la possibilit davoir deux versons ou plus du meme verset et lune plus loquente que lautre .


-Verset 3 : ۡ ۡ

Iyaka dite ds le debut deu verset

-pour marquer lexclusivit dans ladoration, et ceci attire notre attention pour apprendre les diffrentes formes de chirk, pour quon soit sincre dans notre iayaka ..
Comme celui qui a des bracelet de bonheur puis se leve la priere en disant iyaka na3bod
- cest demander laide auprs dAllah car il est impossible de lutter seul contre satan nafs, do la ncessit de demander laide de leur Crateur
: cest faire ce qui satisfait dieu
: etre satisfait de ce que Allah azza wa jalla fait de toi .
Ibn kayim dit:
" "

:
Se manifeste en faisant 4 piliers : paroles du cur et de la langue, et actes du cur et des organes :
Le cur cest en croyant son unicit dans sa seigneurie et son divinit, et croire ses beaux nom et attributs
Par la langue cest le faite de le dire
Acte du cur : amour dAllah azza wa jalla , sincrit , confiance en Lui.., espoir , sa crainte, tous les actes qui se font par le cur
Acte des organes : prire, jeune, ne pas boire, ne pas forniquer








2013-10-17, 22:31   : 5
aboumoadh
 

-Verset 5 : ٱۡ ٱٲ ٱۡۡ
Pourquoi Allah leur demande de mander la guidance ihdina , alors quil sont guids dailleurs ils prient . cette quidance est hidayat tawfik cad une guidance non pas pour devenir musulman mais vu quils le sont dej mais une guidance vers les bonnes uvres ..
Les savants disent quand la phrase ٱٲ ٱۡۡ est preced de cest hidayat addilala c'est--dire une guidance vers lislam



-Verset 6 : ٲ ٱ ۡۡ ۡۡ :
Le chemin de ceux que Tu as combls de faveurs
Allah azza wa jalla a defini dans unn autre verst les gens qui les combl de ses faveurs
ٱ ٱ ٰٓٮٕ ٱ ۡ ٱ ۡ ٱۧ ٱ ٱٓ ٱٰ*ۚ ٰٓٮٕ ۬ (٦٩
Quiconque obit Allah et au Messager... ceux-l seront avec ceux quAllah a combls de Ses bienfaits: les prophtes, les vridiques, les martyrs, et les vertueux. Et quels bons compagnons que ceux-l! (69)

Verset 7: ۡ ٱۡۡ ۡۡ ٱٓ (٧)
Ce sont les juifs et les chretiens .Les juifs ont su la vrit mais ils lont refus.
Les chrtiens se sont dvis du droit chemins



6/les dires de savant propos de fatiha :
Tahar ben achour : dit :elle a comport des principe importants
1- Seloigner de chirk en disant iyaka na3bod
2- Manifester sa pauvret et sa faiblesse en diasant iyaka nasta3in
3- Le souhait davoir la guidance divine.
4- Le souhait de suivre les bon exp.
5- Le souci de ne pas detre parmi ceux qui ont refuser dobeir Allah consciement
6- Le souci de ne pas sgarer en pensant de faire bien
Il dit aussi : Alfatiha est une mounajat le serviteur son crateur en attestant quil le seigneur des jugement derniers ce qui leloigne des athes , et iyaka na3bo et iyaka nastai3n ce qui leloigne de lassocianisme , et par ihdina ce qui leloigne de lorgueil (qui est le refus de la verit)


Ibn taymiya dit : :
Jai rflchi propos de la meilleur invocation, et jai trouv que la meilleur est de mand Allah laide pour ladorer puis jai vu dans la fatiha le verset iyaka.. , iyaka na3bod , repousse lostentation et iyaka nasta3in repousse lorgeuuil , et celui qui est guerit de lostentation par iyaka na3bos et du lorgueil par iyaka nastai3, et de la maladie de lgarement et de lignorance par ihdina sirat almoustakim , il sera parmi ceux quAllah a compltement gueri de ses maladie il sera parmi ceux quAllah as combls de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colre,





: ߡ : .



Ibn kayim dis : la Fatiha est un traitement pour le cur et le corps :
Il dit lorigine de maux des curs un mauvais savoir, ou une mauvaise intention et ceci entraine deux mot : lgarement ou attirer la colre dAllah azza wa jalla , et ces deux maladie sont lorigine de tous les maux et pour cette raison il faut demander la guidance vers le droit chemin .
Pour le corps, je pense il fait allusion au hadith suscite concernant rukya






2013-10-21, 14:34   : 6
aboumoadh
 

Tafsir sourate annas
Mecquoise (certains disent medinoise )


Au nom dAllah, le Tout Misricordieux, le Trs Misricordieux


Dis: Je cherche protection auprs du Seigneur des hommes. (1) Le Souverain des hommes, (2) Dieu des hommes, (3) contre le mal du mauvais conseiller, furtif, (4) qui souffle le mal dans les poitrines des hommes, (5) quil (le conseiller) soit un djinn, ou un tre humain (6)

1/sens des mot :
-ٱۡۡ : du verbe waswasa : te donner un mauvais conseil
-ٱۡ : qui vient et sen va sans cesse, furtivement
2/Sens de la sourate
Dans cette sourate Allah azza wa jalla mentionne ses trois attribut : seigneurie, souverainet, divinit : Il est Seigneur (cration et moyens de subsistances) de toute chose, sans quaucun puisse sortir de Sa souveraints donc souverain de toute choses et Dieu de toute chose, et par consquent cest lui qui commande toute chose et rien ne peut lui chapper.
Lhomme peut tre seigneur et souverain sur une partie plus ou moins grandes, mais il se pose une question cest sur il y a un Etre qui est le seigneur et le souverain de tout ce que possde les humain du simple homme au plus puissant roi sur terre , mme un Etre qui est le seigneur sur tout ce qui est souterrain et toute ce dans les cieux.Cest le Roi des rois , cest le Souverain absolu , cest lui le Seigneur absolue , cest lui Dieu.
Dailleur face tout mal on se dirige ceux qui ont lexprience qui ont lhabitude de pousser ce mal , ou un gouverneur qui a une autorit sur celui qui fait le mal, ou enfin Allah azza wa jalla Seigneur des univers

