- - Les versets sans quivoque et ceux qui peuvent prter d'interprtations diverses
2016-01-28, 17:18   : 1
 
 

 

 
  










B11 Les versets sans quivoque et ceux qui peuvent prter d'interprtations diverses

Les versets sans quivoque et ceux qui peuvent prter d'interprtations diverses

[SIZE="5"]La Commission Permanente pour les Recherches Acadmiques et lIfta

La Commission Permanente des Recherches Acadmiques et des Avis religieux dArabie Saoudite tudie les questions qui lui sont adresses, rpond aux appels tlphoniques et met des avis religieux et des Fatawas en prsence de son prsident Abdel Aziz ibn 'Abd Allah AL SHEIKH et de ses nombreux membres, des savants, docteurs en religion islamique reconnus...[/SIZE]


Question :

Qu'est-ce qu'on entend par les versets coraniques "sans quivoque" et ceux qui "peuvent prter d'interprtations diverses" ?

Comment peut-on rfuter ce raisonnement problmatique avanc par certains, selon lequel si le Saint Coran comporte un expos explicite de toute chose ainsi qu'une bonne direction pour l'univers, comment donc percevoir ce qu'Allah, l'Exalt, dit dans le verset 7 de la sourate 'Al-`Imran:﴾ "alors que nul n'en connat l'interprtation, part Allah. Mais ceux qui sont bien enracins dans la science ... "﴿.

Qu'est-ce qu'il est entendu par "ceux qui sont bien enracins dans la science"? Et quelle est la diffrence entre l'interprtation et l'exgse du Saint Coran ?



Rponse :


Que la louange soit exclusivement Allah et que la paix et la bndiction soient sur l'Envoy d'Allah, sur sa famille et sur ses compagnons..., Ceci dit :

Premirement : Le fait qu'une parole soit sans quivoque, veut dire qu'elle est suffisamment claire et prcise pour servir distinguer les vraies relations des fausses et les commandements guidant au bon chemin de ceux menant l'garement. Tout le Saint Coran est, dans ce sens, d'une parfaite clart et est dpourvue de toute ambigut, conformment ce qu'Allah, l'Exalt, dit: ﴾ "C'est un Livre dont les versets sont parfaits en style et en sens, manant d'un Sage, Parfaitement Connaisseur".﴿[Hod: 1] et ﴾ "Voici les versets du Livre plein de sagesse" ﴿ [Ynus: 1]

Deuximement :

Le fait qu'une parole soit analogue et semblable une autre, veut dire qu'elles attestent rciproquement la vracit de leurs contenus. Tous les versets coraniques sont, dans ce sens, assimilables les uns aux autres sans ni contradiction ni confusion; Allah, l'Exalt, dit: ﴾"Ne mditent-ils donc pas sur le Coran? S'il provenait d'un autre qu'Allah, ils y trouveraient certes maintes contradictions!"﴿ [An-Nissa': 82] et ﴾ "Allah a fait descendre le plus beau des rcits, un Livre dont (certains versets) se ressemblent et se rptent"﴿ [Az-Zummar: 23]

Cette ressemblance ne va pas l'encontre de la prcision et la clart gnralement conues; mais tend plutt plus de confirmation du sens sans paradoxe d'aucune sorte.

Troisimement :

La ressemblance signifie, en particulier, qu'une chose est similaire une autre par un ct et diffre d'elle par un autre. Or, il existe des versets coraniques de cette sorte, dont la signification tantt concorde avec certains versets prcis, tantt correspond d'autres de sens diffrent; ce qui rend les gens incapables d'envisager clairement leurs contenus.

Mais, en confrontant ces versets qui peuvent prter d'interprtations diverses avec les autres bien clairs et nets, on arrive dceler ce qui est vis au juste par ceux-l.

Quiconque parmi les ulmas ne tient compte que des versets pouvant prter d'interprtations diverses, sans les confrer aux autres versets clairs et nets, se serait complu dans le faux et suivi la voie des gars; comme l'ont fait les chrtiens en prtendant que Jsus est le fils d'Allah.

Allah, qu'Il soit Exalt, dit son sujet qu'il n'est que la parole d'Allah, qu'Il envoya Marie, et un souffle (de vie) venant de Lui; alors que les chrtiens laissent tomber ces versets portant aussi sur Jsus (que la paix soit sur lui): ﴾ "Il (Jsus) n'tait qu'un Serviteur que Nous avions combl de bienfaits... " ﴿ [Az-Zukhruf: 59] et ﴾"Dis: "Il est Allah, Unique. Allah, Le Seul tre implor pour ce que nous dsirons. Il n'a jamais engendr, n'a pas t engendr non plus. Et nul n'est gal Lui"﴿ [Al Ikhlass: 1-4].

Cet tat de choses trouve son rsum dans ce verset: ﴾ "C'est Lui qui a fait descendre sur toi le Livre: il s'y trouve des versets sans quivoque, qui sont la base du Livre, et d'autres versets qui peuvent prter d'interprtations diverses. Les gens, donc, qui ont au cur une inclination vers l'garement, mettent l'accent sur les versets quivoque cherchant la dissension en essayant de leur trouver une interprtation, alors que nul n'en connat l'interprtation, part Allah. Mais ceux qui sont bien enracins dans la science disent: "Nous y croyons: tout est de la part de notre Seigneur!" Mais, seuls les dous d'intelligence s'en rappellent" ﴿ [Al Imran: 7].

