Tafsir d'une sourate par semaine - 2 -

  > Forum Franais > Islam > Versets du Coran


   ( ) .


Tafsir d'une sourate par semaine

 
2013-12-08, 20:24   : 16
aboumoadh
 

Tafsir sourate Alkawthar (labondance)
Mecquoise

Nous t'avons certes, accord l'Abondance.
2

Accomplis la Salat pour ton Seigneur et sacrifie.
3

Celui qui te hait sera certes, sans postrit
.

1/ Asbab nouzoul :
Le Prophte sawet Khadja ra venaient de perdre leur fils Abdoullh. Les ennemis de lIslm se gaussrent de Mouhammad ra qui navait pas de descendance masculine. Yazd Ibnou Roumne narre cette anecdote : Lorsque lon voquait le nom du Messager de Dieu ra, Al-s Ibnou Wl As-Sahm scriait : " Laissez-le ! Cest un homme dpourvu de postrit [masculine ; "abtar"]. Quand il mourra, personne ne perptuera son nom, et vous en serez dbarrasss. " Ce fut donc dans ces circonstances quAllh ra fit descendre sourate "Al-Kawthar".


1/Verset 1 :

Anas ibn Malik rapporte :
"L'Envoy tant parmi nous dans la mosque, il fit un somme, puis releva la tte en souriant. Nous lui dmes "Qu'est-ce qui te fait sourire, Envoy de Dieu ?"
Il dit : "On vient de faire descendre une sourate"
Aprs quoi il rcita "Nous t'avons certes, accord l'Abondance, Accomplis la Salat pour ton Seigneur et sacrifie. Celui qui te hait sera certes, sans postrit", puis il dit : "Savez-vous ce qu'est l'abondance ?"
Nous dmes "Dieu est plus connaissant, ainsi que son Messager."
Il dit : "Cest une rivire dans le paradis que mon Seigneur Lui la puissance et la gloire , ma promise, et dont les faveurs sont abondantes. Cest un bassin o viendra sabreuver ma communaut au jour de la Rsurrection. Ses vases sont au nombre des toiles dans le ciel. () , (rapport par Abo Dod, An-Nas, Mouslm).


Toujours selon Anas ibn Malik :

"Aprs son ascension dans le ciel, le Prophte a dit : "Je suis arrive une rivire aux rives de perles vides. Alors j'ai dit "Qu'est-ce que c'est, Gabriel ?".
Il a dit : "C'est l'abondance".

Dans une autre version, Gabriel lui rpondit :
"C'est l'abondance que ton Matre garde pour toi"


Aicha a dit que "L'abondance est une rivire dans le Jardin. Ses deux rives sont de perles vides."
Certain disent kawthar cest labondance en tout y compris cette riviere comme la dit ibn abbas ra
signifie sapproprier

2

Accomplis la Salat pour ton Seigneur et sacrifie.


En guise de reconnaissance Allah azza wa jalla lui demande faire la priere et immoler une bete pour Allah
Il a utilis Alraba et non Allah ou ilah pour attirer lattention que cest lui qui detient les richesses du visible et de linvisible
Puis dans tawhid aloulouhiya cest que la priere ne doit se faire que pour Allah azza wa jalla
Certain se base sur ce verset pour dire quelle medinoise, et la priere demande cest la priere et sacrifice du laid et ceux qui sent quelle est mecquoise, il disent que cest une bonne annonce au prophete saw qui sest realis tard, un point quil a sacrifi 100 chameau dans le pelerinage dadieu
-Cette reconnaissance se reflefte par un acte exclusivement pour Allah azza wa jalla cest la priere, et un autre acte pour Allah azza wa jalla mais les pauvres en tirent benefice, et donc la bienfaisance au gens est une faon de remercier Allah azza wa jalla pour ces bienfaits
-les bienfait nous impose de remercier exclusivement le bienfaisant , dailleur Allah azza wa jalla la cit nommement dans verset en disant et non .
pour signifier le sacrifice des chameau, : comme nous tavons donn kawthar une grande abondance , la faon de remercier doit tre aussi importante .

3

Celui qui te hait sera certes, sans postrit.


Par leur ignorance il pensait que la mort du fils du prophete saw va faire oublier les gens lexistence de mohamed saw
Allah aprs lavoir donn iune immence recompense dans lau-del , Il annonce ce mecreant que cest lui qui sera sans posterit.
Il a voulu faire mal au prophete saw par un moyen dune bassesse inoue , , Allah a preserv som et sa mission jusquau jour du jugement dernier et a fait oublier le nom de son ennemi
Son nom en le mettant avec Lui dans Adhan , et sa mission qui restera jusquau jour du jugement dernier .on prie sur lui des millions de fois par jour .
Puis Allah veut attirer lattention sur une autre faon de perenesi notre nom apres notre mort , nom pas avec les enfant mais plutt avec nos actes , ce que nous avons fait pour la communaut , nation ou lhumanit
La foi, la croyance la Verite ne peur en aucun cas sarrter






 

2013-12-15, 20:54   : 17
aboumoadh
 

Tafsir sourate Ustensile

Au nom d'Allah, le Tout Misricordieux, le Trs Misricordieux.
1

Vois-tu celui qui traite de mensonge la Rtribution ?
2

C'est bien lui qui repousse l'orphelin,
3

et qui n'encourage point nourrir le pauvre.
4

Malheur donc, ceux qui prient
5

tout en ngligeant (et retardant) leur Salat,
6

qui sont pleins d'ostentation,
7

et refusent l'ustensile ( celui qui en a besoin).



1/Sens des versets :
Littralement, le mot Maaoon signifie un instrument dutilit courante, comme un seau ou un pot. Cependant, dans cette sourate, il se rapporte laide ou la gentillesse que chacun de nous devrait vouloir partager.
Certains savants disent quelle est mecquise dautres que les trois premiers versets rvls mecques et les quatre autres La Medine vu quil y a notion dhypocrites dans les 4 derniers versets .
1

Vois-tu celui qui traite de mensonge la Rtribution ?
Commence dcrire certaine qualit de ceux qui renie laudel.
Le verbe prend le sens propre et le sens de savoir
2

C'est bien lui qui repousse l'orphelin,
Il refuse de nourrir lorhelin, et le maltraite.