Face cet ennemi furtif comme satan , rien ne peut lui faire face sans laide de son Crateur
En quelque sorte on demande dAllah quil retient une de ses cratures de nous faire du mal
Le prophete saw dit :
il n'ya pas une seule personne parmi vous sans qu'elle soit accompagne par le diable quon lui assign
-meme toi oh messager dAllah
-oui, cependant Allah ma aid contre lui et il a accept lIslam, alors il ne me recommande que le bien






2013-10-22, 22:18   : 7
aboumoadh
 

On rapporta aussi histoire de saffiyah ra avec le prophete saw vus par 2 compagnons
Le prophete saw leur dit :
Lentement, celle-ci nest que saffiyah bint hoyah
ils dirent gloire Allah, o messager dAllah , il dit
"Certes, Satan coule au sein de l'enfant d'Adam comme du sang, et je crains qu'il ne puisse jeter quelque chose dans vos oreilles -- ou bien dit-il du mal dans vos oreilles.
Ce hadith nous montre bien que personne ne doit avoir confiance en lui , en disant impossible que satan me deviera, meme en se melangeant aux gens egars.
Rappelons nous quil a fait sortir Adam de u paradis
Rappelons-nous quil a jur devant dieu
Do limportance de chercher protection auprs dAllah azza wa jalla

Imam Ahmed rapporta qu'Ibn 3Abbs dit qu'un homme vint au Prophte salla Allahou 3alayhi wa salam et lui dit : " Messager d'Allah ! Parfois je me dis des choses que je ne peux dire haute voix". Le Prophte salla Allahou 3alayhi wa salam lui dit :
"Allahou Akbar ! Allahou akbar ! Al7amdoulillah qui transform le complot de Satan en un simple souffle" [Ahmed 1/235]

Le dernier verset : quil (le conseiller) soit un djinn, ou un tre humain
Le jin souffle de faon malicieuse discrete , et on peut le faire fuir par dhikr
Pour demon humain, il incite son compagnon faire les interdit : boire, fumer, zina ,.arreter la priere, ne pas jeuner
Qd on sent une insuflation de demon : on dit :
ۡ ٲ ٱٰ (٩٧) ۡ (٩٨
Et dis: Seigneur, je cherche Ta protection, contre les incitations des diables. (97) et je cherche Ta protection, Seigneur, contre leur prsence auprs de moi.
Ou reciter les mouawithatayn
Le prophte saw avant de dormir rcitait les sourates 112,113, et114






2013-10-27, 21:16   : 8
aboumoadh
 

Surah LAUBE NAISSANTE
Sourate mecquoise

Au nom dAllah, le Tout Misricordieux, le Trs Misricordieux


Dis: Je cherche protection auprs du Seigneur de laube naissante, (1) contre le mal des tres quIl a crs, (2) contre le mal de lobscurit quand elle sapprofondit, (3) contre le mal de celles qui soufflent [les sorcires] sur les nuds, (4) et contre le mal de lenvieux quand il envie. (5)


1/Merites de sourates de Falak et Annas :


Le prophete saw a dit





Ne vois tu pas quil ya des versets qui mont t reveles cette nuit dont on na jamais vu de pareil auparavant ?
Ces verset sont Je cherche protection auprs du Seigneur de laube naissante , et Je cherche protection auprs du Seigneur des hommes

Un autre hadith :
certes , les gens nont jamais cherch de la protection avec mieux que ces deux Je cherche protection auprs du Seigneur de laube naissante , et Je cherche protection auprs du Seigneur des hommes

D'autres mrites ont t cit lors de tafsir sourate Annas



2/ Sens des versets



ۡ ٱۡ
Je cherche protection auprs du Seigneur de laube naissante


Lhomme craint lobscurit parcequelle lempeche de voir son eventuel ennemi, et comme laube signifie le dbut de scurit , dassurance , Allah azza wa jalla nous dit si laube , la lumire vous procurent une assurance, Allah azza wa jalla est le Crateur de l aube , de cette lumire
Et comme le mal peut tre aussi le jour Allah dit :

contre le mal des tres quIl a crs, (2)

Protection contre tout mal, visible ou non , de nature religieuses ( tentations, ruses de Satan ou cratures dangereuses ).Allah nouis demande de demander Sa protection contre le mal de manire gnrale
Puis Il prcise :






contre le mal de lobscurit quand elle sapprofondit, (3)


La nuit est un lment susceptible dapporter le mal (crimes, vols, agressions) puis les secours la nuit sont difficiles parfois impossible, comme le signalent souvent les secouristes


ٱٰٰ ٱۡ

contre le mal de celles qui soufflent [les sorcires] sur les nuds, (4)

Comme Allah nous a dit de demander protection de mal visible ,et donc fortiori contre mal invisible . Rien ne peut se raliser de les magies des mes malfiantes sans la permission dAllah azza wa jalla






2013-10-31, 11:50   : 9
aboumoadh
 

Suite ..


et contre le mal de lenvieux quand il envie. (5)

L'envie est comme la sorcellerie, c'est une force invisible, Allah azza wa jalla nous informe de cette force (envie) dans le coran sans quoi nous n'en saurions rien car elle nous est invisible dans toutes ses formes.

L'envie c'est le souhait de voir disparatre un bienfait, sans que l'envieux ne profite de ce bienfait, il arrive parfois que l'envieux dsire la perte du bienfait pour le prendre lui-mme.

Mais en gnral, l'envie c'est autre chose, c'est le souhait de voir disparatre ce bienfait sans que l'envieux en bnficie.

