- 2 -

  > >


   ( ) .


 
2014-12-27, 11:50   : 16
saffia
 
  saffia
 

 

 







 

2014-12-28, 10:16   : 17
aminou08
 
  aminou08
 

 

 







2014-12-28, 10:18   : 18
aminou08
 
  aminou08
 

 

 


- -







2014-12-28, 16:50   : 19
saffia
 
  saffia
 

 

 
M001 Prefer my brother Amin

日本国
Nippon-koku ou Nihon-koku (ja)
Drapeau
Drapeau du Japon Blason
Sceau imprial du Japon
alt=Description de l'image Japan (orthographic projection).svg.
Devise nationale Aucune
Hymne national Kimi ga yo
Administration
Forme de l'État Monarchie constitutionnelle
Empereur Akihito
Premier ministre Shinzō Abe
Langues officielles Japonais (de facto)
Capitale Tokyo
35 41′ N 139 46′ E
Gographie
Plus grande ville Tokyo1
Superficie totale 377 915 km2
(class 62e)
Superficie en eau 1,7 %
Fuseau horaire UTC +9
Histoire
Fondation de la nation 11 fvrier 660 av. J.-C.
Constitution Meiji 29 novembre 1890
Actuelle constitution 3 mai 1947
Dmographie
Gentil Japonais(e)
Population totale (2014) 127 103 3882 hab.
(class 10e)
Densit 3493 hab./km2
Économie
PIB nominal (2012) en augmentation$ 5.964 milliards4 (3e)
PIB (PPA) (2013) $ 4.729 milliards5 (4e)
IDH (2013) en diminution0.8906 (trs lev) (17e)
Monnaie Yen (JPY​)
Divers
Code ISO 3166-1 JPN, JP​
Domaine Internet .jp
Indicatif tlphonique +81
modifierConsultez la documentation du modle
Le Japon, en forme longue l'État du Japon, en japonais Nippon ou Nihon (日本?) et Nippon-koku ou Nihon-koku (日本国?) respectivement, est un pays insulaire de lAsie de lEst. Situ dans locan Pacifique, il se trouve dans la mer du Japon, lest de la Chine, de la Core et de la Russie, et au nord de Tawan. Étymologiquement, les kanjis (ou idogrammes) qui composent le nom du Japon signifient pays (国, kuni) dorigine (本, hon) du Soleil (日, hi) ; cest ainsi que le Japon est dsign comme le pays du Soleil levant .

Le Japon forme, depuis 1945, un archipel de 6 852 les de plus de 100 m2, dont les quatre plus grandes sont Honshū, Hokkaidō, Kyūshū et Shikoku, reprsentant elles seules 95 % de la superficie terrestre du pays. Larchipel stend sur plus de trois mille kilomtres. La plupart des les sont montagneuses, parfois volcaniques ; par exemple, le plus haut sommet du Japon, le mont Fuji (3 776 m), est un volcan (inactif depuis 1707). Le Japon est le dixime pays le plus peupl du monde, avec environ 127 millions dhabitants pour 377 488 km2 (337 hab./km2), dont l'essentiel est concentr sur les troites plaines littorales. Le Grand Tokyo, qui comprend la capitale Tokyo et plusieurs prfectures environnantes, est la plus grande rgion mtropolitaine du monde, avec plus de 35 millions dhabitants. La ville a t premire place financire mondiale en 1990.

Les recherches archologiques dmontrent que le Japon tait peupl ds la priode du Palolithique suprieur. Les premires mentions crites du Japon sont de brves apparitions dans des textes de lhistoire chinoise du ier sicle. Lhistoire du Japon est caractrise par des priodes de grande influence dans le monde extrieur suivies par de longues priodes disolement. Depuis ladoption de sa constitution en 1947, le Japon a maintenu une monarchie constitutionnelle avec un empereur et un parlement lu, la Dite.

Le Japon est la troisime puissance conomique du monde pour le PIB nominal et la troisime pour le PIB parit de pouvoir dachat. Il est aussi le quatrime pays exportateur et le sixime pays importateur au monde. Acteur majeur du commerce international et puissance pargnante, il a ainsi accumul une position crancire nette vis-a-vis du reste du monde (en) de plus de 325 000 milliards de yens7, le plaant en premire position devant la Chine8. Cest un pays dvelopp, avec un niveau de vie trs lev (dixime IDH le plus lev) et la plus longue esprance de vie au monde (selon les estimations de lONU)9. Mais ce tableau idyllique ne doit pas masquer dimportants problmes qui psent sur lavenir du pays : le Japon souffre dun des taux de natalit les plus bas du monde, trs en dessous du seuil de renouvellement des gnrations10. Le pays est actuellement en dclin dmographique11. Cest galement le pays pour lequel le poids de la dette publique brute est le plus important au monde12, cette dernire slve en 2013 250 % du PIB13.

Sommaire [masquer]
1 Étymologie
2 Histoire
3 Politique
3.1 Relations trangres et dfense
4 Gographie
4.1 Subdivisions administratives
4.2 Relief
4.3 Volcanisme et sismes
4.4 Climat
4.5 Environnement
5 Dmographie
6 Économie
7 Infrastructures
8 Tourisme
9 Science et technologie
10 Éducation et sant
11 Culture
11.1 Langues
11.2 Religions
11.3 Arts et littrature
11.4 Gastronomie
11.5 Jours fris
11.6 Symboles nationaux
12 Sport
13 Traditions
14 Codes
15 Notes et rfrences
16 Voir aussi
16.1 Bibliographie
16.2 Liens externes
Étymologie[modifier | modifier le code]
Article dtaill : Noms du Japon.
En japonais, Japon (日本) se dit Nihon ou Nippon, et ventuellement dans les documents administratifs Nipponkoku (日本国?) prononc plus rarement Nihonkoku, soit Nation japonaise. La forme abrge Ni- (日?)14, toujours en prfixe, sert parfois dans un but qualificatif : ainsi trouve-t-on Nitchū (日中?) pour ladjectif nippo-chinois ou sino-japonais , Nisshōki (日章旗?) pour le drapeau national, Nikkei (日系?) pour tout ce qui a des origines japonaises.

Le nom 日本 veut dire origine du soleil . En effet, 日 signifie soleil (ou jour) et 本 signifie origine (ou racine). On peut donc donner comme signification ce nom le pays du soleil levant . Cest lors des premiers changes commerciaux avec la Chine (traditionnellement par le biais dune lettre du prince rgent Shōtoku) que cette appellation, logique du point de vue du voisin occidental chinois, fut introduite, alors que les Japonais de lpoque dsignaient leur pays sous le nom de Yamato (大和?, un ateji dsignant lorigine une rgion gographique de Nara). Dabord prononc Hi-no-moto, il lui fut prfr, partir de lpoque de Nara (viiie sicle) les prononciations Nihon ou Nippon, appellations encore en usage de nos jours.

Le nom japonais Nippon est utilis sur les timbres, les billets de banque, et pour les vnements sportifs internationaux, alors que Nihon est utilis plus frquemment dans la vie quotidienne. Nippon peut faire aussi rfrence lempire du Japon et donc lidologie nationaliste de lre Shōwa. Il se retrouve dans le gentil, Nihon-jin (日本人?, littralement personne du Japon ), et le nom de la langue, Nihon-go (日本語?). Outre Nihon-jin, employ tout particulirement pour dsigner des citoyens japonais situs au Japon, sont galement utiliss les termes de Hōjin (邦人?, littralement personne du pays ) pour les citoyens japonais prsents ltranger (dsigne tant les touristes, les personnes daffaires ou tudiants ayant quitt larchipel pour des dures plus ou moins longues, expression notamment frquente dans les mdias lorsquelles parlent dune catastrophe ayant fait des victimes japonaises). Nikkeijin (日系人?, littralement personne de ligne japonaise ), ou Nikkei (日系?, littralement de ligne japonaise ), est le mot gnrique pour les immigrants japonais et leurs descendants dans le monde (dont la principale communaut reste les Nippo-Amricains), de toute gnration, y compris ceux venus ou revenus vivre ou travailler au Japon mais nen ayant pas la citoyennet15.

Yamato (大和?) est dsormais le nom que lon donne la priode historique allant de 250 710. Cest en fait le nom de la premire structure impriale connue qui exerait son pouvoir autour de Nara (奈良?) aux environs du ve sicle. Aujourdhui, on trouve toujours le mot Yamato dans des expressions telles que Yamato-damashii (大和魂?, lesprit japonais ).

Le terme Japon viendrait trs certainement de la prononciation chinoise de 日本 (rìbĕn [ʐ̩˥˩.pən˨˩˦] en mandarin daujourdhui)16. Marco Polo utilisait le terme de Cipangu, driv du chinois Zipang utilis par les chinois pour dsigner le Japon cette poque17.

Histoire[modifier | modifier le code]

Jimmu, fondateur lgendaire du Japon (par Tsukioka Yoshitoshi).

Lempereur Meiji (1909).
Article dtaill : Histoire du Japon.
Le Japon est peupl depuis le palolithique. La prsence humaine est atteste sur plusieurs niveaux de fouille depuis plus de 12 000 ans par le peuple indigne palo-sibrien Anous, premiers habitants du Japon. À la faveur du rchauffement climatique suivant la glaciation de Wrm, les Anous sont rests isols de lEurasie et ont dvelopp une forme de culture fonde sur la chasse, la cueillette et la pche qui a perdur jusquau dbut du xxe sicle.

