L'Algérien est-il un analphabète bilingue?i - منتديات الجلفة لكل الجزائريين و العرب

العودة   منتديات الجلفة لكل الجزائريين و العرب > Forum Français > Actualité

Actualité toute l'actualité Algérienne et autres....


في حال وجود أي مواضيع أو ردود مُخالفة من قبل الأعضاء، يُرجى الإبلاغ عنها فورًا باستخدام أيقونة تقرير عن مشاركة سيئة ( تقرير عن مشاركة سيئة )، و الموجودة أسفل كل مشاركة .

آخر المواضيع

L'Algérien est-il un analphabète bilingue?i

إضافة رد
 
أدوات الموضوع انواع عرض الموضوع
قديم 2011-10-01, 08:49   رقم المشاركة : 1
معلومات العضو
السراج
عضو مجتهـد
 
إحصائية العضو










B9 L'Algérien est-il un analphabète bilingue?i


L'Algérien est-il un analphabète bilingue?i
La langue vernaculaire prend une place importante dans le parler local. Les Algériens puisent dans la langue arabe ou française les mots qui leur plaisent, puis les triturent, les maltraitent, les torpillent jusqu’à en faire de nouveaux termes. Ils ne peuvent être compris par quelqu’un ne vivant pas sur la planète Algérie.

الصور في المشاركات...التواقيع ، الملف الشخصي و في الصور الرمزية

- ممنوع نشر الصور الدموية أو التي بها ما يفزع، و المخلة بالدين و التي تحتوي على مخالفات شرعية، أو الصور التي تخالف الآداب العامه و الذوق العام، وتمنع صور النساء بأنواعها في المشاركات أو التواقيع ... و يمنع إرفاق صور تحتوي على تماثيل أو خمور أو موسيقى وينطبق ذلك ايضا على صور التواقيع ...



Comme à chaque rentrée scolaire, le ministre de l’Education nationale, en poste depuis près de 18 ans – soit une génération d’Algériens – tente de rassurer, à grand renfort de statistiques, sur la bonne santé de l’école algérienne. Après avoir pulvérisé les records de longévité, Boubekeur Benbouzid a promis, dans une intervention médiatique à Blida, de «remporter la bataille de la qualité». Une déclaration qui sonne comme un aveu d’échec.Car comment expliquer que la maîtrise de la langue, arabe ou française, baisse à mesure que le taux de réussite au baccalauréat augmente ? Les premiers à constater les dégâts sont les professeurs d’université, victimes d’affreuses migraines à chaque correction de copies.

A la question : «Quelle méthode puis-je utiliser ?», la réponse prend souvent, selon des professeurs universitaires, la tournure suivante : «La méthode puis-je utiliser est...», ou encore cette doléance écrite d’un étudiant de 2e année : «Veuilli me courige la note du module, que j’ai 10. Mercis.» Dans une tribune publiée par le journal El Watan, quatre professeurs d’université lancent un véritable cri de détresse pour sauver la jeunesse algérienne.

«Comment peut-on comparer un étudiant d’avant la ‘réforme’ qui maîtrisait relativement bien les langues tant l’arabe que le français, avec un étudiant actuel qui a toutes les difficultés à construire une phrase simple et cohérente surtout dans la langue de Molière. En réalité, l’école algérienne s’est tellement détériorée qu’elle produit, aujourd’hui, des étudiants universitaires, dont une part appréciable n’a même pas le niveau du primaire !», est-il précisé dans cet appel signé de MM. Hirche, Ouchène, Tighersine et Chetmi. Selon eux, l’étudiant est au stade de l’enfant incapable de produire une phrase complète : sujet, verbe, complément.

Abderrazak Dourari, linguiste, relate comment l’ancien ambassadeur américain, en visite au vice-rectorat de la coopération de l’université d’Alger, a éprouvé des difficultés de trouver quelqu’un pour lui parler correctement en arabe scolaire ou en anglais, alors que lui parlait un peu l’arabe algérien. Si des universitaires n’arrivent pas à écrire correctement, ce qui est le moins qu’on puisse exiger d’eux, que dire de ceux qui s’arrêtent en milieu de parcours ? Il faut admettre que la langue vernaculaire prend une place importante dans le parler local.