3

et qui n'encourage point nourrir le pauvre.
Pire , il ne nourrit pas le pauvre et mme sil est dans lincapacit de le faire, il nencourage pas les autres le faire.
Pour bien nous montrer la duret de son cur.
Dans toute societ il ya des orphelins, des pauvres, les negliger , ne pas les prendre en charge nuit au futur de la socit, ils se peut quils deviennent des criminels,ou ils risquent de garder une rancune contre cette societ qui ne les a pas aid
Cest deux versets nous montrent la porte sociale de la foi, un croyant ne peux pas rester insensible aux maux de sa socit et ceux des individus qui la compose, il doit sen soucier .
Ds le debut Allah azza wa jalla a annonc les objectifs de cette akida, une akida qui se traduit par des actes bnfiques pour la socit, et contre lindividualisme


4

Malheur donc, ceux qui prient :
Larrt de lecture ceux niveau est interdit

5

tout en ngligeant (et retardant) leur Salat,
Ibn Abbas a dit que ce verset: Malheur aux priants insouciants de leur prire fut rvl au sujet des hypocrites qui faisaient la prire devant les croyants quand ils se prsentaient et la dlaissaient quand ils se trouvaient seuls. En outre ils refusaient de prter aux autres des choses qu'on prte souvent sans prix.
L'Envoy , rapporte-t-on, a dit : Celle-l est la prire de l'hypocrite ! celle-l est la prire de l'hypocrite ! celle-l est la prire de l'hypocrite ! Il s'assit en surveillant le soleil, et quand ce dernier se retrouve entre les deux antennes du diable, (l'hypocrite) se met debout pour becqueter quatre rak'a dans lesquelles il ne rappelle Dieu que trop peu. Celui-l fait de telles prires par dissimulation devant les gens, et non en vue de Dieu. C'est comme s'il ne fait point de prire : Les hypocrites cherchent tromper Dieu, mais Dieu retourne leur tromperie (contre eux-mmes). Et lorsqu'ils se lvent pour la Salat, ils se lvent avec paresse et par ostentation envers les gens. A peine invoquent-ils Dieu (4.142)
Un jour le prophte fut interrog : Quelle uvre est la meilleure ? Il a rpondu : Prier temps A une autre occasion, il a dit : Si tu prie, tu ne dois pas regarder autour, car certainement (regarder autour) est un butin que Satan a drob de la prire du serviteur dAllah.
Sad b. Ubay Waqq a dit : J'ai interrog l'Envoy sur Malheur donc, ceux qui prient tout en ngligeant (et retardant) leur Salat, et il m'a dit : "Ce sont ceux qui retardent la prire aprs son temps


6

qui sont pleins d'ostentation,

Et dans cette sourate, Il dit : qui sont pleins d'ostentation

Ibn omar ra disait le messager dallah azza wa jalla a dit :
Celui qui tente de faire entendre aux gens ses uvres, Allah celui qui entend ses creatures , fera de lui un etre mepris et sans valeur.
7

et refusent l'ustensile ( celui qui en a besoin).
Cest la pire des avarice, meme le petit ustensile ne le prte pa
s






2013-12-22, 20:39   : 18
aboumoadh
 


Tafsir sourate Koreich

Au nom d'Allah, le Tout Misricordieux, le Trs Misricordieux.


A cause du pacte des Qurayshites,
2

De leur pacte [concernant] les voyages d'hiver et d't.
3

Qu'ils adorent donc le Seigneur de cette Maison (la Kaaba).
4

qui les a nourris contre la faim et rassurs de la crainte!

Elle est mecquoise


1/Sens de la sourate :
A cause du pacte tacite entre koreich et les autres tribu arabe , koreich arrive faire ces deux voyages pour le commerce ay yemen et cham sans avoir peur detre agresse
Ceci nest pas du leur force, ou leur richesse mais cause de cette kaaba
Allah azza wa jalla leur dit : soyez reconnaissant envers votre Dieu et adorer Allah azza wa jalla le bienfaiteur.
Il ya un etonnement sous entendu travers ses versets , un tonnement du comportement irrationnel des mecquois



Ne voient-ils pas que vraiment Nous avons fait un sanctuaire sr [la Mecque], alors que tout autour d'eux on enlve les gens ? Croiront-ils donc au faux et nieront-ils les bienfaits d'Allah ?
29-67
Et que demande Allah azza wa jalla au prophete saw



"Il m'a t seulement command d'adorer le Seigneur de cette Ville (la Mecque) qu'Il a sanctifie, - et Lui toute chose - et il m'a t command d'tre du nombre des Musulmans, 27-91

Les mecquois savaient que la kaaba a son seigneur et ils lont vu Sa protection de leur propre yeux lors de lattaque dAbraha ; ils savaient que ces Ibrahim as qui la construit mais adoraient dautre dieux non pas comme tant suprieur Allah azza wa jalla mais comme intercesseurs et cest le pige de satan.
Dailleurs cette protection divine de la kaaba lors de lattaque de Abraha a renforc le statut des mecquois
Et si le resultat de linvocation de Ibrahim as



Et quand Abraham supplia : " mon Seigneur, fais de cette cit un lieu de scurit, et fais attribution des fruits ceux qui parmi ses habitants auront cru en Allah et au Jour dernier", le Seigneur dit : "Et quiconque n'y aura pas cru, alors Je lui concderai une courte jouissance [ici-bas], puis Je le contraindrai au chtiment du Feu [dans l'au-del]. Et quelle mauvaise destination" !