Les premires vagues migratoires de lre moderne auraient dbut partir du viie sicle av. J.-C. avant notre re. La lgende rapporte que le Japon fut fond au viie sicle av. J.-C. par lempereur Jimmu. Le systme dcriture chinois, ainsi que le bouddhisme furent introduits durant les ve et vie sicles par les moines bouddhistes chinois et corens, amorant une longue priode dinfluence culturelle chinoise. Les empereurs taient les dirigeants symboliques, alors que le vritable pouvoir tait le plus souvent tenu par les puissants nobles de la Cour, des rgents du clan Fujiwara (du viiie sicle au milieu du xie sicle) aux shoguns (gnral en chef des armes, partir de 1192). Lapoge de lautorit impriale se situe au dbut de lpoque de Nara (premire partie du viiie sicle) et la fin de celle de Heian par le biais du systme des empereurs retirs (denviron 1053 jusqu 1085-1092).

À partir du xvie sicle, des commerants venus tout dabord du Portugal (1543), puis des Pays-Bas et dAngleterre dbarqurent au Japon avec des missionnaires chrtiens. Pendant la premire partie du xviie sicle, le bakufu (shogunat) Tokugawa craignit que ces missionnaires portugais fussent la source de prils analogues ceux que subirent ses voisins (telles les prmices dune conqute militaire par les puissances europennes ou un anantissement18) et la religion chrtienne fut formellement interdite en 1635 sous peine de mort accompagne de torture. Puis, en 1639, le Japon cessa toute relation avec ltranger, lexception de certains contacts restreints avec des marchands chinois et nerlandais Nagasaki, prcisment sur lle de Dejima.

Cet isolement volontaire de deux sicles dura jusqu ce que les États-Unis, avec le commodore Matthew Perry, forcent le Japon souvrir lOccident par la politique de la canonnire en signant la convention de Kanagawa en 1854 aprs le pilonnage des ports japonais.

En seulement quelques annes, les contacts intensifs avec lOccident transformrent profondment la socit japonaise. Le shogun fut forc de dmissionner et lempereur fut rinvesti du pouvoir.

La restauration Meiji de 1868 mit en uvre de nombreuses rformes. Le systme de type fodal et lordre des samouras furent officiellement abolis et de nombreuses institutions occidentales furent adoptes (les prfectures furent mises en place). De nouveaux systmes juridiques et de gouvernement ainsi que dimportantes rformes conomiques, sociales et militaires transformrent l'Empire du Japon en une puissance rgionale. Ces mutations donnrent naissance une forte ambition qui se transforma en guerre contre la Chine (1895) et contre la Russie (1905), dans laquelle le Japon gagna la Core, Tawan et dautres territoires.

Lexpansionnisme militaire du Japon avait dbut ds le dbut du xxe sicle avec lannexion de la Core en 1910. Il prit de lampleur au cours de lre Shōwa avec linvasion de la Mandchourie en 1931 puis des provinces du nord de la Chine. En 1937, lempire se lana dans une invasion de la Chine qui dbuta avec le bombardement stratgique de Shanghai et de Canton, ce qui entrana une rsolution de blme de la Socit des Nations lencontre du Japon mais surtout un crasement des forces du Guomindang. Selon les estimations, entre cent cinquante mille et trois cent mille Chinois furent extermins lors du massacre de Nankin (Nanjing) par larme impriale japonaise19.

Lattaque de Pearl Harbor dans larchipel d'Hawa en 1941, visant dtruire une partie de la flotte de guerre amricaine, dclencha la guerre du Pacifique et engagea lEmpire du Japon dans la Seconde Guerre mondiale au ct de lAxe. Le Japon agrandit ds lors encore son emprise jusqu occuper la Birmanie, la Thalande, Hong Kong, Singapour, lIndonsie, la Nouvelle-Guine, lIndochine franaise et lessentiel des les du Pacifique (de 1937 1942). Ce gigantesque empire militaire, appel officiellement Sphre de coprosprit de la grande Asie orientale, tait destin servir de rservoir de matires premires. Loccupation de ces territoires fut marque par dinnombrables exactions lencontre des populations dExtrme-Orient, crimes pour lesquels les pays voisins du Japon demandent toujours des excuses ou des rparations aujourdhui.

Lempereur Shōwa procda finalement la reddition de lempire du Japon le 15 aot 1945 aprs les bombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki et linvasion sovitique du Manzhouguo. Le trait de paix avec la Russie est toujours en ngociation, en rglement du problme des les Kouriles du Sud, occupes par cette dernire depuis la fin du conflit.

Le Japon, dont plusieurs des villes majeures ont t dvastes par les bombardements, est occup par les troupes du Commandant suprme des forces allies, MacArthur. Celui-ci met en place le tribunal de Tokyo pour juger quelques-uns des dirigeants politiques et militaires de lempire mais exonre tous les membres de la famille impriale ainsi que les membres des units de recherche bactriologiques.

Confin larchipel, le pays demeura sous la tutelle des États-Unis jusquen 1951 (trait de San Francisco). Ceux-ci imposrent une nouvelle constitution, plus dmocratique, et fournirent une aide financire qui encouragea le renouveau du Japon. Lconomie se rtablit ainsi rapidement et permit le retour de la prosprit dans larchipel dont les Jeux olympiques de Tokyo et le lancement du Shinkansen en 1964 furent les symboles.

Des annes 1950 jusquaux annes 1980, le Japon connat un apoge culturel et conomique et une formidable croissance. Toutefois, ce miracle conomique prend fin au dbut des annes 1990, date laquelle la "bulle spculative immobilire japonaise" clate, marquant le dbut de la "dcennie perdue". Ces annes sont aussi marques par une certaine instabilit politique (avec la premire chute dun gouvernement par une motion de censure en 1993) et plusieurs catastrophes dorigines humaine (Attentat au gaz sarin dans le mtro de Tokyo en 1995) ou naturelle (tremblement de terre de Kōbe, galement en 1995).

Actuellement, bien que sa part soit relativement faible dans les finances de lÉtat, le Japon occupe, en matire de budget militaire, la cinquime place dans le monde en chiffres absolus, mais limportance de ce budget ne fait pas pour autant du Japon une grande puissance militaire. La constitution japonaise interdit en effet le maintien dune arme, le droit de belligrance et le lancement de toute opration militaire en dehors de ses frontires autre que dans le cadre de lautodfense. La force dautodfense japonaise est un corps militaire professionnel disposant de moyens techniques avancs.

Avec la guerre d'Irak en 2003, la Constitution a t amnage pour pouvoir dployer des troupes hors de son territoire dans le cadre doprations caractre strictement non militaire (reconstruction, aide humanitaire). De la sorte, le Japon espre acqurir un rle diplomatique plus en rapport avec sa puissance conomique.

Le 11 mars 2011, un grave sisme de magnitude 9,0, suivi d'un tsunami, frappe l'est du Tōhoku autour de Sendai, provoquant la mort de plusieurs milliers de personnes, de trs graves dgts dans toute la partie nord-est de Honshū et l'accident nuclaire de Fukushima20.

Politique[modifier | modifier le code]
Article dtaill : Politique au Japon.

Palais de la Dite, le Parlement japonais.
Le Japon est une monarchie constitutionnelle. Rgie par la Constitution de 1947, o lempereur (天皇, Tennō?) noccupe plus quune place honorifique, tandis que lessentiel du pouvoir politique est dtenu par un parlement bicamral, la Dite (国会, Kokkai?). Le pouvoir excutif appartient au cabinet (内閣, Naikaku?), responsable devant la Dite, dirig par le Premier ministre (総理大臣, Sōri daijin?) et compos de ministres dÉtat (国務大臣, Kokumu daijin?) devant tous tre des civils. Le Premier ministre est choisi au sein de la Dite par ses pairs avant dtre nomm par lempereur. Il a le pouvoir de nommer et de dmettre les autres ministres, dont une majorit doit tre membre du Parlement. La constitution attribue la souverainet, qui revenait auparavant lempereur, au peuple japonais.

La branche lgislative, et donc la Dite, se compose tout dabord dune chambre basse, la Chambre des reprsentants (衆議院, Shūgi-in?) de 480 siges, dont 300 membres sont lus par le mode uninominal un tour et 180 par la proportionnelle rgionale. Les reprsentants sont lus pour quatre ans au suffrage universel (il faut avoir vingt ans pour voter). La chambre haute, appele Chambre des conseillers (参議院, Sangi-in?), de 242 membres, est compose de personnes lues pour une dure de six ans, renouvele par moiti tous les trois ans. Le suffrage est universel et secret. Le mode de scrutin est galement mixte : 146 conseillers sont lus par un scrutin majoritaire plurinominal dans le cadre des prfectures, et 96 conseillers la proportionnelle nationale.

La vie politique a longtemps t domine aprs la fin de loccupation amricaine par le Parti libral-dmocrate (PLD), qui a fourni lensemble des Premiers ministres au pays de 1955 1993, de 1996 2009 et depuis 2012. Celui-ci, de tendance conservatrice librale, gouverne seul ou en coalition, notamment avec le Kōmeitō, parti sous influence de la Sōka Gakkai, dont les dputs sont majoritairement issus, entre 1999 et 2009 et depuis 2012. Le principal parti dopposition a longtemps t le Parti socialiste japonais (PSJ) jusqu ce que celui-ci souffre de la perte de son lectorat traditionnel la suite de son alliance de 1994 1998 avec le PLD dans une grande coalition gouvernementale et sa transformation en 1996 en Parti social-dmocrate (PSD). Depuis les annes 1990, lopposition non communiste a t anime par le Parti dmocrate du Japon (PDJ), fond en 1996 et rform en 1998, compos danciens dissidents tant de lancien PSJ que du PLD et se positionnant au centre voire au centre-gauche de lchiquier politique japonais avec une idologie proche de la Troisime voie sociale-librale. Il est finalement arriv au pouvoir lissue des lections lgislatives du 30 aot 2009 et son prsident, Yukio Hatoyama, est devenu le 60e Premier ministre du Japon le 16 septembre 2009. Naoto Kan lui succde le 4 juin 2010, avant de laisser sa place son tour Yoshihiko Noda le 2 septembre 2011. Il dirige un gouvernement de coalition bipartite avec le Nouveau parti du peuple (NPP, centre-droit). Toutefois, il perd la majorit ds les lections lgislatives suivantes du 16 dcembre 2012, au profit du retour de la coalition PLD-Kōmeitō. Shinzō Abe, dj Premier ministre de 2006 2007, est ainsi revenu la tte du gouvernement le 26 dcembre 2012.