Les Algériens puisent dans la langue arabe ou française les mots qui leur plaisent, puis les triturent, les maltraitent, les torpillent, jusqu’à en faire de nouveaux termes, qui ne peuvent être compris par quelqu’un ne vivant pas sur la planète Algérie. Cette machine à broyer les mots est somme toute sympathique – les barbarismes étant un baromètre testant le dynamisme d’une langue – si ses utilisateurs parvenaient à construire des phrases correctes dans une langue plus soutenue.

Nabila, jeune cadre dans une entreprise privée, dit avoir été ébahie de voir les artisans de la révolution tunisienne, jeunes et vieux, parler avec éloquence à la télévision. «Même leurs adolescents parvenaient à développer une réflexion soutenue, sans renier leur accent et leur dialecte. C’est là qu’on se rend compte du naufrage de l’école algérienne», dit-elle. Interrogé, un groupe de jeunes élèves, au lycée El Idrissi, à Alger, explique ne pas vouloir parler le français, langue des «papiche» ni l’arabe, celle des «chioukha», les professeurs s’entend. «Laisse tomber, on nous sert n’importe quoi à l’école. Ce que nous apprenons à l’école n’a rien à voir avec ce dont on a vraiment besoin (ma âalaqech)», affirme Hamid, dit Mimo.

Le degré zéro de la réflexion

Mais le pire est que les jeunes ont perdu jusqu’au sens de la réflexion. Les causeries sont faites d’un enchaînement de phrases sans queue ni tête. N’ayant jamais tenu un livre entre les mains, il serait totalement absurde d’attendre d’eux de s’imprégner de la philosophie des lumières ou même celle des grands penseurs de la civilisation arabo-musulmane. Les phrases de nos jeunes sont ainsi ponctuées d’interjections du genre «yetsema… rak chayf» (tu vois ce que je veux dire) ou «alabalek kifech» (tu sais comment ça se passe), coupant court au débat et leur évitant d’exprimer une idée précise.

D’après Abderrazak Dourari, «l’enseignement de la langue arabe scolaire dans nos lycées et nos universités a été coupé du patrimoine rationnel de cette langue autrefois médiatrice d’une brillante civilisation qui a éveillé l’Occident grâce à la qualité de sa pensée, apprise chez Averroès et transmise par les traductions de Saint Thomas d’Aquin».
Un professeur d’université cite l’exemple d’un étudiant en troisième année universitaire, soit un licencié potentiel, qui, à une question portant sur l’apport et l’originalité de la civilisation grecque, répond : «Les originalités de la cevelesation grecque (remarquez que la question était écrite !) : les grecques sont horigine berbère sont des juifs sont venu après les phénicienons qui ont des syrien et des gordaniens et surtau des libans…»

Si ce n’était pas le côté dramatique de cette situation, cela prêterait à rire. Selon les auteurs du texte publié par El Watan, une partie importante de nos étudiants sait à (grand) peine lire et écrire correctement et, partant de là, et c’est le plus grave, à développer une réflexion soutenue. Contacté, un conseiller au ministère de l’Education nationale a affirmé qu’un projet de réhabilitation de la lecture est en préparation, en collaboration avec le département de la Culture. «Mais les résultats ne seront perceptibles que d’ici 10 à 15 ans», nous dit-on. D’ici là, il sera peut-être trop tard.

A qui la faute ? A Benbouzid qui a mis en place une réforme trop ambitieuse mettant en avant des matières comme la géographie, l’histoire, la musique au détriment de l’écriture ? Aux caciques du FLN qui, par une doctrine arabo-baâathiste importée, ont mis en place un processus d’arabisation incohérent ? A ces enseignants qui, dans certains cas, ne maîtrisent pas eux-mêmes parfaitement la langue qu’ils sont censés transmettre ? Au ministère de la Culture, qui n’a rien fait pour rendre le livre accessible afin de pallier les insuffisances de l’école ?

A ces pseudo-intellectuels qui ont érigé des barricades entre arabophones et francophones, favorisant un débat passionné et stérile ? A l’ENTV qui apparaît, aux yeux des Algériens, comme une télévision destinée à des extraterrestres, leur parlant un langage qu’ils ne comprennent pas ? Au nom d’un principe faussement nationaliste, soutenu par un amateurisme éclatant dans la gestion de l’école algérienne, l’avenir d’un pays a été mis en danger…

Amel Blidi-El-Watan






 