'L'Envieux se fait du mal en commettant 3 maux:
1. commettre les mauvaises actions (pchs), car Al-hasad (la jalousie,l'envie) est Harm (interdit).
2. limpolitesse avec Allah: car en ralit l'envie est le fait de dtester les bienfaits sur autrui et le fait de vouloir s'opposer aux actions(ou aux dons) de Dieu le donneur de ses biefaits
3.la souffrance du coeur,la tristesse et l'angoisse.' : lenvieux souffre quand il voit une personne jouir des delices quAllah lui a octroy , et il angoisse par peur que les dlices de cette personnes augmentent


------

Hadith Rapportant que le prophte saw a t ensorcel
Mouslim rapporte

Acha -quAllah lagre- a dit : L'Envoy -salla Allahou alayhi wa salam-fut ensorcel au point o il croyait avoir eu des rapports avec ses pouses, sans qu'il ait vraiment fait cela. (c'est la pire des sorcelleries, dit Sufyan) Il me dit "Sais tu que Dieu vient de me montrer ce que je Lui avais demand ? Deux hommes sont venus moi. L'un s'est assis prs de ma tte et l'autre prs de mes pieds. Celui qui se tenait prs de ma tte dit "Quel est le mal de cet homme ? -Il est ensorcel -Et qui l'a ensorcel ? -Labd ibn A'am (un homme de Zurayq qui tait un hypocrite et un alli des juifs) -Avec quoi ? -Avec un peigne et quelques cheveux. -O sont-ils ? -Dans des spathes de palmiers mle placs sous la pierre du puits de Dharwn." Aprs quoi, le Prophte saws se dirigea vers le puits et en retira (les spathes). Il dit en outre : "C'est ce puits qu'on m'a montr. Son eau parat avoir la couleur du henn et ses palmiers paraissent tre des ttes de serpents / dmons. -Et pourquoi ne retires-tu pas (le contenu des spathes) ? lui demandai-je. -Non. Dieu m'a guri et je ne veux causer quelque mal aux gens. .
Ce hadith a suscit une grande discussion entres les savants depuis des siecles.Certains ont refut ce hadith et parmi eux le grand juriste aljassa en se basant sur le verset Allah te protegera des gens le deuxieme argument pour refuter ce hadith est de dire que ce hadith peut aboutir dire quil se peut que le prophete saw a dit des choses que les compagnons ont considr de la religion mais en fait il tait sous lemprise de cette sorcellerie
Cependant lecrasante majorit des savant ont retenu ce hadith dej du fait quil satisfait pleinement les criteres dauthenticit des hadith
Mais en repondant aux arguments des autres
1-concernant largument : Allah te protegera des gens ce verset parle de la protection divine contre lassasinat du prophete saw et non contre tout mal, dailleur le prophete saw a t blss dans ghazwat ouhoud.
2- Concernant le deuxime argument. Cet eventualit est impossible pour la simple raison quAllah azza wa jalla ne laissera le prophete mme involontairement changer Sa religion :
Allah azza wa jalla dit

Et s'il avait forg quelques paroles qu'ils Nous avait attribues,
45

Nous l'aurions saisi de la main droite,
46

ensuite, Nous lui aurions tranch l'aorte.
47

Et nul d'entre vous n'aurait pu lui servir de rempart.


Puis Ils disent que l' ensorcellerie du prophete saw, et le fait quil lui semble de voir quelque chose alors quil ne la pas vu ou fait cest de lillusion exactement comme ce quil est arriv Moise as :


Il dit : "Jetez plutt". Et voil que leurs cordes et leurs btons lui parurent ramper par l'effet de leur magie

Pourtant Allah azza wa jalla a promit Moise et Haroun Sa protection:


Il dit : "Ne craignez rien. Je suis avec vous : J'entends et Je vois.


Ceci prouve :
1-Que La protection divine concerne la protection contre l'assassinat mais pas contre une maladie d'ailleurs le prophte saw dans un autre hadith qualifie cette ensorcellerie de maladie
2-Deuxiement ce qui est arriv au prophete saw est exactement ce qui est arriv Moise as

3-Malgr cette illusion que mousa as a ressentit cette illusion, ceci ne la pas empcher dcouter l'ordre d'Allah azza wa jalla de jeter son baton, de comprendre cet ordre , et en aucun moment Moise as a cru que cet ordre fait partie de l'illusion, au contraire il savait pertinemment que c'est un wahy et non une illusion meme au memont il voyait les cordes comme des serpents

Donc pour le prophte saw a na pas dpass ce genre de d'illusion que Moise as a ressentit .
Et puis cest une preuve de la prophtie de mohamed saw puisque il leur dit lendroit et comment a t fait et qui.
D'ailleurs dans un hadith, la personne qui a ensorcel le prophte considrait a comme une preuve pour savoir si le Mohamed est vraiment un prophete est dans ce ca Allah azza wa jalla va l'informer de ce sihr et comment l'enleve et o est cache.
Dans le cas contraire , ce sihr va tenir et il ne peut pas savoir qui a fait ce sihr






2013-11-03, 21:01   : 10
aboumoadh
 

Tafsir sourat Ikhlas(Sincerit ou monotheisme



Au nom d'Allah, le Tout Misricordieux, le Trs Misricordieux.
1

Dis : "Il est Allah, Unique.
2

Allah, Le Seul tre implor pour ce que nous dsirons.
3

Il n'a jamais engendr, n'a pas t engendr non plus.
4

Et nul n'est gal Lui".


1/Sabab nouzoul : Sourate mecquoise
Imam ahmed rapporte que les mecquois ont demand au prophete saw oh mohamed dis nous la ligne de ton seigneur. et cette sourate fut rvle.


2/ Mrite de cette sourate :


D'aprs Oqba Ibn Amir (qu'Allah l'agre), le Prophte (bndiction et salut soient sur lui) m'a dit: Ô Oqba ibn Amir, je vais t'apprendre des sourates, il n'a pas t envoy dans la Thora, ni dans le Zabour, ni dans le Injil, ni dans le Fourqan, comme celles-ci. Que ne passe pas une nuit sans que tu les ai lues: Qoul Houwa Llahou Ahad, Qoul A'oudhou Bi Rabil Falaq, Qoul A'oudhou Bi Rabi Nas .

