Le jugement relatif au débat avec les chefs des chiites - منتديات الجلفة لكل الجزائريين و العرب

العودة   منتديات الجلفة لكل الجزائريين و العرب > Forum Français > Islam

Islam Questions sur l'Islam, Réponses... comment se convertir à l'islam, histoires de convertis(ies),

في حال وجود أي مواضيع أو ردود مُخالفة من قبل الأعضاء، يُرجى الإبلاغ عنها فورًا باستخدام أيقونة تقرير عن مشاركة سيئة ( تقرير عن مشاركة سيئة )، و الموجودة أسفل كل مشاركة .

آخر المواضيع

Le jugement relatif au débat avec les chefs des chiites

إضافة رد
 
أدوات الموضوع انواع عرض الموضوع
قديم 2016-10-29, 12:53   رقم المشاركة : 1
معلومات العضو
أم سمية الأثرية
عضو مميّز
 
الصورة الرمزية أم سمية الأثرية
 

 

 
الأوسمة
وسام التقدير 
إحصائية العضو










B11 Le jugement relatif au débat avec les chefs des chiites

Le jugement relatif au débat
avec les chefs des chiites


Cheikh Ferkous q'Allah le protège

Louange à Allâh, Seigneur des mondes. Que la prière et le salut soient sur celui qu’Allâh a envoyé comme une miséricorde pour les univers, ainsi que sur sa famille, ses compagnons et ses frères et ce, jusqu’au Jour de la Résurrection. Cela dit :
Organiser des débats et des assises sur les chaînes télévisées avec les chefs des chiites ou avec d’autres partisans de l’innovation et des passions a différents cas de figure :
• Ces rencontres sont basées sur l’appel au rapprochement entre sunnites et chiites, principe adopté par les rationalistes, les modernistes, les laïcs et leurs semblables. Or, toute personne dotée d’intelligence sait qu’il est impossible de rassembler deux choses contraires. En effet, les chiites sont très attachés à des fondements et à des règles qui sont extrêmement loin de la voie des pieux prédécesseurs. Ainsi les points de désaccord évidents concernent la transgression de l’Unicité d’Allâh (Tawhid) comme l’exagération des chiites pour chercher secours et assistance auprès des tombes des vertueux, pour leur adresser des invocations, leur faire des prosternations, des inclinaisons et autres pratiques de la période antéislamique (Djâhiliyya). En effet, ils croient que les vertueux sont meilleurs que les prophètes et qu’ils acquièrent, directement et sans intermédiaire, la révélation et le savoir divin. Et cette question est parmi les plus grands points de désaccord entre ceux qui appellent à l’Unicité d’Allâh et ceux qui appellent au polythéisme (Chirk). Ibn Taymiyya رحمه الله a dit à propos de la dynastie des Obaydites(1) : «Ce sont, dans leur for intérieur, des apostats; ils ont reçu certains enseignements des philosophes et des adorateurs du feu (Madjoûs) qu’ils ont mélangés aux paroles des rafidites, ainsi ce qu’ils choisissent de montrer de l’islam n’est que la religion des rafidites, mais dans leur fond ce ne sont que des apostats pires que les juifs et les chrétiens. Celui qui, parmi eux, n’atteint pas l’extrême dans leur croyance reste dans l’Islam dans la secte des rafidites et c’est pourquoi les savants ont dit à leur sujet : “la face apparente de leur doctrine est la voie rafidite et sa face cachée est la mécréance pure”. Ils sont parmi ceux qui vénèrent le plus les idoles, qui invoquent les astres à la manière des polythéistes, et parmi ceux qui s’éloignent le plus de la glorification des mosquées qu’Allâh a permis d’élever et d’y mentionner Son Nom. Les traces qu’ils ont laissées au Caire prouvent cela.»(2)
L’Unicité d’Allâh, chez les chiites, est l’unicité de l’existence, puisqu’ils croient en la présence d’une partie de la lumière divine en ‘Alî رضي الله عنه, de plus ils détournent le sens des Attributs d’Allâh تعالى et les renient(3). Ils prétendent que le Coran a été falsifié, qu’il est incomplet et qu’on ne peut s’y fier, que la Sunna n’est pas infaillible, sauf ce qui est transmis par le biais de leurs imams. Ils croient au retour (Radj‘a)(4) et au Badâ'(5), etc. Et cela n’est qu’un aperçu des fondements pervertis des chiites qu’ils répandent de manière falsifiée et calomnieuse. Comment, donc, les fondements des uns et des autres pourraient-ils s’accorder, leurs principes se rapprocher et leurs croyances se joindre ?!