آخر تعديل أم أشـرف 2012-06-17 في 18:32.
رد مع اقتباس
مساحة إعلانية

قديم 2011-12-21, 11:53   رقم المشاركة : 2
معلومات العضو
ل..ب..ن..ى
عضو متألق
 
الصورة الرمزية ل..ب..ن..ى
 

 

 
الأوسمة
وسام التميّز بخيمة الجلفة 
إحصائية العضو










افتراضي


salam alikom

bon le problème de la langue et les algériens
a intrigué les scientifiques
hhhhhh

le problème c'est que les algériens ne maîtrisent ni le français
ni l'arabe ni autre langue :-p
et même notre dialecte diffère d'une région à l'autre
quand tu parle avec quelqu'un de l'Est alors que tu es de l'Ouest
tu trouvera des difficultés pour lui transmettre un simple msg
!!!!!!

(binatna mametfahminch ) :-p

Si tu parle en français ==tu es un anouche==
si tu parle en arabe (propre)
tu ne peux pas;;;; je vous assure
hhhhh

mais si tu la parle tu es == un kawassir ^_^ et il y a quelques uns
ykouloulek tu es un Akhina ^_^ ==

bon, moi (personnellement ^_^) je ne peux pas
résister dans un débat qui dépasse les 2h
en arabe (propre)
peut être j'écoute et j'apprends
mais je suis sure je ne participerai pas beaucoup
peut être pcq je suis incapable
de construire de propre phrases ou textes avec ma langue mère
oralement bien sur (l'écriture des cascades de belles phrases
vous viennent :-p)
!!!
:-/
écoutez je ne déteste pas la langue arabe
wallah je l'aime
mais la dernière fois ____'si je me rappel___' win hdert en arabe
dans une école! c'était en 7 ou huitième année

pourquoi pcq j'étais dans une classe
dont ses élèves viennent à l'école pour défouler
ou soulager peut être le stresse qu'ils vivaient dans leurs rêves
:-p
ou bien pcqu'ils croient qu'ils sont plus grands que ses cours idiots d'arabe
vous voyez !!! j'étais adolescente
et je ne savais pas ou habite mon intérêt
!!!!
ouiiiii il habite hhhh :-p

qui était le fautif?
moi ? mes parents ? mes enseignants ? benBouzid ?
ou bien mon environnement !!!!
!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


je me rappelle
je n'est jamais assistée à un cours
de la langue arabe tranquille
depuis mon brevet BEF
au lycée a commencé ma catastrophe avec cette langue
par contre le français j'avais un enseignant (méchant=== qui est devenu gentil )
pendant mes 3ans en CEM
donc j'ai eu une base
pour continuer mon chemin


J'ai eu mon bac
et j'ai pris le nom d' "étudiante"
alors que je n'ai pas de bonnes bases en arabe
même le français machi 7atta ltem


Un algérien ....... quand il veux éviter un débat
qui lui semble obscure
ou son cerveau lui envoie un message

____ ERROR 404_____

hhhhhhhhhh

il sort avec une tête élevée
en disant :

VIVE NOTRE DIALECTE
:-p

et je suis une algérienne
^_^


https://www.dztu.be/watch?v=CLS9M35XRAo

salaaaam






رد مع اقتباس
قديم 2011-12-21, 12:55   رقم المشاركة : 3
معلومات العضو
ل..ب..ن..ى
عضو متألق
 
الصورة الرمزية ل..ب..ن..ى
 

 

 
الأوسمة
وسام التميّز بخيمة الجلفة 
إحصائية العضو










افتراضي

https://www.dztu.be/watch?v=CLS9M35XRAo







رد مع اقتباس
قديم 2012-01-06, 18:14   رقم المشاركة : 4
معلومات العضو
lina012
عضو مشارك
 
الصورة الرمزية lina012
 

 

 
إحصائية العضو










افتراضي

c'est intéréssant







رد مع اقتباس
قديم 2012-02-15, 14:54   رقم المشاركة : 5
معلومات العضو
Makadam
محظور
 
إحصائية العضو










افتراضي

je pense que oui







رد مع اقتباس
قديم 2012-02-15, 19:50   رقم المشاركة : 6
معلومات العضو
lebrave
عضو مشارك
 
إحصائية العضو










افتراضي

Je demande vivement aux modérateurs du forum de français de transférer cette contribution
dans la section "Discussions" pour qu'elle puisse être débattue .Merci







رد مع اقتباس
قديم 2012-06-16, 21:43   رقم المشاركة : 7
معلومات العضو
mery1992
عضو مشارك
 
إحصائية العضو










Mh47

اقتباس:
المشاركة الأصلية كتبت بواسطة ل..ب..ن..ى مشاهدة المشاركة

salam alikom

bon le problème de la langue et les algériens
a intrigué les scientifiques
hhhhhh

le problème c'est que les algériens ne maîtrisent ni le français
ni l'arabe ni autre langue :-p
et même notre dialecte diffère d'une région à l'autre
quand tu parle avec quelqu'un de l'Est alors que tu es de l'Ouest
tu trouvera des difficultés pour lui transmettre un simple msg
!!!!!!