Daprs Quatada ibn Numan (P.A.a) un homme, qui effectuait la prire laube au temps du Prophte (bndiction et salut soient sur lui) se *******ait de rciter : Dis : Il est Allah lUnique et ny ajoutait rien. Au matin, lhomme se prsenta au Prophte (bndiction et salut soient sur lui) et linforma de son geste quil semblait minimiser. Le Messager dAllah (bndiction et salut soient sur lui) lui dit : Au nom de Celui qui tient mon me en Sa main ! Elle quivaut au tiers du Coran
(rapport par al-Boukhari, 4627).



Une version dAhmad rapporte daprs Abou Said al-Khoudri affirme quun homme avait dit : Messager dAllah ! jai un voisin qui prie dans la nuit et ne rcite que : Dis, Il est Allah, lUnique - il semblait en minimiser limportance- Le Prophte (bndiction et salut soient sur lui) lui dit : Au nom de Celui qui tient mon me en Sa main ! Elle quivaut au tiers du Coran (al-Musnad, 10965).

Daprs Acha (P.A.a), le Prophte (bndiction et salut soient sur lui) dpcha un homme la tte dun commando. Quand lhomme dirigeait la prire pour ses Compagnons, il rcitait et terminait toujours par : Dis : Il est Allah, lUnique . Quand le groupe rentra, il en informa le Prophte (bndiction et salut soient sur lui) et celui-ci dit : Demandez-lui pourquoi il avait agi ainsi . Quand on lui posa la question, il dit : cest parce quelle renferme lattribut du Clment et que jaime la rciter. Le Prophte (bndiction et salut soient sur lui) dit alors : Dites-lui quAllah laime
(rapport par al-Boukhari 6827).



Anas rapporte : Un homme dit : Prophte d'ALLAH, j'aime la sourate :" DIS : ALLAH est unique" - " Ton amour pour cette sourate ta valu ton entre au paradis, rpondit le prophte"
(
Rapport par At-tirmidhi et al bukhary le rapporte selon une chaine considr mu'llaq et cit dans Ryad As-Salihine hadith n 1013)


Daprs Abou Hourayra (P.A.a), le Prophte (bndiction et salut soient sur lui) entendit un homme rciter
: Dis, Il est Allah et il dit alors : garanti ! Ses compagnons lui dirent alors : quest-ce qui y est garantie ? Il dit : le paradis lui est garanti.
(Rapport par limam Ahmad, 7669, At-tirmidhi et authentifi par Cheikh Al-ALBANIdans sahih AT-Tirmidhi 2320)


D'aprs Mouadh Ibn Anas (qu'Allah l'agre)Le Prophte (bndiction et salut soient sur lui) :
quiconque rcite : Dis : Il est Allah lUnique dix fois aura une maison construite par Allah pour lui au paradis .
(Rapport par Ahmed et authentifi par cheikh Albani dans Sahih Al Jami n6472)


-Le prophete saw lisait sourate Iklass dans la deuxieme raka de la priere de fajr, celle de magreb, celles faites apres tawaf , et dans le witr


3/Sens des versets

-ۡ ٱ :
il est lUnique , quil na pas de contrepartie , ni de rival ni dassoci ni de comparable Lui.

Le mot Al- ahad est un nom dAllah azza wa jalla
Ctait le slogan de Bilal ra et des croyant lors dela bataille de badr

-ٱ ٱ :
ibn abbas disait : Celui duquel toutes les cratures en dpendent pour subvenir leurs besoins de quel nature que ce soit


- ۡ ۡ ۡ ۡ
:
il nengendre pas et quil na pas ni enfant ni pouse.

Il a cit dabord Il nengendre pas pas avant Il na pas t engendr , alors que logiquement cest linverse ceci est pour repondre aux mecquois. En fait les mecquois reconnaissaient quAllah na pas t engendr , mais ils disait qu il a engendrait et ques les anges sont ces filles, la hikma dans le fait quAllah azza wa jalla a commence denble refuter leur mensonges donc Il nengendre pas puis confirmer ce quil savaient Il na pas t engendr
-ۡ ۥ ڪ : Nul nest gal lui :

Allah azza wa jalla dit :

ٱٰٲ ٱۡۡ*ۖ ٰ ۥ ۬ ۡ ۥ ٰ۬*ۖ ۡ۬*ۖ ۡ ۬

Crateur des cieux et de la terre. Comment aurait-Il un enfant, quand Il na pas de compagne? Cest Lui qui a tout cr, et Il est Omniscient


Dans un hadith de boukhari :le prophete saw dit : Nul nest plus patient face au tort et au prejudice quAllah . ;Ils Lui attribuent un fils , alors quIl leur accorde la subsistance et les guerit


Dans un autre hadith Allah le tout puissant dit : lenfant dAdam ma trait de menteur, et il na pas le droit de le faire, il ma fait du tort et il na pas le droit de le faire. Quant au fait de Me traiter de menteur, il dit Allah ne me recrera jamais comme Il la fait la premire fois .Cependant la recration est plus facile que la cration originelle. Quant au fait quil Ma fait du tort , il dit allah a adopt un fils . cependant je suis lunique , le maitre qui pourvoit ,je l nai t engendr,et je nai pas engendr, Et nul nest gal Lui. (4)
__________________






2013-11-11, 16:58   : 11
aboumoadh
 

Tafsir sourate el Massad


Au nom d'Allah, le Tout Misricordieux, le Trs Misricordieux.

Que prissent les deux mains d'Abu-Lahab et que lui-mme prisse.
2

Sa fortune ne lui sert rien, ni ce qu'il a acquis.
3

Il sera brl dans un Feu plein de flammes.
4

de mme sa femme, la porteuse de bois ,
5

son cou, une corde de fibres.