Plusieurs centaines de milliers de Corens ont le statut de rsidents permanents au Japon depuis plusieurs gnrations et parmi eux, un grand nombre refuse de prendre la nationalit japonaise pour ne pas devoir renoncer leur nationalit corenne ; ils sont donc toujours considrs comme des trangers sur le plan lgal, mme si beaucoup dentre eux utilisent couramment un nom japonais ou ne savent pas parler coren. Ils bnficient cependant du statut de rsidents permanents spciaux qui leur donne certains avantages par rapport aux autres rsidents permanents.

Ils ne peuvent malgr tout pas voter aux lections japonaises et accder certains postes levs de la fonction publique sans se faire naturaliser. Il y a cependant un dbat sur la possibilit de donner le droit de vote aux lections locales aux rsidents permanents, comme cest le cas depuis 2005 dans certaines rgions de Core du Sud. Il sagissait de lune des principales promesses de campagne du PDJ, au pouvoir de septembre 2009 dcembre 2012.

Le Japon pratique la peine de mort. Cest un usage qui a tendance crotre entre 2006 et 2009 (les excutions ont doubl en un an et les condamnations ont t multiplies par 6 en quatre ans). Toutefois, la premire ministre de la Justice de ladministration dmocrate au pouvoir de 2009 2010, Keiko Chiba, de mme que ses successeurs Satsuki Eda et Hideo Hiraoka, sont tous trois des opposants historiques la peine capitale.

Relations trangres et dfense[modifier | modifier le code]

Le JDS Hyuga, un des deux porte-hlicoptres de la force maritime japonaise dauto-dfense
Articles dtaills : Forces japonaises dautodfense, Trait de coopration mutuelle et de scurit entre les États-Unis et le Japon, Relations entre le Japon et l'Union europenne et Reprsentations diplomatiques du Japon.
Le Japon entretient dtroites relations conomiques et militaires avec son principal alli, les États-Unis21, officialises par le trait de coopration mutuelle et de scurit entre les États-Unis et le Japon de 1960. État membre de lOrganisation des Nations unies depuis 1956, le Japon a t un membre non-permanent du Conseil de scurit pour un total de 18 ans et la t pour la priode 2009-2010. Il est galement lune des nations du G4 qui cherchent devenir des membres permanents au Conseil de scurit22. En tant que membre du G8, de lAPEC, de lASEAN Plus Trois et participant au sommet de lAsie orientale, le Japon participe activement aux affaires internationales et renforce ses liens diplomatiques avec des partenaires importants dans le monde entier. Le Japon a sign un pacte de scurit avec lAustralie en mars 200723 et avec lInde en octobre 200824. Il est galement le troisime plus grand donateur daide publique au dveloppement, aprs les États-Unis et le Royaume-Uni, avec un don de 8,86 milliards de dollars US en 200425. Le Japon a contribu avec des troupes non-combattantes la coalition militaire en Irak de 2004 200826.

Le Japon est engag dans plusieurs conflits territoriaux avec ses voisins : avec la Russie sur les les Kouriles, avec la Core du Sud sur les rochers Liancourt, avec la Rpublique populaire de Chine et Tawan sur les les Senkaku (conflit territorial des les Senkaku) et avec la Rpublique populaire de Chine sur la ZEE autour dOkinotorishima, rendant complexes les relations entre la Chine et le Japon.

Le Japon est aussi confront un diffrend avec la Core du Nord sur son enlvement de citoyens japonais et sur ses armes nuclaires. À la suite de la contestation des les Kouriles, le Japon est techniquement toujours en guerre avec la Russie, car aucune solution la question na jamais t signe27.

Larme du Japon est restreinte par larticle 9 de la Constitution japonaise, qui fait renoncer le Japon son droit de dclarer la guerre ou utiliser sa force militaire comme moyen de rglement des diffrends internationaux. Les forces du Japon sont rgies par le ministre de la Dfense, et sont composes dune force terrestre, maritime et arienne. Les forces qui ont t rcemment utilises dans des oprations de maintien de la paix et pour le dploiement de troupes japonaises en Irak a marqu la premire intervention militaire du Japon ltranger depuis la Seconde Guerre mondiale26.

Le pays dispose par ailleurs d'un Conseil de scurit nationale (国家安全保障会議?), qui s'est runi pour la premire fois le 4 dcembre 2013 pour discuter de la stratgie de scurit nationale en rponse l'instauration par la Chine d'une zone d'identification arienne en mer de Chine orientale28.

Le Japon est devenu en 2014 observateur associ la Communaut des Pays de Langue Portugaise (CPLP) lors du sommet de Dili29.

Gographie[modifier | modifier le code]

Carte du Japon.
Article dtaill : Gographie du Japon.
Le Japon est un archipel de 6 852 les de plus de 100 m2 sur plus de trois mille kilomtres de long, stalant de la Russie (les Kouriles) au nord Tawan au sud, le long de la cte orientale de lAsie30. Les quatre les principales sur les 4 000 de larc insulaire reprsentent 95 % du territoire31 : du nord au sud, Hokkaidō (79 000 km2), historiquement peuple par les Anous, Honshū (227 000 km2) la plus grande et la plus peuple avec 105 millions dhabitants, Shikoku (18 000 km2) qui est lle de la mer intrieure et Kyūshū (36 000 km2), en face de la Core du Sud.

Les autres les de larchipel sont plus petites, notamment dans la prfecture dOkinawa. Naha, sur lle Okinawa Hontō dans les Ryūkyū (archipel Nansei), est situe plus de six cents kilomtres au sud-ouest de Kyūshū. Au sud de Tokyo, larchipel des Nanpō stire sur plus de mille kilomtres jusqu Iwo Jima. Au nord, Sakhaline (Karafuto en japonais) et les les Kouriles (Chishima rettō, qui stendent plus de mille deux cents kilomtres au nord-est de Hokkaidō), annexes par la Russie quelques jours aprs la dfaite du Japon face aux États-Unis en aot 1945, sont parfois considres comme les points extrmes de larchipel. Du fait des zones conomiques exclusives, le pays revendique32 un territoire maritime de 4,5 millions de km2, multipliant sa superficie par douze33.

Le Japon est scind, dun point de vue gographique et non pas politique, en huit rgions (voire neuf, si la prfecture dOkinawa nest pas incluse dans celle de Kyūshū) qui sont du nord au sud : Hokkaidō, Tōhoku, Kantō, Chūbu, Kansai (couramment appel Kinki), Chūgoku, Shikoku et Kyūshū. La rgion du Chūbu est parfois dcompose en trois rgions : la rgion de Hokuriku sur la cte nord-ouest, la rgion de Kōshinetsu lest et la rgion de Tokai au sud. Les limites de ces dernires ne sont cependant pas fixes avec prcision.

Subdivisions administratives[modifier | modifier le code]
Article dtaill : Subdivisions du Japon.

Prfectures du Japon.
Le Japon est subdivis en quarante-sept prfectures (ou dpartements), dont une prfecture mtropolitaine ou mtropole (Tokyo), une prfecture insulaire ou territoire (Hokkaidō), deux prfectures gouvernementales ou gouvernements urbains (Prfecture d'Osaka et Prfecture de Kyoto) et 43 prfectures rurales.

Prfectures
(01) Hokkaidō (北海道?) (territoire) (02) Aomori (青森?) (03) Iwate (岩手?)
(04) Miyagi (宮城?) (05) Akita (秋田?) (06) Yamagata (山形?)
(07) Fukushima (福島?) (08) Ibaraki (茨城?) (09) Tochigi (栃木?)
(10) Gunma (群馬?) (11) Saitama (埼玉?) (12) Chiba (千葉?)
(13) Tokyo (東京?, mtropole) (14) Kanagawa (神奈川?) (15) Niigata (新潟?)
(16) Toyama (富山?) (17) Ishikawa (石川?) (18) Fukui (福井?)
(19) Yamanashi (山梨?) (20) Nagano (長野?) (21) Gifu (岐阜?)
(22) Shizuoka (静岡?) (23) Aichi (愛知?) (24) Mie (三重?)
(25) Shiga (滋賀?) (26) Prfecture de Kyoto (京都?, gouvernement urbain) (27) Prfecture d'Osaka (大阪?, gouvernement urbain)
(28) Hyōgo (兵庫?) (29) Nara (奈良?) (30) Wakayama (和歌山?)
(31) Tottori (鳥取?) (32) Shimane (島根?) (33) Okayama (岡山?)
(34) Hiroshima (広島?) (35) Yamaguchi (山口?) (36) Tokushima (徳島?)
(37) Kagawa (香川?) (38) Ehime (愛媛?) (39) Kōchi (高知?)
(40) Fukuoka (福岡?) (41) Saga (佐賀?) (42) Nagasaki (長崎?)
(43) Kumamoto (熊本?) (44) Ōita (大分?) (45) Miyazaki (宮崎?)
(46) Kagoshima (鹿児島?) (47) Okinawa (沖縄?)
Deux prfectures ont des subdivisions particulires qui leur sont propres : Hokkaidō qui a tout son territoire divis en sous-prfectures et Tokyo qui prsente elle aussi des circonscriptions administratives particulires travers les vingt-trois arrondissements spciaux (qui ont statut de municipalits urbaines sans en avoir toutes les comptences, certaines tant exerces directement par le Gouvernement mtropolitain) et les quatre sous-prfectures insulaires du Pacifique. Sinon, toutes les prfectures (ou sous-prfectures) sont organises en municipalits urbaines (les villes) ou rurales (les bourgs et villages, eux-mmes regroups en districts ruraux).