2013-12-22, 21:00   : 19
aboumoadh
 

........................doublon







2013-12-29, 20:33   : 20
aboumoadh
 

Tafsir sourate lelephant

Bismi Allah Alrahmani rahim

N'as-tu pas vu comment ton Seigneur a agi envers les gens de l'lphant .
2

N'a-t-Il pas rendu leur ruse compltement vaine ?
3

et envoy sur eux des oiseaux par voles
4

qui leur lanaient des pierres d'argile ?
5

Et Il les a rendus semblables une paille mche.

Rsum de l'histoire des gens de l'Elphant
C'est l'histoire du peuple de l'Elphant que nous allons voir en rsum. Thou Nouws, le dernier des rois de la dynastie de Himyar tait un polythiste, il ordonna le massacre des gens d'Al-Oukhdoud qui taient des chrtiens et dont le nombre atteignait environ vingt mille personnes. Ils furent tous tus, mais un seul homme put s'chapper. Il s'appelait Daws Thaalabn. Il prit la fuite vers la rgion d'Ach-Chm et se rendit auprs de Csar, l'empereur de la rgion qui tait aussi un chrtien. Ce dernier adressa un au Ngus, l'empereur d'Abyssinie qui tait plus proche du pays de l'homme. Le Ngus envoya avec lui une arme de chrtiens dirige par deux gouverneurs : Aryt et Abraha Ibn As-Sabh Abou Yaksoum.
L'arme entra au Ymen et investit les maisons l'afft du roi de Himyar (Thou Nouws). Thou Nouws mourut noy dans la mer. Aprs cela, le Ymen fut gouvern par les Abyssiniens avec Aryt et Abraha comme ses gouverneurs. Cependant, les deux hommes taient en dsaccord constant sur tant de questions et ne cessaient, par consquent de se battre et de recourir au conflit arm. En fin de compte, l'un dit l'autre :
"Il n'y a plus de raison pour que nos deux armes se battent. Je propose donc un duel entre nous deux et celui qui tue l'autre gouvernera seul le Ymen".
L'autre accepta le dfi et le duel eut lieu. Il y avait un canal d'eau derrire chacun d'eux pour les empcher de fuir dans le combat. Finalement, Aryt eut le dessus sur Abraha en le frappant avec son pe coupant ainsi son nez et sa bouche et une partie de son visage. Cependant, Atawdah, le gardien d'Abraha, attaqua Aryt et le tua. Ainsi, Abraha retourna bless au Ymen o il fut soign de ses blessures. Il devint ainsi le gouverneur de l'arme abyssinienne au Ymen.
Le Ngus d'Abyssinie adressa un Abraha lui reprochant ces vnements (le duel qui l'opposa Aryt) dans un ton plein de menace, il jura aussi de fouler le sol du Ymen lui-mme et de le scalper. Abraha envoya un messager avec des cadeaux et des objets prcieux pour apaiser sa colre ainsi qu'un sac plein de terre pris du sol du Ymen et une mche de ses cheveux. Dans une lettre, il dit au roi :
"Que le roi foule le sol du Ymen afin qu'il honore son serment et voici une mche de mes cheveux que j'envoie avec cette lettre".
Quand le Ngus reut cette lettre, il fut ******* d'Abraha et lui accorda son approbation sur ce qu'il avait fait. Ensuite, Abraha crivit au Ngus l'informant qu'il allait construire une glise pour lui au Ymen qui n'avait pas de prcdent. Ainsi, il se mit construire l'glise dans la cit de San'a. Elle fut d'une grande beaut qu'il orna de toute sorte de dcorations.






2013-12-29, 20:35   : 21
aboumoadh
 

Suite

Les Arabes l'appelaient Al-Kolayyas du fait de sa grande hauteur, si une personne tentait de regarder son toit, elle devait se pencher vers l'arrire et risquait de faire tomber son turban. Ensuite, Abraha Al-Achram dcida de contraindre les Arabes de se rendre en plerinage cette magnifique glise tout comme ils se rendaient en plerinage la Kaaba Makka. Il annona cette dcision dans tout le royaume du Ymen, mais elle fut rejete par les tribus arabes de Adnn et Kabtn. Les Kouraychites taient furieux tel point que l'un d'eux se rendit l'glise la nuit et y fit ses besoins naturels avant de prendre la fuite. Quand les gardiens de l'glise informrent le roi Abraha de l'incident en lui disant :
"Un Kouraychite a fait cela pour exprimer sa colre pour leur Maison que tu veux remplacer par cette glise", il jura de marcher sur la Maison de Makka et de la dtruire pierre parpierre.
Mouktil Ibn Soulaymn raconta qu'un groupe de jeunes hommes Kouraychites entrrent dans l'glise et allumrent un feu pendant une journe durant laquelle le vent soufflait trs fort. L'glise prit feu et s'croula au sol. Par consquent, Abraha se mit prparer une puissante arme pour une expdition contre Makka. Il prit un grand lphant avec lui au nom de Mahmoud qu'il avait reu en cadeau du Ngus. On dit aussi qu'il avait huit autres lphants, certains avanaient le chiffre de douze en plus du grand lphant Mahmoud, Dieu a le meilleur savoir.
Abraha avait l'intention d'utiliser l'lphant pour dmolir la Kaaba. Il avait planifi de placer des chanes autour des fondements de la Kaaba et d'attacher les autres bouts autour du cou de l'lphant, puis, il ferait avancer l'lphant afin de tirer et dmolir l'difice d'un seul coup.
Quand les Arabes prirent connaissance de l'expdition, ils se rendirent compte que la situation tait trs grave, car ils estimaient qu'il tait de leur devoir de dfendre la Maison sacre et de repousser toute attaque contre elle. Ainsi, le plus noble du peuple du Ymen et le chef le plus influent partit sa rencontre. Il s'appelait Thou Nafr. Il appela son peuple et tous les Arabes, susceptibles d'entendre son appel, de partir en guerre contre Abraha afin de dfendre la Maison Sacre et d'empcher Abraha de la dmolir. Le peuple rpondit son appel et se lana contre l'arme d'Abraha pour l'arrter, mais les Arabes furent battus dans la bataille. Ce fut la volont de Dieu et Son plan d'honorer et de vnrer la Kaaba. Thou Nafr fut captur et pris en tant que prisonnier par l'arme d'Abraha.
L'arme poursuivit son chemin jusqu' la terre de Khath'am o elle dut confronter Noufayl Ibn Habib AI-Khath'arni et son peuple, les tribus de Chahrn et Nhis. Mais, ils furent battus par Abraha qui emprisonna Noufayl Ibn Habib. Au dbut, Ilvoulait le tuer, mais il le pardonna et se servit de lui comme guide afin de lui montrer le chemin du Hijz.
.../...