1/sabab Annnouzoul :

Ibn Abbas rapporte : Un jour, le Prophte (Que Dieu lui accorde Sa grce et Sa paix) monta sur la colline A-Çafa et s'cria: Quel matin! Les Qorachites se runirent et dirent: Qu'as-tu? Il leur rpondit: Si je vous annonce que l'ennemi vous attaquera le matin ou le soir, ne me croiriez-vous pas? -Certes oui, rpliqurent-ils. Il ajouta: Je vous avertis qu'un chtiremt douloureux vous attendra. Abou Lahab lui dit alors: Puisses-tu prir! Est-ce pour cela que tu nous a runis? Dieu fit alors descendre: Que prisse les deux mains d'Abu-Lahab jusqu' la fin de la sourate. (Boukhari).
Dans une autre version Abu lahab sest lev en essuyant ses mains des poussires en disant : que tu prisses le reste de ta journe. Nous as-tu rassembles pour cela ?
Alors dieu rvla sourate massad

2/Sens des verset :

Cette sourate se rapporte au sort quattend Abo Lahab et son pouse le jour du Jugement. Tous deux ennemis farouches du Messager de Dieu, ils ne cessaient de discrditer lappel du Prophte pour dtourner les gens de la foi. Non seulement ils combattaient le Prophte verbalement, mais ils ont mme cherch lui nuire physiquement. En effet, Abo-z-Zind rapporte que Raba Ibnou Abbd lui a racont : Pendant la jahiliyya, je vis un jour le Prophte au march de Dhou-l-Majz qui appelait : Ô gens ! Dites quil ny a point de divinit en dehors dAllh et vous russirez. Les gens se rassemblaient autour de lui. Il y avait galement un homme au visage clatant derrire lui qui disait : Certes, il est un apostat (de notre religion) et un menteur !. Cet homme suivait le Prophte chaque fois quil se dplaait. Je menquis sur son identit et des gens me rpondirent : Cest son oncle Abo Lahab. [Rapport par Ahmad.]
Certaines sources rapportent quAbo Lahab a bless le Prophte en prononant ses fameuses paroles.
Quant sa femme, elle disposait des branches pineuses en pleine nuit sur le chemin quempruntait le Prophte pour aller prier. De telles conduites ne peuvent rester impunies et Allh leur annona un chtiment terrible.

1
ۡ ٓ ۬

Abo Lahab a pour vritable nom Abdou-l-Ouzz Ibnou Abdi-l-Mouttalib. Al-Ouzz tait le nom dune statue adore la Mecque, il sappelait donc le serviteur dAl-Ouzz . Mais Allh na pas employ ce nom, car cela serait revenu reconnatre sa soumission la fausse divinit ; tout tre humain reste le serviteur de Dieu.
Il tait galement surnomm Abo Outba, le pre de Outba , en rfrence son fils an. Celui-ci tait, ainsi que son frre, mari une des filles du Prophte , mais ds le dbut de la rvlation, Abo Lahab et sa femme ont demand leurs fils de divorcer davec elles. Ces ruptures constituaient une intolrable injure lgard du Prophte et ses filles taient donc les premires subir les preuves lies la rvlation du message.
Allh cite dans le Coran loncle du Prophte par son surnom Abo Lahab , que ce dernier portait dj avant lavnement de lIslam. Lahab est le nom que lon donne au feu sans fume, ce terme fait directement rfrence aux flammes tincelantes. Loncle du Prophte avait un visage rouge clatant qui rappelait ces flammes brillantes. Dieu emploie ironiquement ce surnom, car si les gens appelaient Abo Lahab pour lclat de son visage, Allh emploie ce terme parce que loncle du Prophte sera le combustible de ces flammes le jour du Jugement. Allh rutilisera cette appellation plus tard dans la sourate pour mentionner ces flammes (alors quen arabe, elles peuvent galement tre appeles alsinatou-n-nr : ).
En commenant avec : tabbat , la sourate annonce une rprimande svre et une grande menace. At-tabbou fait rfrence la perdition et au dprissement (al-khousrn wa-l-halk : ).
Allh a maudit Abo Lahab en utilisant le mme terme que ce dernier a employ lencontre du Prophte . En disant tabba-l-lak : que tu prisses ! , Abo Lahab navait aucun rel pouvoir de concrtiser cette parole. En revanche, Allh peut vritablement raliser ce quIl nonce, la formule quIl a repris lidentique est dune certaine manire un dfit quIl lance lennemi jur du Prophte .
Si Dieu commence par maudire les mains dAbo Lahab, cest parce que, daprs certaines sources, celui-ci aurait lanc des pierres en prononant ses mots fatals ; dautres narrations affirment quil laurait mme bless.
Ab lahab veut dire le pre de dans le sens o la personne est lie une chose. Un exemple concret illustre parfaitement ces propos : un jour, Al Ibnou Ab Tlib sest disput avec sa femme Ftima , il a quitt le domicile conjugal pour se rfugier la mosque, o il a dormi mme le sol. Le Prophte, mis au courant de cette affaire, se rendit sur le lieu de prire. Voyant son gendre couch par terre, il sadressa lui en ces termes : Lve-toi, Abo Tourb . Il le surnomma Pre de la terre parce que son visage reposait directement sur le sol.
De la mme manire, le Prophte surnomma Abdourrahmne Ibnou Sakhr Ad-Daws Abo Hourayra . Al-hirra veut dire le chat , hourayra signifie chaton : le Compagnon ne se sparait jamais de son chaton quil prenait dans ses bras.