Les principales villes du Japon classes en ordre dcroissant dhabitants sont (chiffres de 2005)34 :

Tokyo : 13,2 millions pour la prfecture, dont 8,3 millions pour les vingt-trois arrondissements spciaux35.
Yokohama : 3,6 millions
Osaka : 2,6 millions
Nagoya : 2,2 millions
Sapporo : 1,9 million
Kobe : 1,5 million
Kyoto : 1,5 million
Fukuoka : 1,4 million
Kawasaki : 1,3 million
Saitama : 1,2 million
Hiroshima : 1,1 million
Sendai : 1 million
Article dtaill : Liste des villes de Japon par nombre d'habitants.
Lagglomration de Tokyo, englobant entre autres Yokohama, Kawasaki, Chiba et Saitama est, avec plus de 33 millions dhabitants36, la plus peuple du monde.

Relief[modifier | modifier le code]

Carte topographique du Japon.
Les montagnes occupent 71 % du territoire, les pimonts 4 %, les plaines hautes 12 % et les plaines basses 13 %. Seulement un peu plus du cinquime du territoire est habitable (80 500 km2), et la plus grande plaine de larchipel, celle du Kantō, natteint pas 15 000 km231. Le massif montagneux des Alpes japonaises stire du nord au sud sur plus de 1 800 km, le long des 4 les principales. Le point culminant du Japon est le clbre mont Fuji37 atteignant 3 776 m daltitude. Il sagit dun relief volcanique, toujours actif, mais peu menaant.

La raret des plaines (except prs des littoraux), trs peuples (plus de 800 habitants par km2 sur la cte est de Honshū), oblige lexploitation des collines et des montagnes avec le systme des cultures en plateaux (les versants sont recouverts de bassins successifs de taille dcroissante avec la hauteur, permettant la culture du riz, du soja, etc.). Si les ctes du Japon sont longues (33 000 km) et dune grande varit, les fleuves sont courts, pentus et violents, et se prtent peu la navigation31.

Le Japon exprime avant tout par sa gographie le contraste le plus remarquable qui soit au monde entre un milieu minemment ingrat qui noffre ses habitants quune superficie cultivable infrieure 78 000 km2 (moins de 24 % de la superficie totale) et la prsence de 127 millions dhabitants (chiffre de 2007).

Volcanisme et sismes[modifier | modifier le code]
Comme le Japon est situ dans une zone de subduction de 4 plaques tectoniques (Pacifique, Nord-amricaine, des Philippines et Eurasiatique), de nombreux volcans, comme le mont Unzen, sur lle de Kyūshū, sont actifs ; le Japon en compte 108.

Des milliers de secousses telluriques dintensit variable (de 4 9 sur lchelle de Richter) sont ressenties dans le Japon tout entier chaque anne. Par ailleurs, les puissants et ravageurs tremblements du plancher sous-marin gnrent des raz-de-mare appels tsunamis. 1/5 des sismes dune magnitude gale ou suprieure 6 recenss dans le monde surviennent au Japon38. Le Japon est le pays du monde le mieux prpar aux sismes et aux tsunamis. Il a consacr des milliards d'euros la rnovation de btiments anciens et l'quipement des nouveaux en amortisseurs de chocs. De hautes digues protgent nombre de villes ctires, et les routes d'vacuation en cas de tsunami sont bien signales. Habitus ce genre de catastrophes, les habitants ont pris des prcautions systmatiques. Ils ont mis en place un systme dot d'ordinateurs trs performants, systme qui peut dtecter la formation d'un tsunami, en dduire la hauteur des vagues ainsi que la vitesse de leur propagation et le moment o les vagues atteindront les ctes grce l'picentre et la magnitude du sisme. Ils transmettent aussi ces donnes aux pays du Pacifique, mme leurs concurrents, contrairement la surveillance de l'ocan Indien.

Les sources naturelles deau chaude (appeles onsen) sont nombreuses et trs populaires. Elles ont souvent t amnages en bains publics, htels ou stations thermales pour les sjours de villgiature et retraites de sant. On peut par exemple sy baigner dans des baignoires naturelles de 40 65 C.

1er septembre 1923 : le sisme de Kantō, d'une magnitude de 7,9 sur l'chelle de Richter, fit environ 140 000 morts et occasionna la destruction par un incendie de la plupart des maisons en bois.
17 janvier 1995 : le sisme de Kōbe, d'une magnitude de 7,2 sur l'chelle de Richter, fit 6 437 morts et 43 792 blesss.
11 mars 2011 : le sisme de Tōhoku au large de Sendai, d'une magnitude de 9,0 sur l'chelle de Richter, ne fit en lui-mme que trs peu de victimes et dgts grce la qualit des constructions japonaises et leurs savoir-faire antisismiques sans gal dans le monde, mais il s'ensuivit d'un tsunami qui vint tout anantir sur plusieurs centaines de kilomtres de ctes, et qui fit environ 20 000 morts et disparus. Il est l'origine de l'accident nuclaire de Fukushima.
Climat[modifier | modifier le code]

Le Japon vu par satellite.
Larchipel est trs tir sur laxe Nord-Sud de la latitude de Qubec celle de Cuba31, le Japon possde une gamme climatique tendue. Lle de Hokkaidō et le nord de Honshū connaissent un climat tempr de type continental (acadien), avec des ts doux et des hivers froids avec de fortes chutes de neige qui tiennent au sol durant plusieurs mois. Tokyo, Nagoya, Kyoto, Osaka et Kobe, lest et au centre-ouest de la plus grande le (Honshū), ont un climat de type subtropical humide caractris par des hivers relativement doux, avec peu ou pas de neige, et des ts chauds et humides, avec une saison des pluies (tsuyu) de dbut juin mi-juillet. Le climat de Fukuoka (Hakata), sur lle de Kyūshū, est relativement tempr avec des automnes et hivers doux. Cependant l't est tropical, long, touffant et ultra-pluvieux (de fin mai fin septembre) combinant tempratures leves - voire torrides - et forte humidit[rf. ncessaire]. Enfin, le climat des les Ryūkyū, dont Okinawa Hontō, l'extrme-sud de l'archipel nippon (latitude de Tawan), est de type quasi-tropical, sans gel ni neige, avec des tempratures minimales hivernales suprieures 16 C31.

Larchipel japonais connat une alternance des vents et des courants marins qui influent sur son climat. En hiver, les vents sibriens dferlent sur la mer du Japon et provoquent dnormes chutes de neige sur la cte occidentale de larchipel. À linverse, la cte orientale est protge par la chane des Alpes japonaises et connat des hivers secs et ensoleills, avec des tempratures tidies par leffet du courant chaud Kuroshio au sud-est. En t, le courant froid Oya-shio abaisse les tempratures sur les ctes du nord-ouest31.

Larchipel japonais est touch par les temptes tropicales et les cyclones (appels typhons), surtout entre juin et octobre. En 2004, dix cyclones se sont abattus sur le Japon, parmi lesquels Meari qui a fait vingt-deux morts et six disparus. Le bilan matriel de la saison 2004 est catastrophique : au moins 155 milliards de yens (1,4 milliard de dollars amricains ou 1 milliard deuros) de dgts. Les typhons les plus violents du xxe sicle au Japon ont dvast Muroto en 1934 (trois mille morts) et la baie dIse en 1959 (cinq mille morts).

Environnement[modifier | modifier le code]

Centrale nuclaire dIkata.
Article dtaill : Parc national au Japon.
Lhistoire environnementale du Japon et les politiques actuelles refltent un quilibre fragile entre le dveloppement conomique et la protection de lenvironnement. Dans la rapidit de la croissance conomique aprs la Seconde Guerre mondiale, les politiques denvironnement ont t dlaisses par le gouvernement et les entreprises industrielles. Consquence invitable, la pollution a fortement svi au Japon dans les annes 1950 et 1960 et a entran certains flaux comme la maladie de Minamata. Avec la monte des proccupations sur le problme, le gouvernement a introduit de nombreuses lois sur la protection de lenvironnement39 en 1970 et a cr le Ministre de lEnvironnement en 1971. Le premier choc ptrolier a galement encourag une utilisation plus efficiente de lnergie au Japon en raison du manque de ressources naturelles40. Les questions environnementales actuellement prioritaires comprennent la pollution de lair en zones urbaines (les NOx, ou oxydes dazote, sont des substances toxiques irritantes pour les voies respiratoires), la gestion des dchets, leutrophisation de leau, la conservation de la nature, la gestion des produits chimiques et la coopration internationale pour la conservation de lenvironnement41.

Dans la premire dcennie du xxie sicle, le Japon est devenu lun des leaders mondiaux dans le dveloppement de nouvelles techniques respectueuses de lenvironnement. Les vhicules hybrides de Toyota et Honda ont t dsigns comme ayant la plus haute conomie de carburant et les plus basses missions de gaz effet de serre42. Ceci est d la technique de pointe des systmes hybrides, aux biocarburants, lutilisation de matriel lger et une meilleure ingnierie.

Le Japon prend galement en considration les problmes entourant le changement climatique. En tant que signataire du Protocole de Kyoto, et hte de la confrence de 1997 qui la tabli, le Japon est dans lobligation de rduire ses missions de dioxyde de carbone et de prendre dautres mesures lies la lutte contre le changement climatique. La Cool Biz, prsente par lancien Premier ministre Junichiro Koizumi, avait pour cible la rduction de lutilisation de lnergie grce la rduction de lutilisation de la climatisation dans les bureaux du gouvernement. Le Japon va forcer lindustrie faire des rductions dmissions de gaz effet de serre, en vertu de ses obligations lies au Protocole de Kyoto43.