• L’autre cas de figure est que les débats et les rencontres sont organisés pour permettre aux chiites de propager leurs égarements et leurs ambiguïtés, en s’attaquant à la Sunna, à ses adeptes, à ses imams et à ses références par les injures, la diffamation et le dénigrement, le tout accompagné d’un manque de respect dans le dialogue et les polémiques. Les débats avec eux, dans ce cas-là, ne sont pas permis, même si c’est dans le but de montrer la vérité, car, la plupart du temps, ces débats n’ont que peu d’utilité et aucun effet. Ils mettent de la rancune dans les cœurs et blessent la sensibilité des gens de la Sunna car leurs références sont dénigrées, leurs imams ridiculisés et leur valeur rabaissée. Aussi, il est bien connu que l’unique ennemi des chiites ne sont autres que les gens de la Sunna qui ne s’entendent en rien avec eux et (les chiites) les qualifient de toutes sortes de noms péjoratifs. Les livres des chiites, anciens ou récents, sont remplis d’une haine qui n’a pas d’équivalent et leurs langues sont telles des vipères. Ainsi, ils autorisent le mensonge sur les gens de la Sunna, sur lesquels ils profèrent des accusations mensongères et auxquels ils attribuent toutes sortes de scandales. Ils assimilent le sunnite au mécréant, au polythéiste et au porc et leur seul objectif à travers ces débats est d’attirer les cœurs des gens et les esprits par la dissimulation, la tromperie et la ruse pour propager leurs croyances erronées et leurs égarements.
Cela dit, même si je ne trouve aucune utilité dans l’organisation de débats avec les chefs et les mollahs chiites, vu ce que nous venons d’expliquer, le fait de répondre à leurs ambiguïtés vaines et à leurs fondements futiles en dehors des débats et des rencontres, est une exigence importante, pour toute personne ayant la capacité d’anéantir leurs égarements par des preuves et des arguments tangibles. Cela, afin de protéger la nature saine de ceux qui n’ont pas été influencés par leurs ambiguïtés et leurs égarements et d’avertir les gens sensés parmi eux contre les ruses de leurs mollahs, de leurs hommes religieux et de ceux qui ont emprunté leur chemin qui mène à l’égarement, conformément à la Parole d’Allâh :
﴿مَعْذِرَةً إِلَى رَبِّكُمْ وَلَعَلَّهُمْ يَتَّقُونَ﴾ [الأعراف: 164].
Pour avoir une excuse devant votre Seigneur et en espérant qu’ils craignent Allâh﴿ [s. Al-A‘râf : v. 164] et pour réaliser Sa parole :
﴿قُلْ هَذِهِ سَبِيلِي أَدْعُو إِلَى اللهِ عَلَى بَصِيرَةٍ أَنَا وَمَنِ اتَّبَعَنِي وَسُبْحَانَ اللهِ وَمَا أَنَا مِنَ الْمُشْرِكِينَ﴾ [يوسف: 108].
Dis: “Voici mon chemin, j’appelle à Allâh avec clairvoyance, moi et ceux qui me suivent ; pureté à Allâh! Et je ne suis pas du nombre des associateurs.”﴿ [s. Yoûsouf (Joseph) : 108] Par contre, pour ceux, qui se sont enfoncés dans le faux et l’égarement avéré, parmi les chiites, les autres adeptes des passions ou les groupes égarés dans leur dogme, de même que les mouvements batinistes(6), tels que les Nussayrites, les Cadianites, les Ahbâches et leurs semblables, ceux-là, si tu venais à débattre avec l’un d’eux, même en lui présentant n'importe quel verset, il ne suivrait pour autant aucun argument irréfutable ; il n’abandonnerait point ses ambiguïtés pour une preuve aussi brillante soit-elle et ne croirait pas en la vérité claire, sauf ceux pour qui Allâh l’a voulu. Aussi, la majeure partie de leur égarement et de leur transgression repose sur l’ignorance et la passion et ils ressemblent en cela à ce qu’a rapporté Allâh à leur sujet en disant :
﴿وَلَوْ أَنَّنَا نَزَّلْنَا إِلَيْهِمُ المَلاَئِكَةَ وَكَلَّمَهُمُ المَوْتَى وَحَشَرْنَا عَلَيْهِمْ كُلَّ شَيْءٍ قُبُلاً مَا كَانُوا لِيُؤْمِنُوا إِلاَّ أَنْ يَشَاءَ اللهُ وَلَكِنَّ أَكْثَرَهُمْ يَجْهَلُونَ﴾ [الأنعام: 111].
Et si nous faisions descendre sur eux les anges, si les morts leur parlaient et que nous réunissions toute chose devant eux, ils ne croiraient pas pour autant, sauf ceux pour qui Allâh le veut; cependant, la plupart d’entre eux sont ignorants﴿ [s. Al-An‘âm (les Troupeaux) : v. 111]
La science est auprès d’Allâh le Très-Haut ; et notre dernière invocation est : louange à Allâh, Seigneur des univers, et que la prière et le salut soient sur Muhammad, sur sa famille, ses Compagnons ainsi que sur ses frères jusqu’au Jour du Jugement Dernier.