Le verbe tabba revient dans le mme verset deux reprises : la premire fois, il se rfre aux mains dAbo Lahab ( ), et la deuxime fois sa personne entire ( ) pour quil ne croie pas que seules ses mains dpriront. En mentionnant spcifiquement les mains du personnage, Dieu insiste sur le fait que quiconque ose sen prendre au Prophte nchappera pas au chtiment de lenfer.
La rptition du verbe tabba renforce et confirme la maldiction, et sa forme au pass ― alors quil sapplique un vnement futur ― augmente la certitude du dprissement. Cette manire de rpter un mot deux fois est propre aux grands potes Arabes : le Compagnon Abdoullh Ibnou Rawha dclama ce vers alors quil sortait pour le jihd : [Je vais combattre] jusqu ce quils disent en passant devant ma dpouille : Que Dieu te guide combattant et tu seras certes guid. . La premire partie Que Dieu te guide combattant est une invocation Dieu pour le dfunt combattant. La deuxime partie et tu seras certes guid vient garantir que Dieu exaucera l'invocation et rpondre ainsi au souhait du pote qui dsire le martyr et le paradis.
Donc la deuxieme partie du verset ( ) opour dire que cest une chose faite.Qd Allah azza wa jalla decide, il faut la consider comme dej realiser car personne ne lempchera, contrairement abu lahab qui a dit au prophete saw Puisses-tu prir mais aucne capacicit de realiser son vu

2. Sa fortune ne lui sert rien, ni ce quil a acquis
Le mot m peut avoir deux sens diffrents. Il existe le m nfiya (m de ngation) et le m istifhmiya (m de questionnement). Ce verset peut donc tre lu de deux manires.
Avec le m de ngation, ce verset rpond la prtention dAbo Lahab qui a dit : Si ce que dit mon neveu est vrai, je me rachterai le jour du jugement avec mon argent et avec mes enfants. Mais ni ses biens, ni ses enfants, ni ce quil a amass ne lui serviront le jour du Jugement.
Avec le m de questionnement, le verset peut se comprendre comme suit : Sa fortune et ce quil a acquis lui serviront-ils le jour o il sera en enfer ? La rponse cette question ironique est vidente.
Al-ml est un terme gnral signifiant richesses Ce quil a acquis se rfre aux autres biens quil possdait parmi lesquels lor, largent, les armes, la nourriture, etc. Certains exgtes ont expliqu mlouhou par ce quil a hrit de ses aeux et m kassab par ce quil a acquis lui-mme. Dautres rapportent plutt c
e mot ses enfants.






2013-11-14, 21:47   : 12
aboumoadh
 

3. Il sera brl dans un feu plein de flammes

Sourate Al-Massad fut entirement rvle du vivant dAbo Lahab. Laffirmation du verset 3 annonce quil va mourir mcrant. Cest donc une sorte de dfi quAllh lance ce polythiste acharn : celui-ci aurait pu dmentir le Coran en se soumettant ou en faisant semblant de se convertir lIslam. Or, ni lui ni sa femme nont agi de la sorte, ce qui met une fois de plus en lumire le caractre miraculeux du Coran. Dailleurs, le Livre Saint ne mentionne nominativement aucun autre personnage contemporain du Prophte , et ce, bien que certains Mecquois aient caus normment de tort lIslam linstar de Khlid Ibnou-l-Wald durant la bataille de Ouhoud, ou dAbo Sofine lors des batailles de Badr et dAl-Khandaq, car Dieu savait quils allaient devenir musulmans. Aprs sa conversion, Abo Sofine , malgr son ge avanc, mobilisait les gens pour quils aillent combattre sur le sentier de Dieu. En revanche, le Coran a fait allusion Outba Ibnou Raba et dautres comme Ibnou Ab Mat qui ne se sont jamais convertis. Le mot lahab renvoie la fois aux flammes et au personnage vis. Lorsquun mme vocable est utilis dans deux sens diffrents, les savants appellent cela dans la science de rhtorique al-jinsou at-tmm : .
4. De mme sa femme la porteuse de bois
Lpouse dAbo Lahab sappelle Oummou Jaml, mais son vritable nom est Arwa bintou Harb Ibnou Oumayya, ctait la sur dAbo Sofine . Les gens la surnommaient Al-awr ( la borgne ), mais plusieurs savants disent que cest plutt Al-aw . Ce dernier surnom sapplique au chien qui narrte pas daboyer. Cest un qualificatif qui correspond tout fait Oummou Jaml puisquelle narrtait jamais de mdire et de propager des rumeurs calomnieuses. Dailleurs la formule : hammlata-l-hatab est utilise dans le Coran pour qualifier cette femme : cest une expression consacre aux colporteurs de mdisances, lorsquelle est comprise au sens figur. Au sens propre, le lecteur comprend quelle portait des branches de bois. En effet, cette femme vouait une haine ardente lgard du Prophte et transportait des branches pineuses destines blesser le Messager. Dans une autre lecture coranique, on trouve hammlatou-l-hatab : cette formulation devient alors un khabar , une annonce de ce quelle fera plus tard. Ironie du sort, celle qui soutenait son mari dans son obstination nuire au Prophte , portera le bois qui servira chtier son poux le jour du Jugement. Ce verset peut donc tre traduit diffremment : et sa femme portera le bois , cest la personne la plus proche dAbo Lahab qui attisera les flammes de son chtiment.




5. [portant] son cou une corde de fibres.
Ce verset continue non seulement de dpeindre ce personnage et ses actions, mais il comporte galement une deuxime information sur ce qui attend cette femme au jour du Jugement.
Oummou Jaml transportait les branches dpines grce une corde attache son cou. En arabe, cest le mot al-ounouq qui signifie le cou , mais les potes Arabes prfraient employer le mot al-jdou : celui-ci fait rfrence la partie du cou o repose un ventuel collier. Pour vanter les charmes dune femme, les potes utilisaient al-jd puisque ce mot fait directement rfrence la beaut par le collier qui embellit. Dailleurs, un pote disait : Plus beau que le collier de la belle, son cou.
Allh utilise donc le mot jd ironiquement dans ce verset, ce qui renforce le tragique de la situation.
Le terme : massad est le nom de la sourate. Certains exgtes disent quil est question du fer, plusieurs avancent quil sagit des fibres dun arbre de la Mecque, tandis que dautres soutiennent quil est question de celles dun arbre du Ymen ― ce qui semble plus probable ― avec lesquelles on confectionnait une corde solide. Celle-ci dune rsistance infaillible dans lau-del, ne se dtriorera jamais et assurera son rle ternellement.
Oummou Jaml fut trs en colre lorsquelle apprit la rvlation de cette sourate. Stant munie dune grosse pierre, elle cherchait le Prophte en criant : Il critique notre pre, sa religion nous mprise et son commandement est de nous dsobir. Le Messager se trouvait ce moment-l la Kaba en compagnie dAbo Bakr . Lorsque le Compagnon la vit arriver, il sinquita : Messager dAllh ! Elle est arrive et je crains quelle ne te voie. Ce quoi le Prophte rpondit: Certes, elle ne me verra pas , puis il rcita quelques versets coraniques. Ommou Jaml sapprocha dAbo Bakr, mais naperut pas le Messager. Elle sadressa donc au Compagnon : Ab Bakr ! Certes, jai t informe que ton ami fait de la posie diffamatoire contre moi. Par Dieu, si je le trouvais, je frapperais son visage avec cette pierre. Abo Bakr lui rtorqua : Non, par le Seigneur de cette Maison [la Kaba], il ne te diffame point. Elle sen retourna en disant : Oui, Qouraych sait que je suis la fille de leur chef. [Rapport par Ibnou Ab Htim.]
Dieu lui avait effectivement voil le Prophte sa vue.
__________________