Ainsi, on est convaincu que le Coran comporte un expos explicite de toute chose ainsi qu'une bonne direction pour l'univers, une misricorde et une bonne annonce aux musulmans et on se rend galement compte de la concordance de ses divers versets et que, seuls, ceux qui sont bien enracins dans la science qui suivent le vrai, en confrant les versets prtant d'interprtations diverses aux autres sans quivoque, afin de dissiper les doutes et les confusions.

Contrairement aux douteurs de mauvaise conscience qui s'enttent suivre leurs caprices et agir leur guise en s'attachant aux versets prtant d'interprtations diverses sans les confronter avec les autres versets sans quivoque; en vue de semer la zizanie entre les gens et de les fourvoyer.

Quant cette partie de la question portant sur la diffrence entre l'interprtation et l'exgse du Saint Coran, nous disons que l'interprtation du Coran signifie son explication en lui donnant une signification claire, ft-ce en confortant les versets qui peuvent s'interprter de plusieurs manires avec ceux qui sont sans quivoque; c'est pourquoi on peut marquer une pause aprs le terme "science" (dans cette partie du verset 7 de la sourate 'Al Imran): ﴾ "alors que nul n'en connat l'interprtation, part Allah. Mais ceux qui sont bien enracins dans la science" ﴿Car, ce sont, en fait, les savants qui connaissent le sens des versets coraniques prtant d'interprtations diverses, confrontent ceux-ci avec les versets sans quivoque et explicitent leurs sens.

Il se peut galement que l'interprtation du Coran signifie sa vridicit et sa concordance avec l'tat de fait rel, comme le montre ce verset: ﴾ "Attendent-ils uniquement la ralisation (de Sa menace et de Ses promesses?). Le jour o sa (vritable) ralisation viendra, ceux qui auparavant l'oubliaient diront: "Les messagers de notre Seigneur sont venus avec la vrit" ﴿ [Al Araf: 53]

Et comme ce qu'a mentionn Allah, l'Exalt, sur la langue de Joseph (Yousouf) (que la paix d'Allah soient sur lui), dans cet pisode de son histoire quand ses deux parents et ses frres sont tombs prosterner devant lui: ﴾"O mon pre, voil l'interprtation de mon rve de jadis"﴿[Yousouf: 100] Ainsi a-t-il li la ralisation de la scne qui se passe sous ses yeux au rve qu'il a fait prcdemment.

C'est la mme chose pour ce qui est du comment des qualits attribues par Allah, l'Exalt, Soi-Mme, comme "Al Istiw'" (l'tablissement) cit dans ce verset: ﴾ "Le Tout Misricordieux S'est tabli "'Istaw", sur le Trne"﴿ [Taha: 5]; et comme Sa (venue) au Jour de la Rsurrection en compagnie des Anges disposs par rangs, comme dans ce verset: ﴾ "et que ton Seigneur viendra ainsi que les Anges, rang par rang" ﴿ [Al Fajr: 22].

Le sens de (l'tablissement) et de la (venue) est bien clair l'esprit de ceux qui sont enracins dans la science; quant au comment de cela, personne si ce n'est qu'Allah n'en dtient le secret.

C'est pourquoi, on peut marquer une pause aprs le terme "Allah" (dans cette partie du verset 7 de la sourate 'Al Imran): ﴾ "alors que nul n'en connat l'interprtation, part Allah" ﴿

En somme, l'une ou l'autre opinions portant sur les pauses sont juges correctes, car chacune d'elle est base sur une certaine interprtation logique.

Citons pour expliciter le second sens possible de l'interprtation ce hadith rapport par Aicha (qu'Allah soit satisfait d'elle). Elle a dit: "Aprs la rvlation de la sourate "An-Nasr", l'Envoy d'Allah (pbAsl) n'a fait aucune prire sans qu'il n'y dise: ﴾ "Gloire Toi, Seigneur, et louange Toi. Seigneur! Pardonne-moi" ﴿ Al Boukhari dans plusieurs oeuvres dont Al Adhn (794), en mettant ainsi en excution ce qu'Allah lui a ordonn: ﴾ "alors, par la louange, clbre la gloire de ton Seigneur et implore Son pardon" ﴿ [An-Nasr: 3]

Il se peut galement que l'interprtation du Coran ou des autres textes de la charia, signifie le fait de driver un terme de son sens prpondrant vers un autre qui semble prvaloir contre lui, en se basant sur une preuve. Telle est la mthode suivie par plusieurs jurisconsultes et adopte galement par la plupart des successeurs qui avaient trait l'interprtation des versets comportant les attributs d'Allah. Le grand mufti, Ibn Taymiyya a critiqu ceci la fin de la cinquime rgle figurant sans son ouvrage intitul "At-Tadmuriya". Que celui qui dsire plus de renseignements encore sur ce sujet, consulte cet ouvrage

Et c'est Allah qui accorde la russite. Que la paix et la bndiction d'Allah soient sur notre Prophte Muhammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.






Prsident :
'Abdel 'Aziz Ibn Abd Allah IBN BAZ

Vice-prsident :
Abdel 'Ar-Razaq Afify

Membre :
'Abd Allah Ibn Ghoudiyan



---

Source : www.alifta.com

Fatwa n 11627 quatrime volume, page 139, de la Commission Permanente pour les Recherches Acadmiques et lIfta (consultation religieuse) en Arabie Saoudite.