__________________






2014-01-03, 21:20   : 22
aboumoadh
 

Quand ils s'approchrent de la rgion de Tf, le peuple de Thakf partit la rencontre d'Abraha dans une tentative d'apaiser sa colre, car les gens craignaient pour un lieu de culte qu'ils appelaient Al-Lt. Abraha les traita avec de bonnes manires et ils envoyrent un homme, du nom d'Abi Righl, avec lui pour lui servir de guide. Quand ils atteignirent un lieu qui s'appelait Al-Moghammas, tout prs de Makka, ils camprent. Ensuite, des troupes furent envoyes pour capturer les chameaux et les troupeaux des habitants de Makka, ce qui fut fait. Parmi les troupeaux capturs, il y avait deux cents chameaux qui appartenaient Abdoul-Mottalib. Le chef de cette expdition s'appelait Al-Aswad Ibn Mafsoud.
Selon les rcits d'ibn lshq, les Arabes avaient pour habitude de le satiriser cause du rle qu'il joua lors de cette expdition militaire historique.
Ensuite, Abraha envoya un missaire du nom de Hontah Al-Himyari le chargeant d'investir Makka et de lui apporter la tte de Kouraych. Il l'ordonna aussi de l'informer que le roi ne combattrait pas les habitants de Makka moins qu'ils tentent de l'empcher de dtruire la Kaaba. Hontah partit vers la cit pour excuter les ordres qu'il avait reus. Quand il y arriva, ii se rendit chez Abdil-Mottalib Ibn Hichm qui il transmit le d'Abraha.
Abdoul-Mottalib rpondit :
"Par Dieu! Nous n'avons aucun dsir de le combattre et nous ne sommes pas non plus en position de le faire. Celle-ci est la Maison sacre de Dieu et la Maison de Son Elu, Abraham. Si Dieu veut l'empcher (Abraha) de la dtruire, elle est sa Maison et Son sanctuaire sacr. Mais, si Dieu veut le laisser s'approcher d'elle, par Dieu nous n'avons aucun moyen pour l'empcher de le faire".
Hontah lui dit : "Viens avec moi".
Abdoul-Mottalib partit avec lui auprs d'Abraha.
Quand Abraha le vit, il fut impressionn par lui, car Abdoul-Mottalib tait un homme grand de taille et avait une bonne parure. Abraha descendit de son sige et s'assit avec lui sur un tapis. Puis, il demanda son interprte de lui dire : "Que veux-tu ?".
Abdoul-Mottalib rpondit : "Je veux que le roi retourne mes chameaux qu'il a capturs, ils sont au nombre de deux cents".
Abraha dit l'interprte de lui dire : "Je suis impressionn par toi au moment o je t'ai vu, mais maintenant je ne le suis plus aprs avoir parl avec toi. Tu me demandes de te restituer tes deux cents chameaux et tu ngliges la question de la Maison qui constitue le fondement de ta religion et de celle de tes anctres et que je suis venu pour dtruire sans que tu n'en parles ?".
Abdoul-Mottalib lui dit : "Certes, Je suis le propritaire des chameaux. Quant la Maison, c'est son Seigneur qui la dfend".
Abraha dit : "Rien ne m'empche de la dtruire".
Abdoul-Mottalib rpondit : "Alors, fais-le".






2014-01-03, 21:21   : 23
aboumoadh
 

suite

On dit qu'un nombre de chefs de tribus arabes accompagna Abdoul-Mottalib et chacun d'eux offrit Abraha le tiers des biens de la tribu de Tihma pour qu'il renonce de dtruire la Maison, mais il refusa et restitua les chameaux de Abdoul-Mottalib. Ce dernier retourna son peuple et l'ordonna de quitter Makka pour chercher refuge dans les montagnes de crainte d'un ventuel excs de la part de l'arme d'Abraha contre les gens. Ensuite, il prit l'anneau mtallique de la porte de la Kaaba par la main avec d'autres notables de Makka et supplirent Dieu de leur accorder la victoire sur Abraha et son arme.
Abdoul-Mottalib dit, en tenant l'anneau de la porte de la Kaaba :
"L'homme dfend certes ses proprits. Seigneur ! Dfends alors Ta proprit. Que demain leur croix et leur malice ne puissent point prendre le dessus sur Ton pouvoir".
Selon lbn Ishq, Abdoul-Mottalib remit l'anneau de la porte de la Kaaba sa place et quitta Makka avant de monter sur le sommet de la montagne. Mouktil Ibn Soulaymn cita que les Kouraychites laissrent cent chameaux attachs prs de la Kaaba dans l'espoir que des soldats de l'arme s'empareront d'eux sans avoir le droit de le faire et seraient par consquent, susceptibles de subir la vengeance de Dieu
Le matin, Abraha mobilisa son arme pour investir la cit sacre. L'lphant Mahmoud fut prpar pour la dmolition du sanctuaire et fut dirig vers Makka. A ce moment-l, Noufayl
ibn Habib s'approcha de lui et le tint par l'oreille en lui disant : "Mets-toi genou Mahmoud ! Puis, tourne-toi et retourne directement d'o tu es venu, car tu es dans la cit sacre de Dieu". Puis, il relcha l'oreille de l'lphant qui se mit genou. Noufayl se prcipita vers les montagnes. Les hommes d'Abraha se mirent frapper l'lphant pour qu'il se lve, mais en vain. Ils le frapprent sur la tte avec des instruments pointus et des btons crochets pour le contraindre de se lever, mais il refusa.
Puis, il le tournrent en direction du Ymen et il se leva avant de commencer marcher prcipitamment. Ensuite, ils le tournrent vers la rgion d'Ach-Chm, il fit de mme, ils le tournrent vers l'est et il fit de mme, mais quand il le tournaient vers Makka, il se mettait nouveau genou.
Ensuite, Dieu envoya des oiseaux de la mer qui ressemblaient des hirondelles et des hrons. Chaque oiseau portait une pierre de la taille d'un petit poix ou d'une lentille dans chaque griffe et dans le bec. Tous les soldats qui furent touchs par ces pierres prirent. Les autres soldats prirent la fuite dans la panique qui s'empara de l'arme en cherchant Noufayl pour qu'il leur montre le chemin de retour. Ce dernier se trouvait sur le sommet d'une montagne avec les Kouraychites et les Arabes du Hijz observant ce qui se passait et le chtiment de Dieu que les gens de l'lphant subissaient. Noufayl dit : "O fuiront-ils quand leur poursuivant n'est autre que le vrai Dieu l'Unique ? Abraha Al-Achram est battu et n'a pas pu sortir vainqueur".
__________________