2013-11-17, 22:47   : 13
aboumoadh
 

Tafsir sourate Nasr (la victoire)






Lorsque vient le secours d'Allah ainsi que la victoire,
2

et que tu vois les gens entrer en foule dans la religion d'Allah,
3

alors, par la louange, clbre la gloire de ton Seigneur et implore Son pardon. Car c'est Lui le grand Accueillant au repentir.

[Sourate 110]
Sens de la sourate :
Cette sourate tait la dernire tre rvle
On appelle cette sourate la sourate dadieu car selon ibn Abbas et omar ra le premier verset annonce la mort du prophete saw.
a racont :
Umar ben khattab, le deuxime calife, avait lhabitude de minviter ses assembles aux cots de Compagnons importants plus gs qui avaient combattus Badr avec le prophte. Cependant, certains furent gns par ma prsence et dirent : Pourquoi invite t-il ce petit garon avec nous quand nous avons des fils comme lui ( que nous avons laiss la maison) ? Umar dit : Vous tous, vous savez bien qui il est. Un jour, il les fit tous venir ainsi que moi. Puis il leur dit : Que dites vous concernant cette parole dAllah : Idhaa jaaa nasrullaahi wal Fath Certains rpondirent Allah nous a demand de le louer et de demander son pardon si Il nous aide et nous donne la victoire. Cependant, les autres restrent silencieux et ne rpondirent rien. Umar se tourna vers moi et demanda mon opinion, alors je rpondis que ce ntait point comme ils avaient dit. Il me demanda dexpliquer. Alors, je dis quAllah informait le prophte Mohammedque ctait la fin (de sa vie). Allah a dit :
Lorsque vient le secours d'Allah ainsi que la victoire,, cest le signe de ta fin, 3. alors, par la louange, clbre la gloire de ton Seigneur et implore Son pardon.
Umar ajouta quil ne connaissait aucune autre explication ou interprtation que celle que je venais de faire.

D'aprs Anas Ibn Mlik ra comme les compagnons du Prophte taient extrmement chagrins du retour d'Al-Hudaybiya et alors que le Prophte y avait fait immoler les btes du sacrifice, ces versets furent rvls : {En vrit Nous t'avons accord une victoire clatante [...] un norme succs}. Le Prophte dit alors ses compagnons : "Il m'a t rvl un verset qui m'est plus cher que ce monde et tout ce qu'il comporte".

Qatdah -quAllh lagre- a dit : Le prophete saw a vcu 2 annes aprs la descente de cette Srah. .


Lorsque vient le secours d'Allah ainsi que la victoire,

Cette sourate est parmi tant dautre de la prophetie du prophete car elle annonce la victoire sur Korreich bien avant la bataile, mieux encore que les arabes vont embrasser lislam.



Allah a t vridique en la vision par laquelle Il annona Son messager en toute vrit : vous entrerez dans la Mosque Sacre si Allah veut, en toute scurit, ayant ras vos ttes ou coup vos cheveux, sans aucune crainte. Il savait donc ce que vous ne saviez pas. Il a plac en de de cela (la trve de Hudaybiya) une victoire proche .










2013-11-17, 22:48   : 14
aboumoadh
 

3

alors, par la louange, clbre la gloire de ton Seigneur et implore Son pardon. Car c'est Lui le grand Accueillant au repentir.
et que tu vois les gens entrer en foule dans la religion d'Allah,

En effet les mecquois, les gens de Taif, yemen et beaucoup dautres tribus arabes se sont convertis lislam aprs la louverture de la mecque .

Al Hasan -quAllh lagre- a dit : Lorsque l'Envoy d'Allh -sall l-Lah aleyhi wa sallam- a conquis La Mecque, les Arabes ont dit : Si Muhammad a triomph et domin les Gens du Harm (Ahl al-Harm) alors qu'Allh les avaient dfendus contre les Gens de l'Elphant (As-hb al-Fl), vous n'aurez plus aucune autre force contre lui. Par consquent ils entrrent tous dans la religion d'Allh et ceci en masse (afwjan).

A un point o lanne suivant la le pacte de hudaybiya fut appele en histoire lanne des dlgations, cause du grand nombre dambassadeurs envoys par les tribus venant de tous les coins de la pninsule arabe.

ۡ ۡ ٱۡۡۡ*ۚ ۥ ڪ ۢ (٣)


Le premier verset qui commence par lorsque , est complt par le dernier qui est :

Alors, par la louange, clbre la gloire de ton Seigneur et implore Son pardon ; car c'est Lui le grand accueillant au repentir
Cela veut dire que le prohete saw doit remercier Allah azza wa jalla pour son soutien et pour la victoire
La femme du prophte Asha relate que le Prophte rptait souvent les paroles suivantes dans son inclinaison (roukou `) et sa prosternation (soujoud) :
Subhanak Allahumma wa bihamdika, Allahumma-ghfirli
(Dieu, Gloire et Louange Toi, accorde moi Ton pardon).
Telle est linterprtation du Coran (cest--dire de la sourate An-Nasr) quil avait faite.
(Al-Bukhari, Muslim, Abu Dawoud).

le prophte a dit :

Tous les descendants dAdam commettent frquemment des erreurs, mais le meilleur dentre eux est celui qui se repent frquemment.