Le Japon est class parmi les plus mauvais lves mondiaux en matire de pche et de consommation de thon rouge et de chasse la baleine44. Il est 4e pcheur mondial de thon rouge de l'Atlantique avec 9 % des captures, ainsi qu'un fort importateur, aboutissant une consommation locale estime de 80 % des thons pchs en Mditerrane45,46. Le thon rouge, en particulier le thon gras, est consomm sous forme de sushis, trs recherch au Japon malgr la rarfaction de ce poisson. La baleine est chasse dans le cadre d'un programme de recherche scientifique, cependant la viande des baleines ainsi pche est ensuite vendue dans les restaurants japonais47. Le Japon est ce sujet souponn dacheter les voix de petits pays (Tanzanie, Kiribati, les Marshall) la Commission Baleinire Internationale, monnayant leur vote contre des aides au dveloppement48.

Le Japon est class 30e dans le classement des pays en fonction de leur indice de durabilit environnementale49.

Dmographie[modifier | modifier le code]
Article dtaill : Dmographie du Japon.
Le Japon compte 128 millions dhabitants en 201150.

Le faible taux dimmigrants associ un taux de natalit bas fait que le Japon est actuellement en hiver dmographique : le recul de lge de la retraite est lordre du jour, et des personnes ges commencent mme tre rembauches pour combler le manque de plus en plus apparent de main-duvre jeune. Entre 1980 et 2005, la part des plus de soixante-cinq ans dans la population japonaise a doubl, pour dpasser les 20 % en 2006, chiffre qui serait port 40 % en 2050.

Pour la premire fois en 2005 la population a recul (perdant environ trente mille habitants, cela avec un taux de fcondit de 1,25 enfant par femme ; Tokyo passant sous la barre de 1 enfant par femme avec un taux de 0,98) dans un pays o les structures destines accueillir les enfants en bas ge sont rares. À l'issue de l'anne 2013, la baisse de la population s'est accentue, enregistrant une baisse de plus de 244 000 habitants.
En 2012, lindicateur conjoncturel de fcondit du pays (1,39 enfant par femme) a remont pour la 3e anne conscutive aprs sa valeur la plus basse (1,26 en 2005, 1,32 en 2006 et 1,34 en 2007), et il y a eu 2 000 naissances de plus quen 2007 (en partie car anne bissextile). Nanmoins, la mortalit a atteint son second record en 2008 avec environ 1,14 million de dcs dans lanne, ce qui se traduit en termes de bilan par 51 000 japonais de moins quen 200751.

Sans modification dmographique court-terme (et les prospectivistes nen attendent pas), le Japon comptera environ quatre-vingt-dix millions dhabitants en 2050. À ce rythme, ils seront moins de soixante millions en 2100. Quatre-vingts pour cent des Japonais se disent trs proccups par les consquences du vieillissement de la population pour leurs retraites, les dpenses de sant et la fiscalit.

De plus, la rpartition de la population est htrogne, essentiellement concentre sur la bande littorale sud du pays alors que lintrieur du pays et lle de Hokkaidō sont trs peu peupls. Aujourdhui, les zones urbaines reprsentent 80 % de la population. La mgalopole japonaise, gnralement dsigne sous le nom de Taiheiyō Belt ( ceinture Pacifique ), qui stire sur mille deux cents kilomtres de Tokyo au nord de Fukuoka concentre plus de cent millions dhabitants.

Le Japon comptait 2 217 000 trangers la fin 2008, soit 1,74 % de la population totale, avec une augmentation de 50 % en dix ans. Les Chinois reprsentent le groupe le plus important (30 %), avec 655 000 personnes, suivis des Corens (589 000), Brsiliens (313 000), Philippins (211 000) et Pruviens (60 000)52.

Les Japonais sont vraisemblablement issus de vagues dimmigration successives venues de Chine, de Core et des les du Pacifique53.


Pyramide des ges du Japon, 2005.
Économie[modifier | modifier le code]
Articles dtaills : Économie du Japon, Liste dentreprises japonaises et Emploi au Japon.

La Bourse de Tokyo est la deuxime plus grande au monde avec une capitalisation boursire de plus de quatre billions de dollars.
Le Japon est nomm troisime puissance conomique mondiale avec 5 867 milliards de dollars (US courant) de PIB, selon les chiffres de la Banque mondiale de lanne 201154. Il se situe derrire les États-Unis et la Chine mais devant lInde et lAllemagne54.

Les immenses groupes (Toyota, Nissan, Honda, Mitsubishi, Canon, Panasonic, Sony, Akai, Sharp, Nintendo, etc.) difis sur cette modeste surface placent le Japon parmi les grandes nations industrielles : premire place mondiale pour lautomobile, llectronique, deuxime place pour la construction navale (cargos, porte-conteneurs, ptroliers). Cest aussi une conomie de services trs diversifie et comptitive, particulirement performante dans les secteurs de pointe.

Aprs la Seconde Guerre mondiale, au cours de laquelle le pays a subi de lourdes pertes humaines et matrielles, le Japon a progress un rythme extraordinaire jusqu conqurir le rang de deuxime conomie mondiale. Cest ce quon a appel le miracle conomique japonais (annes 1950-1960). Les Jeux olympiques dt de 1964 Tokyo ont jou un rle dacclrateur cette forte croissance. Ces progrs sont principalement attribus la prsence initiale dun capital humain important, la coopration entre lÉtat (MITI puis METI) et les entreprises, une production tourne vers les marchs extrieurs (importantes exportations vers lAsie et lAmrique), une forte thique du travail, la matrise des techniques de pointe grce la recherche, ainsi qu' la faiblesse relative des dpenses militaires (1 % du produit intrieur brut)55.

Lorganisation conomique du Japon prsente quelques traits propres :

des liens troits entre industriels, sous-traitants et distributeurs dans des groupes appels keiretsu ;
de puissants syndicats dentreprise, avec peu de conflits et une culture du dialogue, un mouvement de revendications salariales annuel (shuntō) au printemps ;
de forts investissements dans la recherche et le dveloppement.
Jusqu rcemment, une part importante des employs de lindustrie disposait dune garantie demploi vie, mais depuis lclatement de la bulle spculative japonaise, les licenciements et surtout la fermeture de trs nombreux sous-traitants ont corch ce mythe. La crise a provoqu une croissance du chmage (plus de 5 % au dbut des annes 2000, mais redescendu sous les 4 % en 2008) et de la pauvret, avec la multiplication des sans domicile fixe et des travailleurs prcaires.

Lindustrie, secteur prpondrant de lconomie (avec 39 % du produit intrieur brut, contre 25 % aux États-Unis, et 33 % de la population active, contre 25 % en France), est trs dpendante des importations de matires premires et dnergie. En effet, le territoire japonais ne pourvoit qu 3 ou 4 % des ressources naturelles dont a besoin le pays. Le secteur agricole, bien moindre, est fortement subventionn, pour des raisons politiques et sociales. Les rendements sont parmi les plus hauts du monde. Le plus souvent autosuffisant en riz, le Japon importe la moiti de sa consommation des autres crales. Toutefois lautosuffisance alimentaire plafonne 40 %. La flotte de pche japonaise est une des plus importantes au monde et ralise presque 15 % des prises totales. Quant la marine marchande, celle-ci dispose de 3 991 navires pour 223,815 millions de tonnes de port en lourd dont 206,598 millions sous pavillon tranger (au 1er janvier 2013), se plaant ainsi au deuxime rang des nations maritimes (derrire la Grce) et reprsentant une part importante (13,87 %) du tonnage total mondial56. Il est noter que 71,00 % du tonnage total japonais est immatricul au Panama (pavillon de complaisance)56.

Pendant trois dcennies, la croissance a t spectaculaire : en moyenne et hors inflation 10 % par an dans les annes 1960, 5 % dans les annes 1970 et 4 % dans les annes 1980. Au cours des annes 1970-1980, le capitalisme japonais a dlocalis sa production de type fordiste dans le reste de lAsie orientale, en Asie du Sud-Est et en Amrique du Nord. Le but est triple : contourner les quotas de plus en plus nombreux imposs par les diffrentes barrires protectionnistes amricaines ou europennes ; diminuer les cots de production grce une main-duvre meilleur march et faiblement qualifie ; conqurir, aussi, les marchs locaux et nationaux grce une installation sur place. Cest ainsi que le Japon sest petit petit ouvert vers le sud-ouest et louest57.

Dans les annes 1990, la croissance a t nettement plus faible, essentiellement cause de surinvestissements la fin des annes 1980, des accords du Plaza de 1985, et dune politique conomique daustrit destine purger les excs antrieurs des marchs boursiers et immobiliers. Les efforts du gouvernement pour relancer la croissance auront peu de succs, le pays senfonant dans un long cycle de dflation aux consquences dvastatrices pour les entreprises les moins comptitives et pour les mnages les plus fragiles.

La signature daccords avec lOrganisation mondiale du commerce a forc le Japon rduire ses subventions aux agriculteurs, ouvrant la voie aux riz amricain ou vietnamien, sujet sensible dans un pays o cette crale constitue la base alimentaire quotidienne. La crise conomique asiatique de 1997 a eu pour effet daccentuer cette situation conomique tendue.

Depuis fin 2002, un mouvement de reprise sest amorc, tir par le rapide dveloppement du voisin chinois, qui est devenu le premier importateur de produits japonais58, et, plus rcemment, par la demande intrieure (consommation des mnages, chmage en baisse) et lassainissement du secteur bancaire. Ceci sest confirm dbut 2006, quand le Japon a pu officiellement annoncer avoir vaincu la dflation persistante depuis le dbut des annes 2000. Aujourdhui, malgr un endettement public record (environ 160 % 170 % du produit intrieur brut59), le Japon a russi sortir de la crise immobilire. Le ralentissement conomique mondial en 2008 apporte cependant cette conomie fortement exportatrice un dfi difficile relever, d'autant plus que sa monnaie forte renchrit le cot des exportations.

À long terme, la surpopulation des zones habitables et le vieillissement de la population sont deux problmes majeurs. La robotique est une des grandes forces de lconomie japonaise long terme, tel point quelle est considre comme le laboratoire de la socit post-industrielle. 410 000 des 720 000 robots industriels du monde se trouvent au Japon, soit 57 %. Lemploi au Japon reste un sujet de proccupation de premier plan.