2014-01-03, 21:22   : 24
aboumoadh
 

Sens des versets :

N'as-tu pas vu comment ton Seigneur a agi envers les gens de l'lphant .


Le verbe voir a le sens de savoir pour le prophte saw, mais pour certains mecquois ils taient envore vivant ce moment . cest un fait rcent et ils ne peuvent pas le nier ni dire ce sont des mythes
Cet vnement est devenu pour les arabes un moyen de dater les naissances et les vnement historique exp le prophete est n lanne de lelephant

2


N'a-t-Il pas rendu leur ruse compltement vaine ?
Allah les a empch de realiser leur ruse comment :

3

et envoy sur eux des oiseaux par voles
4

qui leur lanaient des pierres d'argile ?
5

Et Il les a rendus semblables une paille mche.


Dans cette souratte Allah azza wa jalla fait passer plusieurs messages :
-Cest Allah azzawa jalla le Seul qui a protg la Mecque pour que les mcrant ne diront pas au prophete cest nous qui avons protg la kaaba.
-Cest un message au mecquois qui devraient etre reconnaissant envers les bienfaits Allah azza wa jalla
-Que le prophete saw va vaincre etva remporter la bataille contre vous car cest lenvoy du seigneur de la Kaaba.
-Cest un message dAllah azza wa jalla pour son prophete et ses compagnons quil est l pour les protger et protger Sa religion come il a protg Sa demeure .
-Allah a mentionn ce recit quune seule fois dans le coran pour donner limportance la protection divine de Sa demeure sans plus c d sans penser que les mcrants ont une valeur auprs dAllah ni remplacer leur divinit en pierre par ladoration de la kaaba






2014-01-06, 20:32   : 25
aboumoadh
 

Tafsir Sourate Houmaza






Malheur tout calomniateur diffamateur,
2

qui amasse une fortune et la compte,
3

pensant que sa fortune l'immortalisera.
4

Mais non ! Il sera certes, jet dans la Hutamah .
5

Et qui te dira ce qu'est la Hutamah ?
6

Le Feu attis d'Allah
7

qui monte jusqu'aux coeurs.
8

Il se refermera sur eux,
9

en colonnes (de flammes) tendues.

1/ Circonstances de la revelation :
On rapporte quun groupe de mecreants mecquois se sont rassembler pour calomnier les muslmans et inventer des histoires mensongeres leur propos .parmi ces mecquois les noms de walid ben moughira , oumaya , et dautres qui reprsentaient la richesses des mecquois

Malheur tout calomniateur diffamateur,
Rvle tout entire La Mecque, la suite de la sourate de la Rsurrection ( Malheur ) waylun: est un terme de menace ou le nom d'une valle situe la Ghenne ( tout calomniateur diffamateur ) s'adresse tout calomniateur , qui injure , est frquemment engag calomnier ou injurier , cela a t rvl ceux qui mdisaient du Prophte (Que Dieu lui accorde Sa grce et Sa paix) et des croyants, tels que: Oumayya Ben Khalaf, Al-Walid Ben Moughira et autres.
hammaz : calomnie avec les gestes
Lamz : calomnie avec les paroles




qui amasse une fortune et la compte,
Ce diffamateur amasse ( on lit jama'a ou jamma'a) de l'argent, le compte et en rserve contre les vicissitudes de la vie.
Il ne se soucie pas de lorigine de sa fortune, sont objectif est damasser de largent
En plus de des defauts de calomnie et diffamation des autres, il a avarice cupidit
Un autre sens : cest le fait de lutiliser comme 3oudda a d une rserve ou de soutien pour les problmes de la vie
Le troisime sens cest : le multiplier
Et tous les 3 sens sont valables

3

pensant que sa fortune l'immortalisera.

Pense-t-il , dans son ignorance, que sa fortune le rendra immortel.
Et l on sent un sens didoltrie de la fortune. Cette mme fortune qui a uvr lamasser maintenant cest elle qui a le pouvoir de le rendre immortel.
Un autre sens cest quil est en plein dans uvre damasser cet fortune que celle-ci la fait oublier la mort et et ils fait des projets comme quelquun qui ne mourra jamais.
Un autre sens cest quil a construit , aquit beaucoup dargent quil ne dpensera jamais dans vie sauf sil pense quil est immortel



Mais non ! Il sera certes, jet dans la Hutamah
( Non! ) dsaveu , (Il sera prcipit) (la-yunbadhanna est la rponse d'un serment omis), ( dans la Houtama) , dans la broyeuse, qui dvore tout ce que l'on y jette.
jeter avec humiliation , alors quil pensait quil est noble
Vu quil a humili les croyants par son hamz ou lamz , il sera jet humili dans lenfer



Et qui te dira ce qu'est la Hutamah ?
" "
Ce nom dsigne quelle casse tout ce quils tombe dedans
Si le but de hamz zt lamz et de casser la notorit du prophte saw ou des compagnons, houtama va les casser au sens propre comme le fait de les jeter par humiliation quivaut casser leur orgueil

6

Le Feu attis d'Allah ( Le Feu attis d'Allah ) enflamm
Comme hamz et lamz mange de la honneur des gens, le feu mangera leur chair .