(binatna mametfahminch ) :-p

Si tu parle en français ==tu es un anouche==
si tu parle en arabe (propre)
tu ne peux pas;;;; je vous assure
hhhhh

mais si tu la parle tu es == un kawassir ^_^ et il y a quelques uns
ykouloulek tu es un Akhina ^_^ ==

bon, moi (personnellement ^_^) je ne peux pas
résister dans un débat qui dépasse les 2h
en arabe (propre)
peut être j'écoute et j'apprends
mais je suis sure je ne participerai pas beaucoup
peut être pcq je suis incapable
de construire de propre phrases ou textes avec ma langue mère
oralement bien sur (l'écriture des cascades de belles phrases
vous viennent :-p)
!!!
:-/
écoutez je ne déteste pas la langue arabe
wallah je l'aime
mais la dernière fois ____'si je me rappel___' win hdert en arabe
dans une école! c'était en 7 ou huitième année

pourquoi pcq j'étais dans une classe
dont ses élèves viennent à l'école pour défouler
ou soulager peut être le stresse qu'ils vivaient dans leurs rêves
:-p
ou bien pcqu'ils croient qu'ils sont plus grands que ses cours idiots d'arabe
vous voyez !!! j'étais adolescente
et je ne savais pas ou habite mon intérêt
!!!!
ouiiiii il habite hhhh :-p

qui était le fautif?
moi ? mes parents ? mes enseignants ? benBouzid ?
ou bien mon environnement !!!!
!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


je me rappelle
je n'est jamais assistée à un cours
de la langue arabe tranquille
depuis mon brevet BEF
au lycée a commencé ma catastrophe avec cette langue
par contre le français j'avais un enseignant (méchant=== qui est devenu gentil )
pendant mes 3ans en CEM
donc j'ai eu une base
pour continuer mon chemin


J'ai eu mon bac
et j'ai pris le nom d' "étudiante"
alors que je n'ai pas de bonnes bases en arabe
même le français machi 7atta ltem


Un algérien ....... quand il veux éviter un débat
qui lui semble obscure
ou son cerveau lui envoie un message

____ ERROR 404_____

hhhhhhhhhh

il sort avec une tête élevée
en disant :

VIVE NOTRE DIALECTE
:-p

et je suis une algérienne
^_^


https://www.dztu.be/watch?v=CLS9M35XRAo

salaaaam
ouiiiiiiiii t'as raison <3






رد مع اقتباس
قديم 2017-09-22, 18:07   رقم المشاركة : 8
معلومات العضو
غفرانك ربي أرجو
بائع مسجل (ج)
 
الصورة الرمزية غفرانك ربي أرجو
 

 

 
إحصائية العضو










افتراضي

بارك الله فيك على الموضوع







رد مع اقتباس
إضافة رد

الكلمات الدلالية (Tags)
analphabète, bilingue?i, est-il, l'algerien

أدوات الموضوع
انواع عرض الموضوع

تعليمات المشاركة
لا تستطيع إضافة مواضيع جديدة
لا تستطيع الرد على المواضيع
لا تستطيع إرفاق ملفات
لا تستطيع تعديل مشاركاتك

BB code is متاحة
كود [IMG] متاحة
كود HTML معطلة

الانتقال السريع

الساعة الآن 14:54

المشاركات المنشورة تعبر عن وجهة نظر صاحبها فقط، ولا تُعبّر بأي شكل من الأشكال عن وجهة نظر إدارة المنتدى
المنتدى غير مسؤول عن أي إتفاق تجاري بين الأعضاء... فعلى الجميع تحمّل المسؤولية


2006-2019 © www.djelfa.info جميع الحقوق محفوظة - الجلفة إنفو (خ. ب. س)

Powered by vBulletin .Copyright © 2018 vBulletin Solutions, Inc