Depuis le 1er septembre 2009, un accord de libre-change et de partenariat conomique (ALEPE) entre la Suisse et le Japon est en vigueur60.

Infrastructures[modifier | modifier le code]
Article dtaill : Transport au Japon.
Le pays possde lun des rseaux de transport les plus performants au monde, la quasi-totalit de son territoire tant accessible en transports en commun. Cette facilit se dplacer a contribu au dveloppement conomique et dmographique du pays.

Au Japon, la voie ferre est le principal moyen de transport des passagers : le rseau de trains, mtros et lignes grande vitesse (Shinkansen) est dense et trs efficace. Il est complt par des rseaux de bus locaux, en zone urbaine comme en zone rurale.

Linfrastructure routire nippone est bien entretenue et couvre efficacement tout le territoire, jusquaux zones montagneuses les plus recules. Les autoroutes sont nombreuses, bien entretenues, et ponctues de gigantesques aires de repos appeles Service Areas. Ces aires comportent des restaurants, et parfois un accs Internet gratuit ou des douches. Il y a de plus des projets de ddoublement des grands axes routiers travers les montagnes (projet nomm Japan corridor).

Le Japon possde par ailleurs la deuxime flotte commerciale maritime du monde (voir chapitre Économie ).

Le rseau de transports ariens est trs moderne, avec deux compagnies ariennes : Japan Airlines et All Nippon Airways.

Le dbit moyen en tlchargement est de 14,54 Mb/s en novembre 2011, le neuvime plus lev du monde61[rf. insuffisante].

Tourisme[modifier | modifier le code]
Article dtaill : Tourisme au Japon.
En 2009, le Japon a accueilli 6,8 millions de touristes, se classant au 33e rang mondial62. En 2009, les dix principaux pays dorigine des touristes taient63 :

Drapeau de la Core du Sud Core du Sud : 1 586 772 visiteurs (-33,4 %)
Drapeau de la Rpublique de Chine Tawan : 1 024 292 visiteurs (-26,3 %)
Drapeau de la Rpublique populaire de Chine Chine : 1 006 085 visiteurs (+0,6 %)
Drapeau des États-Unis États-Unis : 699 919 visiteurs (-8,9 %)
Drapeau de Hong Kong Hong Kong : 449 568 visiteurs (-18,3 %)
Drapeau de l'Australie Australie : 211 659 visiteurs (-12,5 %)
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni : 181 460 visiteurs (-12,2 %)
Drapeau de la Thalande Thalande : 177 541 visiteurs (-7,5 %)
Drapeau du Canada Canada : 152 756 visiteurs (-9,2 %)
Drapeau de Singapour Singapour : 145 224 visiteurs (-13,5 %)
Lvolution de larrive des touristes par rapport 2008 est indique entre parenthses.

Science et technologie[modifier | modifier le code]

Photo de presse du plus rcent robot Honda, ASIMO.
Considr comme tant l'un des pays les plus avancs au monde, le Japon fait figure de locomotive dans la recherche scientifique, en particulier llectronique, les machines-outils et la recherche mdicale. Prs de 700 000 chercheurs se partagent un budget de 130 milliards de dollars US allou la recherche et au dveloppement, le troisime plus grand au monde64. Par exemple, certaines des plus importantes contributions du Japon la technologie se trouvent dans les domaines de llectronique, lautomobile, les machines, la construction parasismique, la robotique industrielle, loptique, la chimie, les semi-conducteurs et les mtaux. Le Japon est le leader incontest en termes de production et dutilisation de la robotique, et possde plus de la moiti (402 200 sur 742 500) des robots industriels utiliss pour la construction dans le monde65. Les socits japonaises sont par exemple lorigine des robots Qrio, ASIMO et Aibo. Le Japon est le plus grand producteur mondial dautomobiles66 et regroupe six des quinze plus grandes entreprises de construction automobile au monde, et sept des vingt plus importants fabricants de semi-conducteurs en 2007.

Lagence dexploration arospatiale japonaise (JAXA) est lagence spatiale du Japon qui fait de la recherche spatiale, de la recherche en aviation et qui dveloppe des fuses et des satellites. Cest une participante la Station spatiale internationale et le Japanese Experiment Module (Kibō) a t ajout la Station spatiale internationale au cours de vols dassemblage de la navette spatiale amricaine en 200867. Lagence a des plans dexploration de lespace, tels que le lancement de Venus Climate Orbiter en 201068,69, le dveloppement de la Mercury Magnetospheric Orbiter qui sera lance en 201370,71 et la construction dune base lunaire en 203072. Le 14 septembre 2007, le Japon a lanc SELENE, une mission lunaire japonaise avec une fuse H-IIA (type H2A2022) du centre spatial de Tanegashima. SELENE est galement connu sous le nom de Kaguya, la princesse lunaire du conte folklorique Kaguya-hime73. Kaguya est la plus grande mission de sonde lunaire depuis le programme Apollo. Sa mission est de recueillir des donnes sur la Lune, son origine et son volution. Elle est entre en orbite lunaire en octobre 200774,75, volant une altitude denviron 100 kilomtres76.

Selon le classement datant de 2011 en ce qui a trait aux pays les plus comptitifs au monde en matire de technologies ralis par le Business Software Alliance, le Japon se classe au 16e rang. Selon eux, lenvironnement daffaires, les infrastructures ainsi que lenvironnement juridique sont des indicateurs trs propices au dveloppement de cette industrie. Cependant, ce sont le soutien public au dveloppement de lindustrie des TIC, la recherche et le dveloppement ainsi que le capital humain, 3 indicateurs en baisse, qui font perdre 4 places au pays par rapport au classement de 200977. Cependant, le Japon contribue environ un cinquime du budget mondial dans le domaine de la recherche et du dveloppement.

Éducation et sant[modifier | modifier le code]

Un des btiments de lUniversit de Tokyo, lune des plus prestigieuses universits du Japon.
Article dtaill : Systme ducatif au Japon.
Tout dabord, les lyces et les universits ont t introduits au Japon en 1872 la suite de la restauration de Meiji78. Depuis 1947, lenseignement obligatoire au Japon se compose de lcole primaire et secondaire, qui dure neuf ans ( partir de 6 ans jusqu lge de 15 ans).

Au Japon, les services de soins mdicaux sont fournis par les gouvernements nationaux et locaux. Le paiement pour les services mdicaux est offert par le biais dune assurance de soins de sant qui assure une relative galit daccs, avec des frais fixs par un comit gouvernemental. Les personnes sans assurance peuvent participer un programme national dassurance maladie gr par les gouvernements locaux. Depuis 1973, toutes les personnes ges ont t couvertes par lassurance parraine par le gouvernement79. Les patients sont libres de choisir les mdecins et les tablissements de leur choix80.

Culture[modifier | modifier le code]
Article dtaill : Culture japonaise.
La culture japonaise est influence par celle de la Chine et celle de la Core. Mais elle en est aussi distincte. Les influences culturelles trangres se sont historiquement effectues via la Core du fait de leur proximit gographique. Larrive des Portugais et plus tard des Amricains a quelque peu modifi ce systme.

Langues[modifier | modifier le code]
Article dtaill : Japonais.
La socit japonaise est linguistiquement trs uniforme avec 98,2 % de la population ayant le japonais pour langue maternelle. Les 1,8 % restant tant constitus principalement de populations dimmigrants venus de Core (sept cent mille personnes) et de Chine (trois cent cinquante mille personnes), ainsi que de Vietnamiens, de Brsiliens, dAmricains (quatre-vingt mille personnes), dEuropens (quarante-cinq mille personnes). Il existe quelques variations dialectales sur lle dOkinawa. Lanou dHokkaidō est toujours parl lintrieur de la communaut du peuple autochtone mais reste nanmoins en voie de disparition.

Religions[modifier | modifier le code]

Le sanctuaire shintoste dIwashimizu Hachiman, dans la prfecture de Kyoto.
Article dtaill : Religion au Japon.
La plupart des Japonais ne croient pas en une religion particulire et unique bien quun certain nombre dentre eux se soient convertis au christianisme la suite de larrive du jsuite espagnol saint Franois Xavier en 1549. Les Japonais sont profondment animistes, de nombreuses amulettes, utilises tant la maison quen voyage, en attestent. Leur pratique est chamanique au travers du shintosme, les autres religions ntant quune appropriation animiste des dieux dautres lieux dans leur panthon personnel ou collectif. Cependant, nombreux sont les Japonais, particulirement au sein de la jeune gnration, qui sont opposs aux religions pour des raisons historiques et en raison du dveloppement de la science. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il fut exig du peuple japonais de participer aux crmonies shintostes et les activits des autres religions furent limites. Ce shintosme d'État fut indissociable du nationalisme nippon qui prnait une limination pure et simple des apports, pourtant anciens, du bouddhisme et enfin du christianisme apport par les missionnaires portugais. Beaucoup dautres ont su garder une vision plus apaise de la religion et en utilisent plusieurs dans leur vie. Ainsi, une mme personne peut aller invoquer les dieux au sanctuaire shintoste loccasion du Nouvel An et tenter dattirer leur attention avant les examens dentre lcole ou luniversit. Raisonnant de manire confucianiste, elle souhaitera parfois un mariage loccidentale dans une glise chrtienne aprs une crmonie plus traditionnelle et aura des funrailles dans un temple bouddhiste. Au dbut du xviie sicle et aprs une priode de relative tolrance, le christianisme fut interdit puis pourchass jusqu une quasi-clandestinit des chrtiens du pays, mis part sur lle de Kyūshū, notamment Nagasaki, ainsi que dans la moiti sud du Japon, o les chrtiens sont plus nombreux.