7

qui monte jusqu'aux coeurs.

(Ce Feu atteint les curs) pour les brler , et sa douleur est plus douloureuse que toutes les autres cause de sa dlicate nature [du coeur].



Il se refermera sur eux,

Ses portes seront refermes (mu'sada or mūsada) ( sur eux ) ('alayhim, 'sur eux': c'est le pronom personnel qui correspond kull, 'tous'),



en colonnes (de flammes) tendues.

( tendues ) (mumaddadatin est un adjectif auqlifqint le nom qui le prcde [nom, 'amadin]) ( en colonnes ) (on peut lire 'umudin ou 'amadin) , et seront donc l'intrieur des colonnes.
Ou lintrieur des colonnes






2014-01-09, 14:37   : 26
fouad82
 

merci pour vos agreable traveil!







2014-01-11, 21:46   : 27
aboumoadh
 

Tafsir sourate Alasr

Par le Temps !
2

L'homme est certes, en perdition,
3

sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes oeuvres, s'enjoignent mutuellement la vrit et s'enjoignent mutuellement l'endurance.

Bien que Mujahid, Qatadah et Muqatil la considrent mdinoise, la majorit des commentateurs pensent qu'elle est mecquoise; les thmes de la sourate confirment son origine mecquoise, quand le message de l'islam tait prsent brivement, avec des formulations hautement impressionnantes.
Ubaydallah ibn Hafs a dit : A l'poque, quand deux d'entre les compagnons se rencontraient, ils ne se sparaient qu'aprs que l'un d'entre eux eut rcit cette sourate, et que l'autre eut ensuite lanc le salut.
Ach Chfi'i a dit : si les hommes mditaient sur cette sourate, elle leur serait suffisante.
1/le sens des versets :

Par le Temps
2

L'homme est certes, en perdition,

Soit le sens du temps dans lequel volue les enfant dAdam , en bien ou en mal soit le tps en rapport avec le jour .
Ibn Abbas a dit : "Al 'asr, c'est le "dahar" (longue dure, temps, sicle, ge) et Dieu a jur par celui-l pour ce qu'il contient d'enseignements" Tandis que Qatada, dit que al 'asr, sont les deux dernires heures de la journe, et Dieu a jur par al 'asr comme il a jur par le doha pour les Signes des pouvoirs de Dieu qu'ils contiennent. " Dieu a jur par le temps parce que chaque instant qui passe diminue l'ge de la personne. Qurtubi a dit que Dieu a jur par al 'asr pour montrer qu'Il a parfaitement ralis la gouverne de la Vie. D'autres ont dit que Dieu a jur par la prire d'al 'asr parce que c'est la plus importante des prires.
Le premier avis est le plus reconnu
Allah azza wa jalla jure par le temps que lhomme est en dperdition.
Allah peut jurer par ce quil veux mais pas lhomme qui ne doit jurer que par Allah azza wa jalla
En quelques sortes revoir ;lhistoire , vous allez trouvez que les mcrants ont perdu
Un autre sens du Al-Asr dans cette sourate fait allusion au hadith dans lequel le prophete saw mentionne quil reste entre son apparition et fin du monde comme entre lasr et maghreb
Ce moment de Al-Asr est un moment propice pour sautocritiquer si on veut rattraper la journe et quelle ne soit pas une perte totale.


sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes oeuvres, s'enjoignent mutuellement la vrit et s'enjoignent mutuellement l'endurance.
Except les fils dadam qui ont cru en Allah et ont fait des bonnes uvres
Faires des bonnes uvres sous entend quils ont cru au prophte saw et ont suivi sa faon dadorer Allah azza wa jalla. Aucune adoration ne sera accept si lui manque la foi, et/ ou sincrit et /ou non faites selon les recommandations du prophete saw
Une autre condition de russite cest se soucier de la guidance des autres en senjoignant la Vrit .
Cest une mission de groupe et non individuelle
Et comme enjoindre le bien , le faire ncessite une patience et une endurance , les croyants doivent se senjoignent mutuellement cette endurance dans le sentier dAllah aza wa jalla .
Le terme patience ou endurance englobe 3 types de patiences : une patience pour faire les adoration et en occurrence une patience sur cet enjoignement mutuel, car celui qui ordonner le bien et interdire le prohib va tre soumis des preuves qui vont ncessiter de la patience :



mon enfant, accomplis la Salat, commande le convenable, interdis le blmable et endure ce qui t'arrive avec patience. Telle est la rsolution prendre dans toute entreprise !

aprs l'avoir conseiller d'ordonner le bien et et d'interdire le blamable , Lokman le sage a vite conseiller son fils de s'armer d' une patiente et d'endurance pour faire cetee oeuvre

une deuxieme patience pour viter les pchs , une patience sur ce qui est li au destin,

L'Imam Razi a dit : "J'ai compris le sens de sourate Al-`'asr grce un vendeur de glace, qui crierait aux gens dans un march :
'Ayez piti de celui dont les biens fondent pour toujours !'
L'entendant, je me suis dit : "C'est cela alors le sens de Wal- 'asr-i innal-insana la-fi khusr-in." Le temps donn chacun de nous passe rapidement comme la fonte de la glace. S'il est gaspill, ou dpens dans de mauvaises activits, il sera une grande perte pour l'homme.
C'est comme si on faisait remarquer un lve passant son temps d'examen autre chose qu' rpondre aux questions de l'examen, que le temps qui passe est tmoin du fait qu'il se cause du tort lui mme; le candidat qui profite vraiment de son temps est celui qui a employ tout son temps rpondre aux questions de l'examen.
Allah azza wa jalla a cit 4 conditions dans lordre pour eviter la deperdition ou pour atteindre la russite ici bas et dans lau-del.
1- Croire en Allah azza wa jalla et son messager
2- Faire de bonnes uvres
3- Senjoindre la Verit
4- Senjoindre la patience