Certains se sont demands pourquoi Allah azza wa jalla a dit :


3

alors, par la louange, clbre la gloire de ton Seigneur et implore Son pardon. Car c'est Lui le grand Accueillant au repentir.
Evidement se questionnement nest en tant quobjection sur allah azza wa jalla mais pour chercher hikma
Ils se sont dit , la lecture du verset on pourrait se dire le verset devrait etre comme a

Alors, par la louange, clbre la gloire de ton Seigneur et implore Son pardon -cest lui le pardonneur -
-Et repent toi Lui - c'est Lui le grand accueillant au repentir.

Ashaarawi dit quil sagit du style arabe nomm alihtibak
Ce style associe deux phrase s lune apres lautre, dans chaque phrase on enleve un mot mais on utilise un mot qui insinue sa prsence
Allah azza wa jalla a enlev
En fait le verset comporte deux parties : mais il a laiss pour lui faire allusion
Et il a enlev et il a laiss pour y faire allusion.
Ceci est corrobor par le fait que selon Aicha ra , lors des derniers mois de sa vie le prophete saw repet souvent : je demande pardon Allah et je me repend lui






2013-12-01, 21:30   : 15
aboumoadh
 

Tafsir Sourate Al kafiroun

1

Dis : " vous les infidles !
2

Je n'adore pas ce que vous adorez.
3

Et vous n'tes pas adorateurs de ce que j'adore.
4

Je ne suis pas adorateur de ce que vous adorez.
5

Et vous n'tes pas adorateurs de ce que j'adore.
6

A vous votre religion, et moi ma religion".

1/Sabab Annouzoul :
Les mecquois qd il ont vu que le prophte saw est dcid poursuivre sa prdication .
Ils ont propos au prophete saw quils adoraient Allah azza wa jalla un an et en contre partie le prophte saw adorerait leurs dieux lan prochain ;
Une sorte de compromis religieux et qui traduit le faiblesse face lassiduit et la persvrance du prophete saw

.Allah azza wa jalla a rvel cette sourate.
Le prophete saw est all la Kaaba et leur a rcit cette sourate, ce qui les a mis en colre
2/Merite de la sourate :
Abu Dwud et AHmad et dautres ont rapport daprs Farwah Ibnou Nawfal, daprs son pre quil a dit : jai dit Messager de Allh Salla l-Lhou ^alayhi wa sallam apprends moi une chose que je dis quand je vais me coucher , et il a dit :
: Rcite { } (qoul y ayyouha l-kfirun), certes elle comporte le fait de sinnocenter de la mcrance .
Selon Jbir ra a dit : l'Envoy a rcit cette sourate et la sourate Al Ikhlas dans les deux rak'a des tournes autour la Kaaba .
Selon Abu Hourayra : l'Envoy a rcit ces deux sourates dans les deux rak'a du fajr
Selon At Tabarni : quand l'Envoy se mettait au lit, il rcitait cette sourate.
Selon Al Hri th ibn Jabla : "Ô Envoy de Dieu ai-je dit, apprends-moi quelque chose que je dirai mon sommeil. - Quand tu te mets au lit la nuit, a-t-il dit, rcite Dis : Ô vous les infidles : elle est dnonciation de l'associance."
Dans un hadith le prophte saw affirma que la rcitation de la sourate kafiroun ou zalzala quivaut au quart du coran
On rapporta que le prophete saw recitait fajr et maghreb pendant un mois avec kafroun et ikhlas
2/Sens des versets :
L aussi, le prophete saw recite la sourate tel quelle est sans enlever dit pour leur montrer que ce nest pas sa parole, et ils leur lis le message tel quil la reu. Dis fait parti intgrante du verset.
Cest un appel qui sadresse au mcrant de koreich puis tous les mcrants de la terre
Cest un dsaveu de toutes les uvres des idoltres car la certitude de ladorateur doit se reposer sur un dieu quil adore et pour lequel il voue les actes pour se rapprocher de lui.
Do notre chahada qui en faite une attestation qui nya pas de vrai sujet dadoration autre quAllah azza wa jalla cest Lui seul qui merite adoration.
Dailleurs Allah azza wa jalla tranche dfinitivement en demandant au prophete saw de leur dire : A vous votre religion, et moi ma religion
Pas de discussion ou de compromis concernant lakida ou ibadat, ce ne sont pas un sujet de discussion ou de negociation
NB/ : A vous votre religion, et moi ma religion Ceci ne veut pas dire quAllah azza reconnait leur religion et quils on le choix entre 2 religion pour adorer Allah azza wa jalla, cest jute un constat.

3/ quelque mot de balagha
-
Al kafiroun et non alladhina kafarou : parce que avec la deuxime expression on peut comprendre quil se peut quils taientt croyants puis ils ont mecru kafarou.
Allah azza wa jalla montre bien quils tait tjs des mcrants.
- le verbe au moudhari3 signifie le prsent et le futur mais avec la ngation il dsigne uniquement le futur

: ism fa3il : signifie le pass et le prsent ,
Par la rptition le prophete saw leur a dit clairement quil na pas ador leur dieux dans le pass , ni au present ni dans le futur
Eux nadoraient pas Allah azza wa jalla dans le pass , ni au prsent mais il se peut quil ladoreront dans le futur .
-Dans le dernier versets il a cit lakoum et li avant le nom pour marquer lexclusivit de la chose qui suit lakoum et li .











(Tags)
d'une, semaine, sourate, tafsir

« | »



15:41

ء
...


2006-2019 www.djelfa.info - (. . )

Powered by vBulletin .Copyright 2018 vBulletin Solutions, Inc