La plupart des Japonais ont une vision neutre de la religion et en pratiquent plusieurs dans leur vie, gnralement le shintosme et le bouddhisme. Ainsi, en 2005, selon l'Agence pour les affaires culturelles du Ministre de l'ducation, la culture, des sports, des sciences et des technologies japonais, on comptabilisait81 :

107 millions de shintostes (84 % de la population) ;
91 millions de bouddhistes (71 % de la population) ;
prs de 3 millions de chrtiens (2 % de la population) ;
autres religions : 10 millions de Japonais (8 % de la population).
En 2010, le centre islamique du Japon estimait 100 000 le nombre de musulmans dans le pays82. Seuls 10 % d'entre eux seraient Japonais83. Un certain nombre de nouvelles religions ou sectes, dont la Sōka Gakkai et ses six millions de membres, qui se sont tablies juste avant ou la suite de la Seconde Guerre mondiale occupent une place importante au Japon.

Arts et littrature[modifier | modifier le code]
Articles dtaills : Art du Japon, architecture japonaise, littrature japonaise, thtre japonais et Patrimoine culturel du Japon.

Vue de lAma no Hashidate, Sesshū Tōyō, 1501-1506.
Le Japon a une longue tradition culturelle et artistique forge par son histoire, sa gographie et sa conception particulire de lesthtique.

Bien quil existe diverses formes darts primitifs sur lArchipel, comme la poterie de la priode Jōmon ou les haniwa, lart japonais subit trs vite linfluence du bouddhisme et de la Chine impriale, ds le vie sicle84. À lpoque de Nara, les temples, dont le Tōdai-ji et le Hōryū-ji comptent parmi les plus connus, fleurissent et la religion imprgne fortement la sculpture et la peinture85. Ces influences restent vives jusque vers le xvie sicle, que ce soit travers la sculpture raliste de Kamakura ou la peinture monochromatique de Muromachi, marque de la pense zen86. Pour autant, loriginalit de lart japonais se ressent plus pleinement dans des mouvements plus profanes, comme les rouleaux narratifs (emaki) ou lukiyo-e, souvent attachs la vie quotidienne et citadine, ainsi quaux divertissements87. Les Japonais se sont finalement intresss des arts trs varis, sappropriant calligraphie, toffes (dont le kimono), cramique, laque et le forgeage de sabres. Au xxe sicle, le cinma et les mangas (bandes dessines japonaises) se rpandent et deviennent un fort vecteur dexportation de la culture japonaise88,89.


Le sanctuaire d'Itsukushima, 1168.
Larchitecture classique est elle aussi tourne vers le bouddhisme, mais aussi le shinto, et sexprime pleinement travers temples et sanctuaires90. Plusieurs sites sont ainsi inscrits au patrimoine mondial de l'humanit Nara, Kyoto ou Nikkō. Plus tard, les maisons de th adoptent les principes du bouddhisme zen91. À partir de lpoque Azuchi Momoyama fleurissent les chteaux japonais, construits en gnral sur dimposantes fondations en pierre92 ; le chteau de Himeji demeure une structure emblmatique de lpoque. Lhabitat traditionnel (minka et machiya) est lui aussi en bois.


Acteur de thtre n, 2009.
La calligraphie et la littrature se dveloppent galement avec larrive de lcriture chinoise (kanji), au ive sicle environ93. Les thmes se diversifient alors rapidement, allant des rcits mythologiques et historiques (comme le Nihon Shoki) la posie waka. Le Dit du Genji (Genji monogatari, XIe), qui raconte de faon intimiste la vie la cour de Heian, est souvent peru comme lun des premiers romans psychologiques94. Le bouddhisme zen et les guerres civiles marquent tout comme lart la littrature mdivale. À lpoque d'Edo apparaissent de nouveaux mouvements littraires majeurs, notamment les hakus (pomes brefs et symboliques) et la littrature des chōnin (des bourgeois), romanesque et parfois mme frivole95. La mme transformation peut tre observe dans le thtre, alors que le n, religieux et litiste, cde quelque peu la place au kabuki, qui prend naissance dans les quartiers de plaisirs dEdo96. En marge du thtre apparaissent dautres formes originales et souvent humoristiques de lart japonais, comme les masques, les spectacles de marionnettes (bunraku), les danses folkloriques (notamment lodori) ou les conteurs (rakugo).

De nos jours, les proprits les plus prcieuses du patrimoine japonais sont classes comme trsors nationaux et protges par une loi de 1950.

Gastronomie[modifier | modifier le code]

Sushi et maki
Articles dtaills : Cuisine japonaise, Gastronomie japonaise et Histoire de la cuisine japonaise.
La cuisine japonaise est principalement connue dans le monde entier aux travers des sushis et sashimis. Cette omniprsence mondiale (30000 restaurants dits japonais dans le monde : 14000 en Amrique du Nord, 10000 en Asie et 2500 travers l'Europe97) masque une cuisine complexe qui comprend de nombreuses dclinaisons et spcialits locales. La haute cuisine actuelle japonaise est une cuisine raffine et codifie dont les deux incarnations les plus connues sont le repas kaiseki et la collation offerte lors de la crmonie du th japonaise (chanoyu) appele cha-kaiseki. Au quotidien, les japonais sont ouverts la diversit de la cuisine mondiale ; on peut trouver facilement des restaurant chinois ou corens, mais aussi italiens, franais, ou encore les grandes chanes de restauration rapide mondiale.

Jours fris[modifier | modifier le code]
Article dtaill : Ftes et jours fris japonais.
Ftes et jours fris
Date Nom franais Nom local En japonais Remarques
1er janvier Jour de lAn Ganjitsu 元日
2e lundi de janvier Jour de laccession la majorit Seijin no Hi 成人の日 dplaable depuis 2000,
15 janvier auparavant
11 fvrier Anniversaire de la fondation de lÉtat Kenkoku Kinen no Hi 建国記念の日
20 ou 21 mars Équinoxe de printemps Shunbun no Hi 春分の日 dplaable selon lObservatoire
29 avril Fte de Shōwa Shōwa no Hi 昭和の日 lanniversaire de lempereur Shōwa (Hirohito)
3 mai Commmoration de la constitution Kenpō Kinen Bi 憲法記念日
4 mai Fte de la nature Midori no Hi みどりの日
5 mai Fte des enfants Kodomo no Hi こどもの日
3e lundi de juillet Fte de la mer Umi no Hi 海の日 dplaable depuis 2003,
20 juillet auparavant,
3e lundi de septembre Fte des personnes ges Keirō no Hi 敬老の日 dplaable depuis 2003,
15 septembre auparavant
22 ou 23 septembre Équinoxe dautomne Shūbun no Hi 秋分の日 dplaable selon lObservatoire
2e lundi doctobre Fte des sports Taiiku no Hi 体育の日 dplaable depuis 2000,
10 octobre auparavant
3 novembre Fte de la culture Bunka no Hi 文化の日
23 novembre Fte du travail Kinrō Kansha no Hi 勤労感謝の日
23 dcembre Anniversaire de lempereur Tennō Tanjōbi 天皇誕生日
Note : lorsque la date dun jour fri tombe un dimanche, cest le lendemain qui est fri. Exemple : le 11 fvrier 2007 tait un dimanche, le 12 fvrier 2007 a donc t fri.

Symboles nationaux[modifier | modifier le code]
Le Kimi ga yo est lhymne national du Japon.
Le chrysanthme est le symbole de la famille impriale et on en trouve un sur le sceau imprial du Japon98.
La libellule est un symbole du Japon : Akitsu Shima ( les les des libellules ) est une ancienne dsignation du Japon99.
Le cerisier du Japon symbolise galement le pays.

Drapeau du Japon appel Hinomaru ( disque solaire ). Le disque rouge central symbolise le soleil.



Drapeau de la marine militaire (旭日旗, Kyokujitsuki?).



La cocarde japonaise100 reprend le disque rouge du drapeau national. La bordure blanche amliore la visibilit.



Le sceau imprial du Japon, appel au Japon noble insigne du chrysanthme (菊の御紋, Kiku No Gomon?).



Fleur de Prunus serrulata ou cerisier du Japon.



Libellule.

Sport[modifier | modifier le code]
Article dtaill : Sport japonais.

Combat de sumo.
Le baseball est le sport national du Japon. Le championnat du Japon de baseball a t cr en 1937101. Depuis les annes 1920, cest le sport le plus populaire dans le pays102. Lun des plus clbres joueurs de baseball japonais est Ichirō Suzuki, qui aprs avoir gagn la rcompense du meilleur joueur japonais en 1994, 1995 et 1996, joue maintenant pour les Yankees de New York dans la Ligue majeure de baseball. Avant cela, Sadaharu Oh tait le plus connu en dehors du Japon, aprs avoir frapp plus de home-runs au cours de sa carrire au Japon que son contemporain Hank Aaron n'en avait frapps en Amrique.

Le football est devenu le deuxime sport le plus populaire du pays. Le Japon a t le lieu de la Coupe intercontinentale de 1981 2004 et le co-hte de la Coupe du monde de football de 2002 avec la Core du Sud. Son quipe nationale est lune des plus grandes quipes de football en Asie, ayant remport la Coupe dAsie quatre reprises, un record. La slection fminine a gagn la Coupe du monde de football fminin 2011 en battant en finale les États-Unis sur le score de 2-2 et 3-1 aux tirs au but.

Le golf est aussi populaire au Japon103, de mme que les formes de course automobile, comme le Super GT et la Formula Nippon104. Le Twin Ring Motegi a t achev en 1997 par Honda, qui produit les moteurs de la srie, afin dajouter une preuve japonaise au championnat amricain de lIndyCar Series.

Les sports occidentaux ont t introduits au Japon aprs la restauration de Meiji, et ont commenc se rpandre travers le systme ducatif105. Parmi les sports traditionnels, le sumo est probablement le plus populaire. Les arts martiaux tels que le judo, le karat, lakido et le kendo moderne sont galement largement pratiqus et apprcis dans le pays.