Plus nous les appliquons ces conditions de 1 4 nous nous approchons vers la russite totale
Plus nous manquons ces conditions de 4 1 nous nous approchons vers la dperdition totale






2014-01-19, 20:51   : 28
aboumoadh
 

Tafsir sourate takathur



La course aux richesses vous distrait,
2

jusqu' ce que vous visitiez les tombes .
3

Mais non ! Vous saurez bientt !
4

(Encore une fois) ! Vous saurez bientt !
5

Srement! Si vous saviez de science certaine .
6

Vous verrez, certes, la Fournaise.
7

Puis, vous la verrez certes, avec l'il de certitude.
8

Puis, assurment, vous serez interrogs, ce jour-l, sur les dlices.


Sourate mecquoise

Mukatil et kalabi raporte que la tribu beni manaf et beni sahm se sont vants des hommes nobles que comporte chaque tribu, une fois ils ont cits les vivant, ils ont conmencer citer des hommes nobles mort de chaque tribu .
On peut rsumer cette sourate quelle nous montre le rsultat de lamour de ce bas monde
Dautre nom : sourate alhoukmou , sourate almakbara selon certains compagnons


La course aux richesses vous distrait,

Allah azza wa jalla dit que tout le monde est distrait par les biens de ce monde, ses plaisirs, ses dsirs ses passions.Par sa cupidit, cet amour les fait oublier lobjectif de leur cration, de se poser les questions existencielles : do je viens , pourquoi je suis l et o jirais ? y a til une vie apres la mort .

Le prophte saw dit :Si le fils dAdam avait une valle dor , il aurait souhaitait avoir une deuxieme , et sil avait derux il aurait souhait avoir trois et il ne remplis le ventre du fils dAdam que la terre
Ahmed rapporta que abouabadllah ibn chikhir dit : je me suis rendu auprs du prophte saw et je lai entendu dire : la course la cupidit vous distrait lenfant dAdam ne cesse de dire mes biens , cependant , obtenez vraiment quelque chose en dehors de ce que vous mangez et vous achevez, ce que vous portez et vous usez et ce que vous dpensez en charit

Un hadith raport par imam Ahmed : lenfant dAdam vieillit et devient snile mais deux choses demeurent avec lui : la cupidit et lespoir

Ce takathur souvent se fait par concurrence, et on le voit dans cette concurrence entre les gens individuellement ou en groupe (exp les firmes multinationales qui ont comme objectifs de gagner plus quite licencier des gens
Pour Allah aza wa jalla ce que nous faisons dans ce bas monde horms dhikr Allah nest en fait , nest quun jeu

Allah a nomm ce travail sur terre un jeu lahwou
Allah azza wa jala dit :


Cette vie d'ici-bas n'est pas qu'amusement et jeu. La Demeure de l'au-del est assurment la vraie vie. S'ils savaient !

Il dit aussi :

Les gens des cits sont-ils srs que Notre chtiment rigoureux ne les atteindra pas le jour, pendant qu'ils s'amusent ?

Un autre :

Sachez que la vie prsente n'est que jeu, amusement, vaine parure, une course l'orgueil entre vous et une rivalit dans l'acquisition des richesses et des enfants. Elle est en cela pareille une pluie : la vgtation qui en vient merveille les cultivateurs, puis elle se fane et tu la vois donc jaunie; ensuite elle devient des dbris. Et dans l'au-del, il y a un dur chtiment, et aussi pardon et agrment d'Allah. Et la vie prsente n'est que jouissance trompeuse.

2

jusqu' ce que vous visitiez les tombes
Alors que lHomme est biendans sa fortune , bien immerger dans ce bas monde , la mort arrive et il doit rendre visite sa tombe. La mort est la seule certitide que les homme partagent sans distinction de peau, de sciences, de fortune, le blanc, le noir lillettr, comme le plus instruit ,le pauvre le riche, tous sont certains quun jour ils quiteront cette vie .

Boukhari dit : ans ibn malik que le messager dAllah saw dit : trois choses suivent la personne dcde, deux retournent et une demeure avec lui . Les choses qui le suivent sont la famille , ses biens et ses actes. Sa famille et ses biens retournent alors que ses actes demeurent avec lui.

Omar abd aziz disait propos de ce verset : celui qui visite un endroit doit le quitter un jour.
Et un bdouin a entendu ce verset de cette sourate , il dit : nul visiteur ne restera lendroit de sa visite






2014-01-24, 19:35   : 29
aboumoadh
 

3

Mais non ! Vous saurez bientt !
4

(Encore une fois) ! Vous saurez bientt !