Alger, le 7 de Cha‘bân 1432 H,
correspondant au 8 juillet 2011 G.
--------------------------------------------------------------------------------
(1) Qui ont acquis, de façon mensongère, le nom des Fatimides. (NDT).
(2) Al-Istighâtha Fî Ar-Radd ‘Alâ Al-Bakrî d’Ibn Taymiyya (2/494-495).
(3) Cf. : At-Tawhîd d’Ibn Bâbawayh Al-Qoummî (57).
(4) Radj‘a : croyance chiite disant qu’Ali ou les imams chiites retourneront, un jour, sur Terre. (NDT).
(5) Badâ’ : autre croyance chiite inacceptable et insensée prétendant qu’Allah le Très Haut peut se tromper dans Ses jugements en ignorant certaines choses. (NDT).
(6) Les batinites sont une secte chiite rafidite qui prétend adhérer à Muhammad Ibn Ismâ'îl Ibn Dja‘far As-Sâdiq, ils sont pis que les rafidites Ithnâ ‘Acharites (duodécimains) ; ils disent que le Coran a une explication occulte, contraire à son apparence. [Pour eux] c’est uniquement l’imam mystérieux qui connait son sens. Ils sont divisés en plusieurs sectes encore. (NDT).


https://ferkous.com/home/?q=fr/art-mois-fr-67


en arabe

https://ferkous.com/home/?q=art-mois-67







 

رد مع اقتباس
مساحة إعلانية

إضافة رد

أدوات الموضوع
انواع عرض الموضوع

تعليمات المشاركة
لا تستطيع إضافة مواضيع جديدة
لا تستطيع الرد على المواضيع
لا تستطيع إرفاق ملفات
لا تستطيع تعديل مشاركاتك

BB code is متاحة
كود [IMG] متاحة
كود HTML معطلة

الانتقال السريع

الساعة الآن 06:43

المشاركات المنشورة تعبر عن وجهة نظر صاحبها فقط، ولا تُعبّر بأي شكل من الأشكال عن وجهة نظر إدارة المنتدى
المنتدى غير مسؤول عن أي إتفاق تجاري بين الأعضاء... فعلى الجميع تحمّل المسؤولية


2006-2019 © www.djelfa.info جميع الحقوق محفوظة - الجلفة إنفو (خ. ب. س)

Powered by vBulletin .Copyright © 2018 vBulletin Solutions, Inc