Le catch est aussi trs populaire dans le pays avec plusieurs fdration comme la All Japan Pro Wrestling, la Dragon Gate, la Hustle (catch), la Inoki Genome Federation, la New Japan Pro Wrestling, la Pro Wrestling NOAH et la Pro Wrestling Zero1, plusieurs superstars connues dans le monde sont passes par ces fdrations[rf. souhaite].

Traditions[modifier | modifier le code]
Depuis l'an 760, une tradition de pche en apne est pratique autour de l'archipel par de vieilles villageoises nommes ama. C'est ainsi que jusqu'au milieu du xxe sicle, ces remarquables plongeuses taient encore plus de 10 000 se jouer des profondeurs de l'ocan pour y rcolter perles, coquillages et crustacs. Aujourd'hui les ama ne sont plus au Japon que 2 000, dont la moiti se concentre dans la prfecture de Mie, une rgion peu peuple, plus de 300 km au sud-ouest de Tokyo. L'une des raisons du dclin de leur pche est la rgression du tapis d'algues marines et de son biotope. Les nouvelles recrues se faisant rares, la moyenne d'ge est aujourd'hui (2011) de 67 ans. Aussi la dcennie prochaine pourrait-elle voir disparatre la pche en apne. La station balnaire de Toba abrite de jeunes et jolies pcheuses qui tiennent lieu d'attraction touristique.

Codes[modifier | modifier le code]
Le Japon a pour codes :

J, selon la liste des codes internationaux des plaques minralogiques
JA, selon la liste des codes pays utiliss par lOTAN, code alpha-2
JP, selon la norme ISO 3166-1 (liste des codes pays), le Japon a pour code alpha-2
JPN, dans la norme ISO 3166-1, code alpha-3 (liste des codes pays)
JPN, selon la liste des codes pays du CIO
JPN, selon la liste des codes pays utiliss par lOTAN, code alpha-3
RJ, selon la liste des prfixes des codes OACI des aroports







2014-12-28, 16:55   : 20
saffia
 
  saffia
 

 

 
M001 Prefer my brother Amin

Japan (jə-păn′)
A country consisting of an archipelago off the eastern coast of Asia. The islands' indigenous culture was largely supplanted after c. 600 bc by settlers from the mainland, who adopted an imperial system of government modeled on China's. After a long period (12th-19th century) of domination by a series of shoguns, feudalism was abolished on the restoration of the emperor Mutsuhito (1868) and the country was opened to trade with the West. Japan's industrialization and expansionism led to a series of wars, culminating in its defeat (1945) in World War II. After the war Japan's economy was rebuilt with American assistance, developing an industrial sector centered around automobiles and electronics. Tokyo is the capital and the largest city.
Word History: In ad 670, during the early part of the Chinese Tang dynasty, Japanese scholars who had studied Chinese created a new name for their country using the Chinese phrase for "origin of the sun, sunrise," because Japan is located east of China. In the Chinese of the time (called Early Middle Chinese), the phrase was ŋit-pən'. To this the scholars added the Chinese word -kwək, "country," yielding a compound ŋit-pən'-kwək, "sun-origin-country, land of the rising sun." The consonant clusters in this word could not be pronounced in Old Japanese, and it became Nip-pon-koku or *Ni-pon-koku. The Modern Japanese names for Japan, Nippon and Nihon, come from the Old Japanese forms, minus the element meaning "country." Interestingly, the Chinese took to calling Japan by the name that the Japanese had invented, and the English name Japan ultimately derives from the Chinese version. In Mandarin Chinese, one of the descendants of Middle Chinese, the phrase evolved to Rìběnguó. Marco Polo records an early form of this as Chipangu, which he would have pronounced (chĭ-pän-go͞o) or (shĭ-pän-go͞o). The Chinese name was also borrowed into Malay as Japang, and in the 16th century, Portuguese traders borrowed the Malay name as Japão. The other ********s of Europe probably adopted the name from the Portuguese. The first known use of Japan in English dates from 1577, when it is spelled Giapan.
japan (jə-păn′)
n.
1. A black enamel or lacquer used to produce a durable glossy finish.
2. An object decorated with this substance.
tr.v. japanned, japanning, japans
1. To decorate with a black enamel or lacquer.
2. To coat with a glossy finish.
[After Japan.]
American Heritage Dictionary of the English ********, Fifth Edition. Copyright 2011 by Houghton Mifflin Harcourt Publishing Company. Published by Houghton Mifflin Harcourt Publishing Company. All rights reserved.
Japan (dʒəˈpæn)
n
1. (Placename) an archipelago and empire in E Asia, extending for 3200 km (2000 miles) between the Sea of Japan and the Pacific and consisting of the main islands of Hokkaido, Honshu, Shikoku, and Kyushu and over 3000 smaller islands: feudalism abolished in 1871, followed by industrialization and expansion of territories, esp during World Wars I and II, when most of SE Asia came under Japanese control; dogma of the emperor's divinity abolished in 1946 under a new democratic constitution; rapid economic growth has made Japan the most industrialized nation in the Far East. Official ********: Japanese. Religion: Shintoist majority, large Buddhist minority. Currency: yen. Capital: Tokyo. Pop: 127 799 000 (2004 est). Area: 369 660 sq km (142 726 sq miles). Japanese names: Nippon or Nihon
japan (dʒəˈpæn)
n
1. (Crafts) a glossy durable black lacquer originally from the Orient, used on wood, ****l, etc
2. (Crafts) work decorated and varnished in the Japanese manner
3. (Crafts) a liquid used as a paint drier
adj
4. (Crafts) relating to or varnished with japan
vb, -pans, -panning or -panned
5. (Crafts) (tr) to lacquer with japan or any similar varnish
Collins English Dictionary Complete and Unabridged HarperCollins Publishers 1991, 1994, 1998, 2000, 2003
japan (dʒəˈpæn)

n., adj., v. -panned, -panning. n.
1. any of various durable black varnishes, orig. from Japan, for coating ****l or other surfaces.
2. work varnished and figured in the Japanese manner.
adj.
3. of or pertaining to japan.
v.t.
4. to varnish with japan or japanlike material; lacquer.
[160515]
japan′ner, n.
Japan (dʒəˈpæn)

n.
1. a constitutional monarchy on a chain of islands off the E coast of Asia: main islands, Hokkaido, Honshu, Kyushu, and Shikoku. 126,182,077; 141,529 sq. mi. (366,560 sq. km). Cap.: Tokyo. Japanese, Nihon, Nippon.
2. Sea of, the part of the Pacific Ocean between Japan and mainland Asia.
Random House Kernerman Webster's College Dictionary, 2010 K Dictionaries Ltd. Copyright 2005, 1997, 1991 by Random House, Inc. All rights reserved.
Japan
Japanism
1. devotion to or preference for the customs, policies, ********, or culture of Japan.
2. anything peculiar to or characteristic of Japan or its people.
Japonism, Japonisme
a style of art, idiom, custom, mannerism, etc., typical of the Japanese.
-Ologies & -Isms. Copyright 2008 The Gale Group, Inc. All rights reserved.
japan
Past participle: japanned
Gerund: japanning


Imperative
japan
japan
Collins English Verb Tables HarperCollins Publishers 2011
ThesaurusAntonymsRelated WordsSynonymsLegend:
Noun 1. Japan - a string of more than 3,000 islands to the east of Asia extending 1,300 miles between the Sea of Japan and the western Pacific OceanJapan - a string of more than 3,000 islands to the east of Asia extending 1,300 miles between the Sea of Japan and the western Pacific Ocean
Japanese Archipelago, Japanese Islands
Ezo, Hokkaido, Yezo - the second largest of the four main islands of Japan; to the north of Honshu
Hondo, Honshu - the central and largest of the four main islands of Japan; between the Sea of Japan and the Pacific Ocean; regarded as the Japanese mainland
Kyushu - the southernmost of the four main islands of Japan; contains coal fields
Shikoku - the smallest of the four main islands of Japan; to the south of Honshu and to the east of Kyushu; separated from Honshu by the Inland Sea; forested and mountainous
Osaka Bay - a bay of the western Pacific in southern Honshu
Pacific, Pacific Ocean - the largest ocean in the world
2. Japan - a constitutional monarchy occupying the Japanese ArchipelagoJapan - a constitutional monarchy occupying the Japanese Archipelago; a world leader in electronics and automobile manufacture and ship building
Nihon, Nippon:sdf :







2014-12-29, 07:14   : 21
saffia
 
  saffia
 

 

 
B11

3 4,30 10 12 10 12 14 16 13 15 9 10 10 12 14 16 :sdf







2014-12-29, 10:40   : 22
romeissa
 
  romeissa
 

 

 

; GFE E . = .e =







2014-12-29, 10:46   : 23
romeissa
 
  romeissa
 

 

 

. 49. 101 - 8. 11 - 5. 32 -







2014-12-29, 11:04   : 24
aminou08
 
  aminou08
 

 

 
B8

:
saffia
3 4,30 10 12 10 12 14 16 13 15 9 10 10 12 14 16 :sdf







2014-12-29, 11:08   : 25
saffia
 
  saffia
 

 

 
B11

:
aminou08






2014-12-29, 11:13   : 26
saffia
 
  saffia
 

 

 
17

:
romeissa
; gfe e . = .e =






2014-12-29, 11:14   : 27
saffia
 
  saffia
 

 

 







2014-12-29, 12:04   : 28
romeissa
 
  romeissa
 

 

 

saffia







2014-12-29, 12:07   : 29
saffia
 
  saffia
 

 

 
B1

:
romeissa
; gfe e . = .e =






2014-12-29, 12:09   : 30
saffia
 
  saffia
 

 

 
Icon16

:
romeissa
saffia







(Tags)
, ,

« | »



00:10

ء
...


2006-2019 www.djelfa.info - (. . )

Powered by vBulletin .Copyright 2018 vBulletin Solutions, Inc