Allah confirme quun jour vous saurez la Verit et insiste la dessus en rptant le mme verset et ceci peut etre que ce savoir va tre suite des arguments successifs et que ce savoir augmentera au fur et mesure de larrive de ses arguments
5

Srement! Si vous saviez de science certaine .
Vous le saurez avec certitude et le premier de rveil de cette distraction cest la venue de la mort et l vous allez avoir une premire certitude que tout ce qua fait ltre humain et que sa fortune ne lui servira rien.
6

Vous verrez, certes, la Fournaise.
Cette certitude augmente dans la tombe qui va lui donner un savoir certain et quand il voit lenfer sa certitude devient visuelle.
Ce verset peut etre compris de deux faons
Soit il est dependant du verset prcdent et que ce verset est la reponse au conditionnel utilis dans le verset precedente .Cest dire que si vous avez cette science certaine ( ) , chaque fois que tenter de faire un pech vous allez voir lenfer au bout de ce pech .ils donnent des exp :
-Celui qui va voir quelquun approcher un flacon dessence un feu il voit le feu senflammer, avant quelle senflamme , vu quil a une science certaine
-Un soldat qui jette une grenade se sauve avant lexplosion parce quil a un savoir certain concernant les consequence de son acte
-Une personne en voiture dans une descente raide et constate que le frein ne fonctionne plus et au bout de la descence ,il ya un ravin , il va dire la chahada car il est voit sa mort.
Si le croyant a ce savoir certain il voit lenfer au bout de chaque pch
Ça est un des sens c a d ce verset est la reponse au conditionnel utilis dans le verset precedente .
Dautre disent non il na y a pas de condition mais ce verset est independant du prcdentet pour eux la rponse la condition cest pourdire si vous avez un savoir certain vous ne serez pas distrait par les biens de ce bas monde , et que ce verset annonce ce qui va se passer dans lau-del, et que nous allons voir lenfer, comme a t dit dans un autre verset.

Allah azza wa jalla decrit dans cette sourate plusieurs type de certitude qui vont en croissant : La premiere dans la tombe la tombe savoir certain puis la vision de lenfer cest la certitude visuelle , puis science certaine ou un savoir certain quand ils y seront dans lenfer ou paradis
. 8

Puis, assurment, vous serez interrogs, ce jour-l, sur les dlices.
C'est--dire ce jour l vous serez interrog sur votre gratitude envers les faveurs dAllah azza wa jalla tel la sant , moyen subsistance , la guidance ..etc
Abdallah ibn. Jbir : L'Envoy a mang avec Abou Bakr et Umar des dattes, puis ils ont bu de l'eau. Aprs quoi, l'Envoy a dit : Cela fait partie du bonheur sur lequel vous serez interrogs.
Mujhid : (Vous serez interrogs) sur tout plaisir de l'ici-bas.

Ibn Abbs : Le bonheur c'est la sant du corps, l'oue, la vue. Dieu interrogera les hommes en quoi ils auront utilis cela, bien que de cela Il soit plus connaissant qu'eux : L'oue, la vue et le coeur : sur tout cela, en vrit, on sera interrog (17.36)
Le croyant et les mcrants tous les deux seront interrogs sur les dlices de ce bas monde mais Allah azza wa jalla interroge le croyant avec plein de misricorde mais interroge le mcrant pour le blmer






2014-01-26, 20:19   : 30
aboumoadh
 

Tafsir sourate Al-Kariah
Sourate du fracas


Au nom d'Allah, le Tout Misricordieux, le Trs Misricordieux.

Le fracas !
2

Qu'est-ce que le fracas ?
3

Et qui te dira ce qu'est le fracas ?
4

C'est le jour o les gens seront comme des papillons parpills,
5

et les montagnes comme de la laine carde;
6

quant celui dont la balance sera lourde
7

il sera dans une vie agrable;
8

et quant celui dont la balance sera lgre,
9

sa mre [destination] est un abme trs profond.
10

Et qui te dira ce que c'est ?
11

C'est un Feu ardent.

Sourate mecquoise


Al-Kariah est un nom des noms du jugement dernier, comme Allah azza wa jalla , comme hottama
Alkaria ces le bruit rsultant dun contact fort entre objet dur contre un autre objet dur .Mais sr est certain quAllah azza wa jalla ne veut pas dire le sens connu du dictionnaire , ce bruit est bien plus grave , plus important , plus particulier que le sens habituels dailleurs les exegetes disent que ce style signifie


Le premier verset incite poser la question Qu'est-ce que le fracas ?
Allah il nous dit


Et qui te dira ce qu'est le fracas ?

Allah azza wa jalla est le seul qui peut nous dire ce que cest la Karia
En fait le savoir chez lhomme peut etre empcher par deux choses : lespace , tes loin pour bien entendre, ou le temps, ttait pas au moment de lvnement et il ya un autre obstcle cest tout ce que relve du monde cache alghayb ,
Si les deux obstacles nous pouvons trouver des moyens pour les contourner et aceder au savoir, pour le troisieme obstacle, seul Allah peut nous dire ce que cest
Il commence dire ce que cette kari3a.
Ce fracas fracasse les curs de peur
Mais avant de commencer de savoir ce que cest la Kari3a, il faut savoir que ce nest quune approche mais la ralit est bien lointaine et bien plus grave
Mme chose pour le paradis , les fruit cits nont de commun avec ici que le nom
Cette sourate ne cite quune scne ou dune tape des diffrentes tapes du jour dernier
4

C'est le jour o les gens seront comme des papillons parpills,
Cest dire que les gens ressemblent des papillons dans leur mouvement daller retour cause de leur confusion
Et ils sont compars aux papillonx car ils sont tres faibles et aussi ils se jettent dans le feu de la lumire pour se bruler
Dans un autre verset , aollah azza wa jalla les decrit comme sauterelles parpilles et ceux qui ont vu les vagues de sauterelles restent vie impressionn.

5

et les montagnes comme de la laine carde;
il a cit juste un lment qui pour lhomme il reprsente la duret , la robustesse, la stabilit , ce sont les montagnes Allah les transforme en laine carde
6

quant celui dont la balance sera lourde
C'est--dire que les bonnes uvres ont pes plus lourds que leur pch
Aicha ra a demand au prophte saw : connaitrions nous le jour du jugement dernier ?
Le prophete saw lui a repondu oui sauf dans 3 moment : au moment de distribution des livres, de la balance et sur le sirat
Allah azza wa jalla a dit au pluriel car chaque type dadoration ou pch a son propre balance et son propre poids







(Tags)
d'une, semaine, sourate, tafsir

« | »



05:42

ء
...


2006-2019 www.djelfa.info - (. . )

Powered by vBulletin .Copyright 2018 vBulletin Solutions, Inc